samedi 4 décembre 2010

Lamia Berrada-Berca - Eclatantes soltitudes

Editeur: Mon petit éditeur - Date de parution : 09/01/2010 - 126 pages

Franck, la quarantaine, travaille dans la finance. Une situation professionnelle où il est souvent en déplacement, pas de femme ou d’enfant. Célibataire sur le papier, il multiplie les relations d’un soir à gauche et à droite. Il revoit un ami de promo, Philippe,  marié depuis plusieurs années à Gina. Celui-ci lui annonce son intention de divorcer et lui demande un service inhabituel. Au même moment, une de ses anciennes maitresses Anya lui apprend qu’elle est enceinte.
J’ai été bluffée par l’écriture ce livre très belle, ciselée et aux accents poétiques. Mais beaucoup moins par l’histoire… Franck est un businessman par définition. L’argent, c’est son domaine. Toujours à courir derrière et en remporter  des contrats juteux. Avec lucidité et une pointe de cynisme, il fait le constat de sa vie. Sa vie sentimentale se résume à des maîtresses ou des femmes d’un soir qu’il revoit à lors de ses déplacements.  Et pas d’ami. Quand une de ses ex lui annonce qu’elle est enceinte, Franck se retrouve face à des choix. Assumer ou pas cette paternité, cet enfant.  J’ai trouvé très peu  crédible l’histoire de l’ancien copain de promo qui refait surface tout d’un coup. Et à partir de ce moment là, la suite m’est apparue incongrue.  Même si certaines pensées de Franck sont intéressantes et prêtent à réflexion, il y a des clichés comme son appartement qu’il reconnait à peine tant il est peu chez soi... Une histoire comme des fragments épars de vies qui m’ont parus irréels et auxquels je n’ai pas accroché.
Je retiendrai  l’écriture de l’auteure qui m’a séduite !
Merci à l’ami BOB et à mon petit éditeur  pour cette découverte.
Parce qu’on ne dit pas. On en pense pas à transformer le poids des silences, à créer la parole au milieu du vide, et à combler petit à petit, tous les espaces, entre. On apprend plutôt à gagner du temps, oui. A gagner de l’argent. On devient homme en perdant de vue, lentement, cette petite part d’humain qui se nourrit du doute et de l’erreur…
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...