dimanche 19 décembre 2010

Michael Chabon - Des garçons épatants

Éditeur : Robert laffont - Date de parution : 10/11/2010 - 552 pages

Extrait de la présentation Editeur  : Devenu adulte et professeur de lettres à l’université de Pittsburg, Grady travaille, ou plutôt se débat depuis près d’une décennie avec son nouveau roman, un manuscrit proche de l’absurde et bourré d’inutiles digressions de plus de deux mille pages, intitulé Des garçons épatants. La vie de Grady est aussi peu linéaire que son roman. Tout juste quitté par sa femme, il vient d’apprendre que sa maîtresse Sara, la présidente de son université, la femme de son supérieur hiérarchique, est enceinte de lui. Et comme si cela ne suffisait pas, Grady se convainc qu’il est passionnément amoureux d’une de ses étudiantes, la jeune Hannah…
Autour de Grady gravitent deux autres personnages principaux : Terry Grabtree, flamboyant et cynique explorateur de diverses drogues et autres plaisirs, qui vient de se faire virer de son poste d’éditeur, et James Leer, un des plus fervents disciples de Grady, jeune homme anxieux et fragile, mythomane avéré et atteint d’une attirance morbide pour les suicides de stars hollywoodiennes.
Et oui, j’ai eu la paresse de faire un résumé car si j’ai  débuté ma lecture sur des chapeaux de roue, je l’ai terminé non seulement désenchantée mais en diagonale
L’écriture m’a séduite au départ avec le cocktail humour et ironie. Ajouter à cela un rythme sans temps mort, des situations assez incongrues et j’étais sur un petit nuage. Mais le fameux mais, au bout de 200 pages, entre les verres de whisky que Graddy s’enfile pratiquement en continu, et ses fumettes, je crois avoir fait moi-même un certain malaise.  Lassée de Graddy et de tout son entourage, mon engouement est tombé aussi vite qu’un soufflé sorti trop tôt du four.  Après que tout ce petit monde se soit agité et fatigué,  ça s’englue. Les péripéties n’en sont plus (ou alors c’est parce qu’il y en a eu de trop au départ), bref j’ai trouvé que le tout s’embourbait.
Je voulais découvrir cet auteur, c’est chose faite. De là à tenter  un autre de ses livres, c’est une autre histoire…
L’avis de Voyelle et consonne

18 commentaires:

Canel a dit…

J'ai vraiment du mal avec les couv de cette collection, je les trouve généralement hideuses... ;-)

Sabbio a dit…

Je l'ai eu via BOB, j'ai donc lu en diagonale ton billet mais j'espère ne pas me retrouver embourbée comme toi :S

(et je suis d'accord avec Canel, la couv n'est vraiment pas belle :/)

Voyelle et Consonne a dit…

Même avis pour moi, comme tu l'as déjà vu (et merci pour le lien). Et contrairement aux deux commentaires précédents: j'aime beaucoup la couverture!

choupynette a dit…

deux avis semblables, je passe mon chemin!

Mango a dit…

1) Le résumé me séduit.
2) Je n'aime pas non plus la couverture que je ne comprends pas d'ailleurs au cas où elle serait susceptible d'avoir un sens!
3 Ton billet est suffisamment convaincant.
Conclusion: je ne retiens pas ce roman!

Clara a dit…

@ Canel : j'aime leur côté décalé !

@ Sabbio : j'irai lire ton billet !

@ Voyelle et consonne: c'est dommage car c'est un livre qui démarre fort..

@ Choupynette : à vouloir en faire trop, j'ai trouvé que ça perdait de son intérêt...

@ Mango : ce livre n'a pas su me tenir en haleine ou intéressée sur une longue distance...

Joelle a dit…

L'idée de départ me tentait aussi mais vu ce que tu en dis, je passe mon chemin !

Aifelle a dit…

Pas tentée du tout, je passe ..

Kathel a dit…

Je suis contente de ne rien avoir à noter, pour une fois ! ;-)

Manu a dit…

Fumette et beuverie ? Je passe mon chemin.

Alex Mot-à-Mots a dit…

Le titre avait l'air alléchant...

Clara a dit…

@ Joëlle : c'est rare que te temine par une lecture en diagonale !

@ Aifelle : je voulais découvrir cet auteur sur qui j'avais lu des critiques élogieuses...

@ Kathel : j'ai hésité à publier mon billet...

@ Manu : il y en a beaucoup, beaucoup...

@ Alex : c'est le titre qui justement m'a attirée !

Folfaerie a dit…

Aïe, je partage à peu près le même sentiment. Moi c'est mon deuxième Chabon, et je ne peux pas dire que je suis éblouie par son talent pour l'instant. Me reste un troisième roman de lui à tenter,après ça, mon opinion sera définitive...
Pour Des garçons épatants, ça part bien puis ça se traîne...

keisha a dit…

Merci , Clara, pour ce billet non tentateur... Je repars allégée...

Clara a dit…

@ Folfaerie : je n'ai pas vu ton billet.. zut ! Ce n'est pas ce livre qui va me faire dire que c'est un écrivain génial!

@ Keisha : et en plus, pour une fois que je m'attaquais un livre de 500 pages, c'est la cata !

Karine:) a dit…

Je voulais lire un livre de l'auteur mais je ne me souviens plus lequel. Je vais juste m'assurer que ce n'Était pas celui-là!

Clara a dit…

@ Karine :) : oui.. il vaut mieux ( par précaution)

Sabbio a dit…

Voilà, mon billet est (enfin!) paru ^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...