lundi 14 novembre 2016

Harry Parker - Anatomie d'un soldat

Editeur: Bourgois - Traduit de l’anglais par Christine Lafferière - Date de parution : Août 2016 - 407 pages puissantes et touchantes !

Lors d’une mission dans un pays jamais nommé, le capitaine Tom Barnes pose le pied sur une mine artisanale. Gravement blessé et ayant perdu une jambe, il est rapatrié en Angleterre où les médecins sont obligés d’amputer son autre jambe.

Au lieu de passer par un récit classique, l’auteur  fait parler des objets. Quarante-cinq en tout "conçus pour assister, observer ou nuire" pour raconter l’histoire de ce soldat : le drame, la convalescence et la reconstruction. Sans suivre une linéarité et sans pour autant perdre le lecteur, à travers quarante-cinq chapitres, chaque objet (garrot, mine, sac à main de sa mère, une paire de baskets d’un jeune insurgé, gilet pare-balle, , prothèse, engrais ayant servi à la construction d’une mine) rend compte des comportements et des sentiments. Et on se prend des émotions en pleine figure ! La peur, la douleur, l'acceptation, les moments de doute l’espoir mais aussi de l’humour.
Raconté du point de vue des soldats mais aussi des insurgés et de la population, il n’y pas de vainqueur ou de héros. Juste des hommes.
Sans pathos, intense,  j’ai eu la gorge serrée d’émotions), ce livre est lumineux car c’est un homme qui au-delà des difficultés rencontrées ( physique, psychologiques) se reconstruit.

Un premier livre absolument maitrisé, réussi et puissant! Anatomie d'un soldat et pour moi la bonne surprise de cette rentrée littéraire. Un  roman qui sort des sentiers battus par son approche et par la qualité du style.  J'ai été plus que touchée !

L'auteur Harry Parker a perdu ses deux jambes en sautant sur une mine en 2009 en Afghanistan.

Il en mourrait d'envie : l'envie folle d'être de retour là où il était hors de danger, où il n'avait aucune responsabilité et n'était pas exercer à faire quoi que ce soit de tout cela. Là où il n'avait plus à mener quiconque de l'autre côté de la porte. Il regrettait d'avoir à le faire. C'était son moment intime de lâcheté, avant que la journée ne devienne réelle. Il a laissé cette lâcheté se répandre et en fut gêné, même si personne n'en saurait jamais rien.

- Vous, les gars, vous êtes tellement courageux. 
- Pas courageux, a dit Tom. J'ai seulement marché sur le mauvais bout de terrain. 

 Le billet de Jérôme

20 commentaires:

Jostein a dit…

je regarde peu, à tort cette maison d'edition. Merci pour cette découverte. Même si le sujet me semble difficile, le point de vue humain me semble intèressant.

keisha a dit…

Vu l'auteur à la télé (TB)

Aifelle a dit…

Tu évoques un roman, mais ça m'a l'air d'être plutôt une autobiographie ?

In Cold Blog a dit…

Je l'avais acheté suite au beau billet de Jérôme... Mais si d'autres romans sont passés avant lui en priorité, tu ravives mon impatience à le lire.

Clara Et les mots a dit…

@ Jostein : justement c'est traité d'un oint de vue humain.

@ Keisha : j'ai été scotchée par l'émotion à certain passages !

@ Aifelle : j'auteur s'est sûrement inspiré de sa propre expérience mais c'est bien un roman.

@ In Cold Blog : je sais qu'une libraire de Dialogues l'avait beaucoup, beaucoup aimé également et je suis surprise que l'on ne le voit pas plus sur les blogs.

Framboise a dit…

Uh, vous êtes terribles avec Jérôme, maintenant, en ai furieusement envie :-p
je le note sur ma liste pour le Père Noel héhé

Véronique (alias la Pyrénéenne) a dit…

J'attendais un 1er avis sur ce roman que j'ai vu passer sans être sûre de vouloir m'y arrêter : tu m'as convaincue (comme si souvent ;-))

Eva a dit…

dans ma PAL suite à l'avis de Jérôme

Clara Et les mots a dit…

@ Framboise : j'espère que le père Noël te l'apportera :)

@Véronique : il est à lire !

@ Eva : bonne lecture!

Jérôme a dit…

Il reste, et de loin, mon roman étranger préféré de cette rentrée. Dommage qu'on en parle si peu, je suis ravi de lire ton billet du coup !

Marie-Claude Rioux a dit…

Non mais... comment ne pas être tentée. Je le note.

Delphine Olympe a dit…

Là encore, j'avais lu un article dans Le monde des livres qui avait suscité ma curiosité et mon intérêt. Hélas, le temps que je peux réserver à la lecture est si réduit... en tout cas, il n'a rien de proportionnel à ce que je souhaiterais lire !

Le marque-page a dit…

Effectivement, il m'a l'air très intéressant... Je le note ! Il va bientôt me falloir une chaise pour poser un livre sur le haut de ma PAL...

Noukette a dit…

L'idée est plus qu'originale en effet ! Pas sûre de me précipiter par contre, j'attendrai peut-être une sortie poche ;-)

Kathel a dit…

Il semble très original... je vais regarder du côté de mes bibliothèques.

Moka a dit…

Très envie de découvrir ce titre depuis le billet de Jérôme.
Et le tien me pousse aussi dans ce sens.

tant qu'il y aura des livres a dit…

J'hésite beaucoup sur ce roman. D'un côté le sujet m'intéresse et j'entends de très bons avis, de l'autre le point de vue adopté par l'auteur me laisse dubitative.

Géraldine a dit…

Effectivement, le mode de narration semble vraiment original. Même si le sujet est dur, je note, car il est tant d'actualité, que ce soit pour des soldats mais aussi pour des victimes d'attentats.

Alex Mot-à-Mots a dit…

L'auteur parle des objets ?! Tu as l'air convaincue, en tout cas.

Clara Et les mots a dit…

@ Jérôme : oui, c'est vraiment dommage qu'on en parle si peu!

@ Marie-Claude @Kathel @Moka@Noukette @Gér : vraiment ,il ne faut pas pas hésiter.

@ Delphine : c'est bien que ce livre ait des articles dans la presse e car il le mérite franchement. Un premier roman plus que réussi et sur tous les plans !

@ Le marque-page: après, il y al 'échelle, tu as de la marge:)

@Tant qu'il y aura des livres @ Alex : j'appréhendais cette narration et qu'elle induise une sorte de froideur. Je me suis trompée et j'en suis heureuse car c'est tout le contraire.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...