mardi 20 janvier 2015

Kate Atkinson - Une vie après l'autre

Éditeur : Grasset - Traduit de l'anglais (Grande - Bretagne) par Isabelle Carron - Date de parution : Janvier 2015 - 514 pages et un régal ! 

Et si nous avions la chance de recommencer encore et de recommencer encore et encore ?"(...) Ce ne serait pas merveilleux?
Ursula Todd naît le 11 février 1910, seule date immuable dans sa vie. Mais les minutes qui précèdent ou suivent diffèrent. Le médecin arrive trop tard à Fox Corner la maison familiale et elle meurt ou alors sa mère la voyant ne ne pas respirer s'empare d'une petite paire de ciseaux et la libère du cordon ombilical qui lui serre le cou. Et ce sont autant de chemins selon des choix voulus ou non que la vie d'Ursula s'arrête ( "les ténèbres s'abattirent") ou continue. Elle est sauvée lors d'un accident de noyade ou y perd la vie, violée ou non à ses seize ans , elle poursuit des études de littérature anglaise ou apprend la sténo, son destin la conduit à voyager en Allemagne durant lequel elle deviendra amie avec Eva Braun ou encore elle participe à Londres lors du blitz à sauver des vies durant la Seconde Guerre mondiale.
A chaque fois, un simple petit détail par le biais d'un événement ou d'un personnage peut changer le cours de l'histoire et offrir à Ursula un nouvel avenir, modifiant également ceux de sa famille et de son entourage.  Kate Atkinson applique le "et si " à Ursula une jeune fille courageuse dans tous toutes les circonstance.

Un roman puzzle intelligemment éclaté avec des touches d'humour corrosif ou plus tendre, des références à des écrivains et une galerie de personnages attachants ou antipathiques.
On se plonge avec régal dans le vie d'Ursula et de la famille Todd qui nous offrent de multiples histoires. Et pas une seule fois, le procédé peut sembler répétitif ou ennuyeux ! L'auteure nous ouvre une porte supplémentaire sur la notion du temps car Ursula a quelquefois la sensation de déjà vu ou de pressentiments.
Un livre qu'on ne lâche pas ! 

-Est-ce ce que serait une condition si déplorable ? D'être célibataire? dit Ursula en s'attaquant à son gâteau à la crème. Jane Austen s'en est contentée.

Le billet de Cathulu
Lu de cette auteure : A quand les bonnes nouvelles ?  - Parti tôt, pris mon chien

21 commentaires:

tant qu'il y aura des livres a dit…

Je n'avais jamais entendu parler de ce roman mais il me tente vraiment. J'aime beaucoup l'idée d'explorer tous les possibles d'une vie.

Aifelle a dit…

Je disais hier chez Cathulu qu'il me le fallait. Kate Atkinson ne m'a jamais déçue depuis "les coulisses du musée".

Asphodèle a dit…

Tu me donnes envie de me plonger dans un des 5 livres d'elle qui patientent dans ma PAL ! J'avais adoré la Souris bleue, commencé Dans les replis du temps (arrêté pour cause de...déconcentration, pas parce que je n'aimais pas, bien au contraire). Elle a un talent fou et j'aime cette pincée d'humour qu'elle sait doser avec subtilité dans les situations les plus dramatiques... Allez hop, je note celui-ci !

Les causettes de Célestine a dit…

Ton billet donne envie!
:)

Eva Sherlev a dit…

j'aime beaucoup Kate Atkinson, je suis ravie de lire que tu as beaucoup aimé son dernier livre, que j'avais très envie de lire!

Eva Sherlev a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Marie-Claude Rioux a dit…

J'ai trop hâte qu'il arrive au Québec... Je l'attends avec impatience!

Philisine Cave a dit…

Je suis très reconnaissante vis-à-vis de cette auteure britannique qui m'a offert deux fois de vrais coups au cœur (Dans les coulisses du musée et la souris bleue). Donc je lirai sa dernière œuvre avec plaisir, sans rien attendre.

cathulu a dit…

as mal de références à Jane Austen en effet et à d'autres auteurs aussi. Contente que tu aies aimé ! :)

Violette a dit…

l'humour corrosif fait tilt chez moi...

Delphine Olympe a dit…

Ce que tu en dis m'intrigue : je me demande comment le récit peut être construit de manière cohérente... ce qui semble être le cas, ou en tout cas l'auteur a-t-il trouvé une solution convaincante, au vu de ton enthousiasme !

Jostein a dit…

Je ne serais pas aller naturellement vers ce livre, craignant un trop grans romantisme. Mais si c'est un régal, je vais regarder de plus près. Je n'ai jamais lu cette auteure.

keisha a dit…

Hum, toi et cathulu êtes terribles (j'ai commencé Dans les replis du temps, puis arrêté; faut de la concentration, c'est sûr) Celui ci m'attire bien sûr

sylire a dit…

Tentant mais j'en ai d'autres qui m'attendent de l'auteure...

Alex Mot-à-Mots a dit…

Une auteure que j'aime beaucoup, alors je note ce nouveau roman prometteur.

Clara a dit…

@ Tant qu'il y a aura des livres : je l'attendais impatiemment !

@ Aifelle : une valeur sûre !

@ Asphodèle : elle a un univers à elle sans jamais déconcerter le lecteur.

@ les causettes de Célestine @Keisha : Cath et moi assumons:)

@ Marie-Claude Rioux : :)))

@ Eva @ Philisine :tu peux foncer!

@ Violette : ou plus tendre aussi

@ Cathulu : c'est toi qui m'as "contaminée" avec cette auteure et je t'en remercie!

@ Jostein : il faut que tu découvres cette auteure !

@ Sylire : oh, la PAL déborde ????

@ Alex : bonne future lecture !

@ Delphine : Kate Atkinson réussit à construire des trames qui sortent de l'ordinaire et qui sont géniales !

gambadou a dit…

Je n'ai lu qu'un livre d'elle qui m'avait déçue : "la souris bleue". Du coup, depuis, j'hésite avec cette auteure. Mais là, pourquoi pas sauter le pas ?

claudialucia a dit…

J'aime beaucoup l'idée. Elle me fascine depuis toujours : toutes les possibilités de vie que nous avons et finalement l'obligation du choix qui fait que nous n'en avons qu'une. Et c'est irrémédiable.

Nadael a dit…

Le thème est trop tentant, je m'empresse de noter! Je n'ai encore jamais lu cette auteure.

Clara a dit…

@Gambadou : oui!!!

@Claudia : oui le thème est hyper intéressant !

@ Nadael : yes!!!!!

Stephie a dit…

Mais c'est que tu me filerais envie :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...