lundi 25 juin 2012

Nicole Krauss- L'histoire de l'amour

 Éditeur : Gallimard - Date de parution : 2008 - 459 pages 

De Nicole Krauss, j’avais lu et aimé La grande maison un  roman à tiroirs imbriquant plusieurs histoires autour d’un seul et unique objet.  Mais, l’alchimie qui se produit entre un live et un lecteur n’a pas opéré cette fois-ci... Pourtant, je me suis accrochée à cette lecture même si je me suis perdue, embrouillée dans les différentes narrations.
Si ce livre a été un coup de cœur pour de nombreux lecteurs, mon ressenti est à l’opposé des avis très élogieux car j'ai passé trop de temps à m’interroger.

L’histoire de l’amour est un livre qui unie sans le savoir plusieurs personnages. A New-York, Léopold Gursky, un vieil homme d’origine polonais vit dans le souvenir de son amour pour Alma et de son fils qu’il n’a pas connu en attendant la mort. Quand il arrive aux  Etats-Unis après la seconde guerre mondiale, Alma y est également mais elle déjà mariée et mère d'un second enfant.  Léopold a suivi  dans l’ombre le parcours de son fils Isaac devenu un célèbre écrivain. Toujours à New-York, Alma, âgée de quatorze ans, peine à  se remette du décès de son père survenu sept ans plus tôt. Sa mère est  déconnectée de la réalité et son jeune frère Bird est obsédé par Dieu.  Alma doit son prénom aux héroïnes du livre l’histoire de l’amour, un livre que son père avait offert à sa mère. Quand un certain Marcus Jacob demande à sa mère  de traduire ce livre, Alma n’y voit pas une simple coïncidence. Enfin, au Chili Zvi Litvinoff un exilé polonais dans les années 1940 écrit un livre. 

Le manque, les souvenirs marquent ce livre mais comme je le disais au  début de ce billet, je me suis sans arrêt perdue dans le dédale des narrations. Il m’a fallu souvent revenir plusieurs pages en arrière ( ou à y insérer des marque-pages) pour tenter de suivre toutes ces histoires.
Quand des lecteurs éprouvaient  du bonheur, j’étais trop préoccupée à ne pas couler pour pouvoir ressentir des émotions. Une lecture sans aucun plaisir et de la frustration… 

De nombreux avis sur Babelio
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...