jeudi 9 décembre 2010

Martin Page, Quentin Faucompré - La mauvaise habitude d'être soi

Éditeur : Editions de l'Olivier - Date de parution : 04/11/2010 - 145 pages

Sept nouvelles entre l’absurde et le fantastique. Imaginez-vous qu’un matin, un policier débarque  chez vous et vous déclare que vous avez été assassiné. Ou encore qu’un inconnu vous aborde et vous propose de devenir vous, ou qu’on vous annonce que vous êtes non pas un homo sapiens mais le dernier individu d’un cousin de cette espèce.
Les nouvelles sont mon pêché mignon, ma danseuse … Oui, j’avoue ! Et avec ce recueil, j’ai eu l’impression de faire un tour de manège à fond les manettes.  La première nouvelle m’a laissée bouche bée (tel  un poisson hors de l’eau en train d’asphyxier). On vous déclare que vous  êtes un cadavre alors que vous parlez, vous respirez. Il y a de quoi suffoquer … Ce recueil nous plonge dans un autre monde et l’on ressent un frisson délicieux. Exit la logique, le rationnel ! Chaque nouvelle nous confronte au non-sens, à l’absurde et nous pousse dans nos retranchements.  Amis cartésiens, vous êtes prévenus !
Ces nouvelles sont accompagnées de dessins. Et comme moi et le dessin nous ne sommes pas amis,  je suis passée très vite sur ces illustrations.  L’écriture de Martin Page est  précise, limpide et efficace.
Un moment de lecture agréable d’où je suis sortie grisée….
Les billets de Cathulu (merci pour le prêt) et d’Antigone.
Mais mener une vie saine, pour un chômeur, est un exercice de tous les instants, une vraie épreuve physique. Nul besoin de salle de sports, de cours de gym : vivre est en soi une discipline olympique.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...