mardi 6 janvier 2015

Chimamanda Ngozi Adichie - Americanah

Éditeur : Gallimard - Date de parution : Janvier 2015 - Traduit de l'anglais (Nigéria) par Anne Damour - 523 pages denses, creusées et impossible à lâcher ! 

Après quinze années passées aux Etats-Unis, Ifemelu s'apprête à rentrer au Nigeria. Pourtant, cette jeune fille d'une famille modeste de Lagos a réussi sa vie même si ses débuts dans ce nouveau pays n'ont pas été faciles. Venue pour y suivre des études, elle  a enchaîné les entretiens pour des petits boulots qui n'aboutissaient pas et pris conscience d'être dans un pays où la discrimination existe bel et bien. Etant noire, étrangère et non Afro-Américaine, elle a remarqué ces regards que l'on porte sur elle tout comme les remarques.  Ifemelu décide d'ouvrir un blog sur les questions de la race aux Etats-Unis. Travaillant en tant que baby-sitter, son blog rencontre le succès et elle en tire des revenus. Elle rencontre aussi l'amour. Mais en quittant le Nigeria, elle a laissé derrière elle son grand amour Obinze qui lui rêvait d'Amérique. Obinze lui-aussi est parti du Nigéria pour l'Angleterre. Il travaille comme main d'oeuvre sur des chantiers sous une fausse identité avec la peur au ventre d'être dénoncé et arrêté par la police.

Ce livre n'est pas un traité sur la question raciale avec un exposé de faits. Il s'agit d'un roman puissant, d'une histoire d'amour qui se déroule entre trois continents. Et Chimamanda Ngozi Adichie n'a pas froid aux yeux pour exploser les clichés et explore les différentes facettes de ce que signifie être noir aujourd'hui. Mais elle sait aussi user intelligemment de l'humour et de dérision pour raconter la vie d'Ifemelu une fois rentrée au Nigeria.

Sans pathos et sans longueur, ce livre est tout simplement passionnant ! Dense, creusé, pertinent, ce roman qu'on ne lâche pas interpelle et fait réfléchir sur beaucoup de points ! 

Si vous  dites que la race n'a jamais été un problème, c'est  uniquement parce que vous souhaitez qu'il n'y ait pas de problème. Moi-même je ne me sentais pas noire , je suis devenue noire qu'en arrivant en Amérique. Quand vous êtes noire en Amérique et que vous tombez amoureuse d'un Blanc, la race ne compte pas tant que vous êtes seuls car il s'agit seulement de vous, et de celui que vous aimez. Mais dès l'instant où vous mettez le pied dehors, la race compte. Seulement nous n'en parlons pas. Nous ne mentionnons même pas devant nos partenaires blancs les petites choses qui nous choquent et que nous voudrions qu'ils comprennent mieux, parce que nous craignons qu'ils jugent notre réaction exagérée ou nous trouvent trop sensibles.

Le billet de Leiloona

32 commentaires:

Anonyme a dit…

Tes conseils sont des ordres, Clara ;-)) Il sera dans ma bibliothèque un jour .

Mélo a dit…

Mince, c'était moi, Mélo, pas Anonyme !

Clara a dit…

@ Mélo : ce livre et à na pas rater , mais il faut prendre son temps !

Kathel a dit…

Déjà repéré, (j'avais lu auparavant deux romans de l'auteure) j'en ai lu les premières pages, et ça a l'air vraiment très bien...

Clara a dit…

@ kathel : il est pour toi !!!

Moka a dit…

Leil et toi êtes de vraies tentatrices. Il m'attire ce bouquin et vos articles ne font que renforcer cette impression !

Clara a dit…

@ Moka : il faut le lire, je t'assure !!!

Aifelle a dit…

Je sens qu'il va être incontournable celui-là.

Brize a dit…

Eh bien ! ça fait rudement envie ! Allez, je vais télécharger les cinquante premières pages (comme Kathel ;) ), histoire de voir ça de plus près.

Lor rouge a dit…

Repéré déjà mais c'est encore un pavé ;0) Je vais, le plus vite possible, aller le feuilleter dans ma librairie... J'ai l'impression qu'il y a de belles choses dans cette rentrée de janvier 2015 (dit celle qui n'a même pas encore effleuré celle de septembre 2014 ;0) Bises

zazy a dit…

Je crois que je le lirai lorsqu'il sera à la bibliothèque. Je le note pourne pas oublier

Marie-Claude Rioux a dit…

Clara, tout le monde en dit un grand bien et ton billet le confirme. J'ai trop hâte qu'il arrive au Québec!

Jules a dit…

Ce sera sur ma liste en 2015. Je ne crois pas qu'il est arrivé de ce côté-ci de l'océan! :)

In Cold Blog a dit…

Why not ? Je ne sais pourquoi, je n'arrive pas à déceler dans vos billets et commentaires le petit je-ne-sais-quoi qui finirait par me convaincre...

tant qu'il y aura des livres a dit…

Deuxième avis très positif que je lis aujourd'hui je crois que ne vais pas y échapper !

papillon a dit…

Déjà noté chez Leiloona ! Et j'avais beaucoup aimé son président.

In Cold Blog a dit…

@Papillon : j'adore ton lapsus :-D

Céline a dit…

Décidément je note toujours beaucoup d'idées de lecture en passant par chez toi ;-)

Irrégulière a dit…

Je m'y plonge dès que possible !

Clara a dit…

@ Aifelle : pour moi, oui!

@ Brize : :)))

@Lor rouge : beaucoup plus que dans celle de septembre, je trouve.

@ Zazy : oui!!!

@ Marie-Claude : il existe en anglais ...

@ Jules : patience alors!

@ In Cold Blog : alors on ronchonne ?! Alors qu'il s'agit d'un livre sans guimauve et actuel.

@ Tant qu'il y aura des livres : et un conseil de libraire, en plus!

@ Papillon @ in Cold Blog : et il est question d'Obama, en plus !

@ Céline : heureusement !

@ Irrégulière : tu vas aimer !

Asphodèle a dit…

J'aurais envie de dire un peu comme ICB ... Il arrivera bien en Poche un jour !^-^

antigone a dit…

Bon j'ai bien compris qu'il était terrible celui-ci. Je note je note. ;)

Delphine Olympe a dit…

Comme d'autres l'ont déjà dit ici : je l'avais déjà repéré, et ton billet ne fait que renforcer l'envie de le lire !

Micmelo a dit…

Tu es diablement convaincante !

Leiloona a dit…

TGellement, tellement vrai ... J'en parle autour de moi, il part demain chez un de mes amis ! :)

keisha a dit…

Ce roman ne me disait rien... avant que tu en parles. pfff!

Noukette a dit…

Il m'attend, vite, vite, vite !

Mimi21 a dit…

Il me tente et tout ce que je lis me donne plus envie encore ...
Il me fait penser à "Les belles choses que porte le ciel" de Dinaw Mengestu ...

cathulu a dit…

Il m'a fallu le temps mais je sens que je vais craquer ! :)))

Laeti a dit…

J'ai été très convaincue par son passage dans LGL de jeudi dernier. Elle semble si posée, si calme. J'imagine son livre avec le même ton. En tout cas, grande tentation!!

Hélène a dit…

Un roman fort et intéressant !

femmesdelettres a dit…

Merci Clara, vous avez raison d'être enthousiaste, ce roman mérite vraiment d'être mis entre toutes les mains !
Ma recension d'Americanah ici : https://femmesdelettres.wordpress.com/2016/10/23/chimamanda-ngozi-adichie-americanah-aout-2016-2013/

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...