vendredi 11 novembre 2016

Hugo Boris - Police

Editeur : Grasset- Date de parution : Août 2016 - 198 pages et un avis très, très mitigé. 

Trois policiers et une mission qui sort de l’ordinaire en fin de journée. Conduire au centre de rétention de Roissy un homme pour une expulsion du territoire. Dans la voiture, Virginie qui a repris du service après son congé maternité outrepasse ses fonctions et ouvre l’enveloppe contenant le dossier de l'homme. Elle lit que dans son pays le Tadjikistan, il a été torturé. Il est calme et ne dit rien assis à l’arrière. Ses deux autres collègues policiers Erik et Aristide sont plongés dans leurs pensées.

"Il n’y a pas marqué assistante sociale, ni avocate, ni infirmière. Il y a marqué police" sur son uniforme et pourtant Virginie doute de ce qu’ils font. A la rigueur mais la suite, ces trois policiers qui sont prêts à laisser partir cet homme : je n’y ai pas cru un seul instant. Certes, Hugo Boris dépeint parfaitement le quotidien de ces policiers.
La fatigue, le travail peu gratifiant qui colle à la peau où "l’on se prend de plein fouet, sans filtre, tous les problèmes dans lesquels se débat ce pauvre monde". En plus,  on  a l'impression d'être dans cette voiture de police, de ressentir l'atmosphère .
Pour moi, ce sont les seuls points positifs de ce livre. Et je trouve dommage que l'auteur n'ait pas développé le personnage du clandestin.

Le billet de Laure qui renvoie à plein d'autres liens.

Lu de cet auteur : Trois grands fauves

18 commentaires:

Moka a dit…

Comme pour toute rentrée, il a fallu que je fasse des choix et celui-ci ne passera pas par mes étagères.

keisha a dit…

Je suis comme Moka. J'ai plein de titres notés, sans parler des anciens livres...

krol a dit…

Pareil que Moka et Keisha... ;)

Aifelle a dit…

Je ne lis pas, je reviendrai plus tard ; je vais le lire bientôt et je ne veux pas entendre trop d'avis avant.

Clara Et les mots a dit…

@Moka @ Keisha @Krol : avec cet auteur, j'ai décidément du mal. A vous de voir ( il y a plein de billets positifs) !

@ Aifelle : tu as bien raison !

Delphine Olympe a dit…

Comme toi, j'aurais préféré que Boris développe un peu plus le personnage du clandestin...

Violette a dit…

j'ai failli l'acheter, certains l'adorent ! Merci pour ton billet :)

Yv a dit…

J'ai beaucoup aimé sans réserve, 'y ai trouvé une belle description des hommes et de leur travail

zazy a dit…

Comme Yves./

Valérie a dit…

je crois que c'est le premier avis mitigé que je lis. C'est bien qu'il y en ait.

Clara Et les mots a dit…

@ Delphine : oui et ça m'a frustrée.

@ Violette : il y beaucoup d'avis très positifs.

@ Yv @ Zazy j'ai aimé la description du travail( très juste) mais pas l'histoire qui ne m'est pas apparue crédible ( à partir du moment où ils décident de relâcher le clandestin).

@ Valérie : Laure (Micmélo) et Delphine Olympe ont des avis très mitigés également.

antigone a dit…

Oh ben mince ;(. Mais c'est normal. Je suis heureuse d'avoir découvert ce roman alors que personne n'en parlait encore... Il divise beaucoup.

Clara Et les mots a dit…

@ Antigone : je crois que cet auteur n'est pas pour moi ( j'étais restée sur ma faim avec Trois grands fauves)

Laure a dit…

Merci Clara, je ne peux que te comprendre à 100%.

Noukette a dit…

Mince... Malgré ton avis j'ai tout de même très envie de découvrir cet auteur, mais avec quel titre...?

tant qu'il y aura des livres a dit…

Comme d'autres blogueuses, j'ai décidé de faire l'impasse sur ce roman dont je ne pense pas qu'il me plairait.

Géraldine a dit…

J'ai beaucoup aimé ce roman, très perturbant.
Le fait que l'on en sache très peu sur le clandestin ne m'a pas dérangée, au contraire. Car à un moment du livre, il est bien dit qu'il aurait pu être afgan, éthiopien ou autre. Donc un clandestin pour 1000 autres.

Alex Mot-à-Mots a dit…

Un coup de coeur pour ma part. 3 grands fauves m'attend dans ma PAL.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...