dimanche 26 février 2012

Sorj Chalandon - Mon traître


Éditeur : Livre de poche - Date de parution : 2009 - 216 pages d'une beauté âpre!

1977 : Antoine, luthier à Paris, découvre L’Irlande du Nord et Belfast. Il tombe amoureux de cette ville où le conflit avec les Britanniques fait rage et où la population se mobilise. Il fait la connaissance de Tyrone Meehan, un membre de l’IRA. Très vite, Antoine veut s’engager dans le combat, devenir un vrai Irlandais.

Si vous n’avez pas encore lu Retour à Killybegs, je vous conseille fortement de lire ce livre en premier lieu.

Quel plaisir de retrouver l’écriture concise de Sorj Chalandon ! Avec ce style qui colle comme une seconde peau à l’Irlande qui se bat et jamais ne renonce à ses fils emprisonnés, l’auteur nous amène sur le terrain de l’amitié et de la traitrise. Tyrone Meehan est le traitre de Denis. Denis éprouve du respect et de l’admiration pour Tyrone présenté par un ami commun. Tyrone Meehan, une figure de l’IRA qui a trahi pendant plus de vingt-cinq les siens. Denis raconte l’amitié naissante puis bafouée, la confiance qu’il éprouvait envers Tyrone, les engagements à la cause des indépendantistes et la beauté âpre de l’Irlande. A travers ce livre, Sorj Chalandon, journaliste qui a couvert le conflit en Irlande du Nord revient sur ses propres blessures.

Il y a des lectures qui vous procurent des frissons dans le dos par le sujet et par  l'écriture. Le traître en fait partie.
Un livre émouvant que l’on ressent viscéralement !

En rentrant à Paris, j'ai compris. En me réveillant le jour d'après. En marchant dans le rue, cet avril 1977. En regardant le ciel pour rien. En croisant ceux qui ne savaient pas. J'étais différent. J'étais quelqu'un en plus. J'avais un autre monde, une autre vie, d'autres espoirs. J'avais un goût de briques, un goût de guerres, un goût de tristesse et de colère aussi. J'ai quitté les musiques  inutiles pour ne plus jouer que celles de mon nouveau pays. Je me suis mis à lire. Tout. Tout Sur l'Irlande. Rien que sur l'Irlande. Irlande. Irlande.Irlande. Irlande.


Le billet de Kathel qui renvoie à plein d’autres

23 commentaires:

keisha a dit…

Un auteur, un thème qui ne m'attire pas, voilà c'est dit!
Mais la grande question c'est : et Miossec? ^_^

Clara a dit…

@ Keisha : billet tout à l'heure après la piscine.. je suis aphone mais HEUREUSE !

Mango a dit…

Dommage! J'ai choisi "Retour à Killybegs".
J'attends aussi ton billet sur ton chouchou!

Anjelica a dit…

j'avais beaucoup aimé "une promesse" et je n'ai pas aimé celui-ci. Le personnage principal m'a semblé naïf, mou et comme je sais que c'est en parti autobiographique, cela m'a déçue !

Aifelle a dit…

Tu conseillerais de les lire dans l'ordre ? Je suis plus tentée par "retour à Killeberg"

antigone a dit…

Je n'avais pas aimé du tout "mon traitre" que j'avais lu à sa sortie... si bien que je ne compte pas ouvrir d'autres livres de l'auteur. Mais je sais que je suis une exception. ;)

kathel a dit…

Merci pour le lien. Comme toi, j'ai beaucoup aimé Mon traître... il faut que je lise Retour à Killybegs un de ces jours !

verval a dit…

Je viens de le finir et je lirai Retour à Killybegs avec plaisir

constance a dit…

je suis d'accord, ce livre fait trembler d'émotion. la plume de sorj chalandon touche au sensible, à l'émotion pure, violente, comme un coup de couteau dans le ventre. la douleur intérieure devient physique, et pas seulement pour le personnage mais aussi pour le lecteur. l'auteur a à mes yeux une très grande maîtrise de l'écriture tout en laissant l'émotion la diriger. bref, Mon Traître est un coup de coeur.

alain a dit…

J'ai adoré..

Karine:) a dit…

Je veux le lire depuis un bon moment, ce roman. Le thème m'attire et cette atmosphère m'attire aussi! Merci de la piqûre de rappel.

Clara a dit…

@ Mango : Retour à Killybegs est magnifique et prenant !

@ Anjelica : je ne l'ai pas trouvé naïf. Pour moi, il est tombé amoureux d'un pays, d'une cause. J'ai compris ce qu'il ressentait : son attachement et son engagement.

@ Aifelle : oui, il vaut mieux lire celui-ci avant.

@ Antigone : j'ai tout aimé!

@ Kathel : tu vas adorer "retour à Killybegs"!

@ Verval : oui, je suis certaine!

@ Constance : je suis entièrement d'accord avec toi ! J'ai eu plusieurs les larmes aux yeux, la sensation d'un coup de poing dans le ventre parce qu'il s'agit d'un livre fort, très fort.

@ Alain : je l'ai lu d'une traite. Je n'étais plus à Brest mais en Irlande...

Géraldine a dit…

J'ai lu retour à Killybegs il y a peu, billet programmé pour bientôt. Et j'attends dimanche prochain pour acheter "Mon traitre" et le faire dédicacer !!!!
Effectivement, un livre coup de poings !

Anne a dit…

Je suis comme Karine, je veux les lire dans l'ordre, comme tu le conseilles. Mais je veux d'abord découvrir Sorj Chalandon, avec La légende de nos pères. Car, je l'avoue, je n'ai encore jamais lu cet auteur, mais j'ai apprécié la rencontre avec l'homme.

claudialucia a dit…

Un sujet qui me paraît intéressant. Je retiens!

leiloona a dit…

Tu conseilles la lecture du second avant le premier alors ? (je parle juste de l'ordre de publication.)
Pourquoi ?

Noukette a dit…

C'est avec ce titre que je vais découvrir, très vite je pense, cet auteur que tout le monde encense ! J'ai hâte !

Clara a dit…

@ Géraldine ; veinarde !

@ Anne: j'aime l'écriture de cet auteur !

@ Claudialucia : oui, j'aime particulièrement ces livres qui traient du conflit en Irlande.

@ MLeiloona : je me suis mal exprimée, il vaut mieux lire mon traître avant retour à Killybegs. Dans retour à Killybegs, Sorj Chalandon se glisse dans la peau parler Tyrone Meehan , il revient donc sur Antoine.

mirontaine a dit…

J'ai acheté La Légende de nos pères hier ;)

Tiphanie a dit…

J'ai parcouru ton billet en diagonale seulement puisque je compte bien lire mon traître avant de me lancer dans retour à Killybegs!

Clara a dit…

@ Mirontaine : ce sera mon prochain livre à acheter !

@ Tiphanie : tu fais bien les choses !

Malika a dit…

J'ai commencé par "Retour à Killybegs" en ignorant l'existence de "Mon traître" ... J'ai adoré et compte bien lire "Mon traitre" aussi !!

Géraldine a dit…

A y'est, lu depuis quelques jours, et ^rédaction de billet maintes fois reporter, car ce livre, c'est du lourd. Et je mis suis mise ce soir, et c'est venu tout seul. Comme quoi, parfois, il ne faut pas s'obliger à rédiger de suite un billet. Attendre quelque temps permet de revenir à l'essentiel.
Au fait, si je puis me permettre, le personnage ne s'appelle pas Denis mais Antoine.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...