samedi 4 août 2012

Ruta Sepetys - Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre


Éditeur : Gallimard Jeunesse - Date de parution : 2011 - 424 pages et une alchimie qui ne s'est pas produite...

1941. Les troupes de Staline envahissent la Lituanie.  Lina âgée de 15 ans est arrêtée avec sa mère et  son jeune frère par la NKVD. Ils se retrouvent avec d’autres personnes dans des wagons à bestiaux pour un long parcours qui les mène en  Sibérie.  Tous ont leur nom inscrit sur une liste. Une  liste de personnes susceptibles d’être dangereuses selon les renseignements soviétiques. Lina se demande pourquoi et surtout ce qu’il est  arrivé à son père professeur à l’université. 

Ce retrace une période de l’histoire peu ou mal connue : l'envahissement de certains pays comme la Lituanie par les Soviétiques durant la Seconde Guerre Mondiale. Les opposants lituaniens ou représentant une forme de menace étaient  déportés en Sibérie via des trains. Ces transports par voie ferrée ne sont pas sans rappeler ceux utilisés par les nazis. Des personnes entassées dans des wagons à bestiaux et réduits à la promiscuité où les plus faibles dépérissent.  En Sibérie, les kolkhozes les attendent, ces camps où des heures de travail  sont obligatoires pour un quignon de pain. Lina se raccroche à sa passion du dessin pour ne pas sombrer face à la peur et à l’humiliation. Des conditions de détention inhumaines, révoltantes mais où  la solidarité est présente. Animée par l’espoir de retrouver son père vivant, Léna endure le pire.   

Malgré les qualités indéniables de ce roman, je suis restée en dehors de cette lecture. Je ne décide pas si  l’alchimie se produit ou non, et ce livre n’a pas su me toucher. Pourquoi ? Je n’ai pas d’explication.

Le billet de Valérie (qui comme moi n’a pas été pas sensible) et dont le billet renvoie  à de nombreux liens tous positifs. Donc ne vous fiez pas à mon avis... 



11 commentaires:

Aifelle a dit…

Les avis font le grand écart sur ce livre. Je crois que je vais prudemment attendre.

keisha a dit…

Il est à la bibli, je pense, mais autre chose à lire d'abord! Mon sherif du Wyoming, entre autres...(niark!)

Clara a dit…

@ Aifelle : il n'y a que Valérie et moi qui sommes restées insensibles. Trop lu de livres sur le sujet ? Peut-être est ce la raison.

@ Keisha : Keisha, attention, tu vires carrément nature-writing et cow-boys !!!! Main von, on le savait déjà...:)!

Gwenaelle a dit…

Je viens de l'emprunter... On verra si j'accroche ou pas. Bon week-end miss!

bouma a dit…

j'avais été ravie de ma lecture de ce roman, et par le courage de la narratrice, d'autant plus qu'il parlait d'un épisode peu retracé dans les livres.
mais je trouve ça bien de voir des avis divergents. cela m'arrive bien souvent d'être à contre courants. dernièrement pour le Yark ou Anka (je ne sais pas si tu les as lu) mais je me demande encore pourquoi je suis passée à côté. est-ce moi ??? les questionnements sont sans fin...
bonne journée

Anne a dit…

De mon côté, j'ai craqué après avoir lu Purge (et bien sûr, il traîne dans ma pile). J'avais peur d'être trop bouleversée, de mon côté... on verra ! Je me fie quand même aussi aux avis positifs ;-)

Anne a dit…

Oups, j'ai répété "De mon côté" ! Paaaaas bien...

cyru cyru a dit…

Bonjour,

pour ma part, j'ai bien apprécié ce roman, il m'a été offert pour mon anniversaire car recommandé par notre amie libraire. j'ai considéré ce roman comme une autobiographie et j'ai été choquée par la cruauté des russes (j'ai un peu de sang russe dans les veines et je ne suis pas fière de leur attitude) mais aussi par l'attitude des Lituaniens au retour des survivants.

kathel a dit…

Je vais attendre prudemment aussi... Je ne manque pas de lectures !

Karine:) a dit…

Après le billet de Val, c'est le premier billet pas très positif que je vois... je reste intéressée mais je peux attendre un peu, je pense.

Clara a dit…

@ Karine:) : je suis passée à côté de cette lecture...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...