vendredi 13 avril 2012

Annie Saumont - Le tapis du salon


Éditeur : Julliard - Date de parution : Janvier 2012 - 190 pages et un coup de cœur !

Avertissement : si vous vivez dans un monde nimbé de rose où tout est bonheur et amour, passez votre chemin...

Annie Saumont c’est d’abord un style. Une écriture singulière. Unique. Jouer avec les mots, surprendre le lecteur par la construction même des phrases.  Mais surtout Annie Saumont est une grande nouvelliste et elle affirme tout son talent avec ce  nouveau recueil  magistral. Pas de guimauve ou de mièvrerie où on est loin, très loin  de personnages modèles. D'ailleurs, le terme d'héros ne s’applique pas ici. On rencontre un poète qui plonge dans la mer, un jeune homme amoureux, sauf que le passionné des mots s’est jeté d’une falaise à marée basse et que le jeune homme est fou d’amour pour sa sœur attardée. Je n’en dirai pas plus sur le contenu de ces nouvelles mettant en scène des anonymes du quotidien. 

L'auteure s’intéresse à ceux dont la vie s’enraye d’un grain de sable. Ca clashe, ça grince et le résultat est détonnant et étonnant ! Pas  de psychologie de comptoir mais un sens de l’observation minutieux pour mieux se focaliser sur les failles. Des nouvelles qui dérangent, troublent le lecteur et en en sort sonné !

Je n’avais pas ressenti un tel effet après la lecture d’un recueil de nouvelles ! Du grand Art !!!! On se cause à soi-même. Comme si dans un monde difficile, on s’offrait quelque compagnie, cette phrase montre ô combien les personnages de ces nouvelle sont des écorchés et des oubliés de la vie. Les désillusions, l'amour,  les fantasmes, la  jalousie, la méchanceté et l’aigreur découlent de ces textes tout simplement impeccables !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...