lundi 12 janvier 2015

Valérie Tong Cuong - Pardonnable, impardonnable

Éditeur : JC Lattes - Date de parution : Janvier 2015 - 337 pages ...

Un après-midi d'été ensoleillé, Milo 12 ans doit réviser ses cours sous la surveillance de sa tante Marguerite. Mais elle lui propose une course de vélos. Milo chute et est grièvement blessé.

Ses parents Céleste et Lino étaient absents. Officiellement, ils choisissaient du carrelage pour la piscine,  accompagnés de Jeanne la mère de Céleste et de Marguerite. Après avoir été placé dans un coma artificiel, Milo se réveille mais les séquelles sont nombreuses. Marguerite qui jusque là avait fait passer cette promenade comme une demande de Milo voit son mensonge exploser. Ca ne sera pas le dernier.
Jeanne qui voue un amour maternel exclusif à Céleste ne cherche pas défendre sa cadette. Autoritaire, elle toujours voulu régner sur la vie de Céleste. Lino n'a jamais été pour elle le gendre idéal et Jeanne aime encore le lui rappeler. Lino issu d'un milieu modeste veut que son fils réussisse et soit toujours le premier. Céleste n'a jamais oublié ce que c'est de perdre un enfant.
Des non-dits révélés, des mensonges éclairées par la vérité et la rage, la colère, les déceptions apparaissent alors que Milo lui a besoin de ressentir l'amour des siens. D'un vrai soutien et non de tensions pour pouvoir progresser. Mais comment être soudés quand tout semble désormais les éloigner? Milo est la bouée à laquelle ils se raccrochent.

Durant les cent premières premières pages, j'ai vibré à 200%. La douleur exprimée, vécue par chacun d'entre eux m'a serrée la gorge. Dans ce roman choral, Valérie Tong Cuong nous plonge efficacement dans les émotions et les questions de chacun. Et ça fait fait mal, très mal. Mais hélas, petit à petit, je me suis détachée. Je n'ai plus cru à cette famille ni à son histoire passée et à venir. Trop de peines, trop de mensonges et trop de retournements (dont j'ai deviné certains assez facilement). Dommage...

Les billets de Leiloona, Micmelo et de Séverine qui ont aimé. Jostein est plus réservée

Lu de cette auteure : L'atelier des miracles

26 commentaires:

Kathel a dit…

Oserais-je dire que ton avis m'arrange bien après tous les avis dithyrambiques que j'ai lus ? ça ne me tentait guère, je m'en passerai !

Aifelle a dit…

Tu es le premier bémol que je lis, il en faut toujours un (je crois que tu t'es mélangé les crayons entre Milo et Lino, ou alors c'est moi qui n'ai rien compris).

Clara a dit…

@Kathel : tu as le droit...

@ Aifeel : oups, merci, je n'étais pas réveillée :) ! Jostein a des réserves...

Laeti a dit…

Coucou Clara, je pense à un moment que tu confonds Milo et Lino, non? Sinon, j'avais lu des avis très élogieux et le tien vient les contrebalancer, tant mieux :) ça permet de se faire une idée plus claire! Biz

papillon a dit…

Je n'avais pas très envie de toute façon. ..

zarline a dit…

Bon, premier avis mitigé que je lis sur ce livre (j'ai dû loupé l'avis de Jostein). Je reste tout de même tentée mais j'hésite du coup à aller le chercher en bibliothèque...

Mélo a dit…

Moi non plus je n'avais pas très envie de toute façon... ;)

luocine a dit…

rien lu encore sur ce livre , je retiens ton avis.

jostein a dit…

Nous avons donc exactement le même ressenti. Il aurait suffi d'un malheur en moins pour que l'équilibre soit possible.

Irrégulière a dit…

Je fais partie de celles qui ont beaucoup aimé...

cathulu a dit…

Tout ce la a l'air bien tortueux, je passe ! :)

Delphine Olympe a dit…

Il ne me tentait pas, de toute façon...

tant qu'il y aura des livres a dit…

Le sujet me tente assez, on verra bien.

Galéa sous les galets a dit…

Je dois dire que ton avis fait du bien et apporte enfin un bémol (je ne connais pas le blog de Jostein), mais e reste de la blogo est archi unanime!!!

antigone a dit…

Je n'avais pas complètement adhéré à 'l'atelier des miracles" donc je ne pense pas lire celui-ci... dommage effectivement.

Clara a dit…

@ Laeti : Lino, Milo... autant pour moi:). Je suis le 1% ( il en faut bien un!)

@ Papillon @ Mélo @ Delphine : donc pas de regret pour vous !

@ Zarline : partout les criques sont bonnes, j'ai un coeur de granit.. mais là la surenchère m'a laissée sur le bas côté.

@ Luocine @ tant qu'il aura des livres : ce n'est que mon avis...

@ Jostein : le gentil médecin a été la goutte de trop qui a fait déborder le vase...

@ Irrégulière : j'aurais voulu l'aimer du début à la fin !


@ Cathulu : :))))

@ Galéa : et oui !!! je suis un peu seule sur ce livre...

@ Antigone : dans ce cas, tu zappes celui-ci !

Noukette a dit…

Je retiens tes bémols... mais j'ai hâte de m'y plonger...!

Nadael a dit…

Je vois que ton ressenti est plutôt mitigé... je vais le lire bientôt.À voir.

Clara a dit…

@ Npukette @ Nadael : trop de grains de sable dans ce livre pour moi..

sylire a dit…

Tiens, un bémol. C'est le premier que je lis.

Clara a dit…

@ Sylire : et oui, il en faut un...

Cajou a dit…

Oh comme je découvre ton billet avec bonheur : comme toi, j'ai trouvé qu'il y avait une surenchère de malheurs, qui affaiblissait ce roman pourtant puissant :)
Je me permets de faire un lien dans mon billet ^^
Cajou

Clara a dit…

@Cajou : j'ai été bloquée par cette surenchère..

Insatiable charlotte a dit…

Je suis moi même restée totalement extérieure à ce texte, je n ai pas réussi à y croire... Malheureusement.

Clara a dit…

@ Charlotte : trop de malheurs, de secrets de famille et ce roman perd toute sa crédibilité ( hélas)....

Anonyme a dit…

Complètement daccord, j'ai aimé le début mais les 100 dernières pages étaient pénibles...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...