jeudi 24 novembre 2016

Stewart O'Nan - Des anges dans la neige

Éditeur : Editions de L'Olivier - Traduit de l'anglais (États-Unis) par Suzanne V. Mayoux - Date de parution - Août 2016 (1ère parution : 1997) - 288 pages sensibles et attachantes. 

1974, Pennsylvanie, Snow Angels. Tandis qu’Arthur quatorze ans participe à une répétition de fanfare de l’école, un coup de feu déchire le silence. Annie Marchand séparée de son mari Glenn vient d’être tuée. Quinze plus tard, Arthur ne peut s’empêcher d’y repenser comme à chaque fois quand il vient voir sa mère. Annie était leur voisine mais aussi sa baby-sitter quand il était plus petit. Une autre époque où ses parents étaient heureux.

Arthur l’adolescent mal dans sa peau s’adonne à la fumette pour encaisser sa nouvelle vie : son père parti, la maison vendue alors qu'il connaît son premier grand amour.
Tout allait bien pour Annie et Glenn  jusqu'au jour où lui s'est retrouvé sans travail. La goutte d’eau pour elle fatiguée de son boulot de serveuse et de s’occuper de leur fille.  Glenn s'est  réfugié dans la religion et dans l'alcool pour s'échouer  un peu plus.  En vain. Tout comme il tente de reconstruire sa famille.

Indéniablement cet auteur possède ce talent à narrer ses vies ordinaires. Il sait attirer notre attention et nous entrer dans l’intimité de ses personnages qui nous semblent si proches. Des vies qui basculent, qui se déchirent décrites avec une humanité et une empathie qu’on a mal avec eux, que forcement on s’attache à eux.
Sans jamais verser dans le pathos ou dans un apitoiement quelconque, Steward O’Nan fait preuve de sensibilité et de justesse. 

Dans les bacs de la rentrée littéraire, il y avait bien deux livres de Steward O’Nan (l'autre étant Deniers feux sur Sunseet) mais ce roman paru en  août est en fait son premier roman.

Je n’aime pas retourner chez nous. Cela m’empêche de cultiver la nostalgie, qui est dans ma nature.

Lu du même auteur : Chanson pour l'absente - Emily - Les joueurs - Nos plus beaux souvenirs - Un mal qui répand la terreur

13 commentaires:

Gambadou a dit…

un peu glauque peut-être, non ?

Clara Et les mots a dit…

@Gambadou : pas gai mais pas glauque non plus.

tant qu'il y aura des livres a dit…

Et la liste s'allonge encore !

Noukette a dit…

De cet auteur, j'avais aimé Les joueurs. Je retenterais bien l'expérience...!

Alex Mot-à-Mots a dit…

Un auteur prolifique, au vue de ce que tu as déjà lu de lui.

Jérôme a dit…

Ce premier roman me tente beaucoup plus que celui sur Fitzgerald !

Saxaoul a dit…

C'est un auteur que je ne connais pas.

krol a dit…

Je ne connais pas du tout cet auteur. A découvrir donc.

Clara Et les mots a dit…

@ Tant qu'il y aura des livres : c'est un auteur chouchou!

@ Noukette : S. O'Nan est formidable!

@ Alex : oui et ja'i aimé chacun de ses livres lus.

@ Jérôme : je n'ai pas accroché à celui sur le couple Fitzgerald.

@ Saxaoul @Krol : il faut absolument le découvrir.

Aifelle a dit…

Comme Jérôme, je suis plus attirée par celui-là que par celui sur Fitzgerald.

Marie-Claude Rioux a dit…

C'est un auteur que j'apprécie beaucoup. Je l'ai découvert avec "Emily". Depuis, j'ai presque tout lu et je le suis de près. Je n'ai toutefois pas lu son dernier traduit, beaucoup plus éloignée de son univers habituel...

Clara Et les mots a dit…

@ Aifelle : je n'ai pas accroché à celui-là.

@ Marie-Claude : un auteur chouchou !

Valérie L a dit…

Ah tiens, j'ai lu l'autre titre de la rentrée littéraire mais je n'avais pas remarqué celui-ci.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...