vendredi 29 juin 2012

Virginie Carton - Des amours dérisoires


Éditeur : Grasset - Date de parution : Mai 2012 - 184 pages légères.

Vincent trentenaire et architecte est un garçon qui baigne toujours dans ses rêves d’adolescent. Il tombe amoureux de Marine mais se rend compte qu'il n'est pas si amoureux que ça. Le problème de Vincent est qu’il est gentil. Trop gentil et qu’il n’ose pas la quitter. Vincent, Marine, Raphaël, Juliette… Des amis, des amants, des couples, des jeunes futurs adultes…

Vincent et ses amis sont des jeunes trentenaires insouciants partagés entre  l’envie et l'appréhension de devenir vraiment adulte. Car qui dit adulte dit responsabilités, amour sérieux, engagement.  Une rencontre hasardeuse au zoo et Vincent tombe amoureux de Marine. Mais quand Raphaël son meilleur ami et associé lui présente  sa copine Juliette, Vincent est sous le charme. Entre aventures, mésaventures sentimentales et le grand amour,  Vincent, Raphaël, Juliette, Claire , Paul et les autres vont grandir, se trouver et/ou trouver l'âme sœur.  
La quatrième de couverture indique « entre Friends et Coup de foudre à Notting Hill ». Et voilà le hic pour moi avec une sensation de déjà lu et déjà vu sur la trame de fond. L'originalité est absente et c'est dommage parce j'ai aimé l'écriture de Virginie Carton ! Une écriture sans fioritures qui établit une musicalité, un rythme et qui colle aux émotions (et donc une auteure que je vais suivre).

Des personnages attachants, des références musicales, des situations qui amènent le sourire aux lèvres, voilà un roman léger ( mais vite oublié) à glisser à l'occasion dans son sac de plage...

Le billet de Nadael




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...