mercredi 27 juin 2012

Brigitte Aubert - Freaky fridays


Éditeur : Editions La Branche - Date de parution : janvier 2012 - 220 pages sans aucun temps mort !

Mamie Hélène est une tranquille sexagénaire qui arrondit ses fins de mois en confectionnant des gâteaux. En se rendant chez ses voisins les Devauchelle , elle est témoin du carnage de toute la famille. 

Ne vous fiez pas au portait tranquille de la retraitée qui manie avec dextérité le rouleau à pâtisserie ! Car Mamie Hélène est une ancienne professionnelle de la gâchette alors on ramasse vite fait la gaine Playtex, on enlève son tricot de corps Damart, on déchausse ses charentaises et en avant toute ! Mamie Hélène veut connaître la vérité sur le meurtre de la famille Devauchelle et quitte à reprendre du service, elle n'a peur de se mouiller.  Débordante de punch ( vous ne la trouverez  pas à somnoler dans son fauteuil l'après-midi devant une série télé ô combien passionnante), possédant un humour corrosif,  elle en fait voir de toutes les couleurs aux meurtriers de ses voisins. Magouilles, intérêts financiers et géopolitiques, les cadavres s'accumulent à Deauville.  

L'écriture de  Brigitte Aubert est vive et entraînante. On ne s’ennuie pas une seconde et malgré la (sur)dose d'actions,  je me suis bien amusée!

Il n'y avait pas de portillon électronique à l'entrée.Ils avaient pu donc rentrer enfouraillés. Pas avec les fusils ayant servi au massacre, certes, mais ils pouvaient avoir leur artillerie perso sur eux. Plus personne ne dit "enfouraillé", ma vieille, ça date. Tu es bonne pour faire du strip intégral aux Noëls des maisons de retraite.


Les billets de Cathulu, MyaRosa, Noann, Yv

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...