mercredi 24 février 2016

J. M. Erre - Le grand n'importe quoi

Editeur : Buchet-Chastel - Date de parution : Février 2016 - 296 pages loufoques, décalées et déjantées ! 

Toi, lecteur de passage ou régulier , oui, toi derrière ton ordinateur ou les yeux rivés sur ton smartphone, si je suis une lectrice qui pleure d'un bonheur indescriptible par la beauté de certains romans,  un seul auteur arrive à me faire rire et glousser.  Il s'agit de l’unique J. M. Erre dont je suis une fan (un auteur que Keisha m’avait fait découvrir).

Nous sommes le 7 juin 2042 à 20h42  dans le village de Gourdiflot-le-Bombé. Tout commence avec Alain Delon membre et fondateur des Homonymes Anonymes qui tente de mettre fin à ses jours. Et c’est à moment précis qu’une soucoupe volante atterrit à l’extérieur. Il a la preuve que la vie existe autre part que sur la terre (mais toute la difficulté est de partager l’information quand on a une corde autour du cou et le bout des pieds sur une chaise qui se dérobe).
Toujours à Gourdiflot-le-Bombé, en tenue d’homme araignée Arhtur accompagne sa bien-aimée à une soirée déguisée organisée par un ami culturiste de sa belle. Les kilos de muscles sont donc de la partie et très nombreux. Pas loin de là, au café « avant la fin du monde'' Francis le patron et J-Bob son fidèle client pilier de bar discutent physique quantique entre cacahuètes et pastis. Suite à un malencontreux accident, Arthur est éjecté de la soirée tandis que Lucas se retrouve chassé de chez lui à cause d’une Marilyn Monroe. Arthur et Lucas sont poursuivis par Monsieur Muscle et ses amis. C’est bien connu, l’union fait la force (même si on a une carrure de gringalet comme Arthur et Lucas).
Mais il ne faudrait pas oublier les extraterrestres, un amateur de carabine, une maire nymphomane et son époux qui a découvert le secret de l’univers, une histoire de gobage de poulpe, la théorie des mondes multiples du physicien Hugh Everett ni le fait que le célèbre rocher monégasque soit devenu un état islamiste (ses habitants fuient et deviennent des migrants).

Jubilatoire, truffé de références musicales des années 80 ou de livres cultes de la science-fiction, J.M. Erre s’en donne à cœur joie !  Même si ce livre n’est pas mon préféré, c’est toujours un grand plaisir de lire cet auteur : son style irremplaçable et son humour à divers degrés !
Décalé, déjanté et loufoque !

Tout en marchant, Arthur et Lucas admiraient le ciel étoilé. Le noir firmament leur jetait son infini à la figure, la Lune esquissait son croissant dans un coin, les astres dessinaient leurs Grande Ourse, leur Petit Renard, leur Vieille Dorade et tout le reste de la ménagerie que de toute façon on ne reconnaît jamais, quand tout à coup, ça ne loupa pas : un vertige métaphysique leur tomba dessus. Ça finit toujours comme ça, la contemplation de l'immensité du cosmos a le chic pour engendrer chez l'être humain un trouble existentiel qui l'amène à s'effrayer façon Pascal devant le silence éternel de ces espaces infinis, à s'extasier façon Corneille devant l'obscurité clarté qui tombe des étoiles, et à débiter façon tout le monde des phrases ridicules du genre "c'est beau", "c'est grand" ou "on se sent tout petit".

Lu de cet auteur La fin du monde a du retard - Le mystère Sherlock - Made in China - Série Z

21 commentaires:

Framboise a dit…

Sacrebleu ! Je le veux !
Ai bien envie d'un petit rien jubilatoire ;-)

krol a dit…

Je n'en ai lu qu'un de cet auteur (Prenez soin du chien) qui m'avait bien amusée, il va falloir que j'en lise davantage !

La chèvre grise a dit…

Bon alors, c'est ma prochaine lecture (il est déjà sur ma table de chevet), et du coup, j'ai hâte grâce à toi :)

Aifelle a dit…

Auteur toujours pas lu, ça viendra un jour.

zazy a dit…

Encore rien lu. J'y vais à reculons car je n'aime pas trop les romans d'anticipation. Si tu dis, jubilatoire et ça se sent dans ton commentaire, je pourrais revoir mon jugement

keisha a dit…

Il ne faut absolument pas se priver d'un roman de l'auteur, oui, c'est noté! Contente d'être à la source de lectures déjantées, ouh ça fait du bien!!!

Clara a dit…

@ Framboise : je suis une FAN inconditionnelle !

@ Krol : oui !!!!

@ La chèvre grise: bonn lecture!

@ Aifelle : comment ? Keisha ne t'a pas convertie? !

@ Zazy : la science-fiction n'est pas si présente que ça !

@ Keisha : Je te remercie d'avoir insisté pour que je lise cet auteur ! Merciiiiiii!

Emilie a dit…

Je suis une fille qui aime la rigolade, et dieu (et n'importe qui d'ailleurs) sait qu'il est difficile de trouver des auteurs qui nous font marrer. As tu un titre à me conseiller pour découvrir cet auteur?

Clara a dit…

@ Emilie : bonjour et merci de ta venue ! Made in China n'est pas son meilleur contre La fin du monde a du retard est très, très bon !

Delphine Olympe a dit…

Les auteurs qui nous font rire, je veux dire vraiment rire, ne sont effectivement pas légion.
Pour ma part, je crois que celui qui a franchement provoqué chez moi l'hilarité c'est Jonathan Coe.

Ana a dit…

Je n'avais jamais entendu parler de cet auteur et là depuis plusieurs jours je ne lis plus que des chroniques sur ses bouquins. C'est fou ! En tout cas, j'aime les livres loufoques, donc j'ai vraiment envie de découvrir !!

Noukette a dit…

Le mystère Sherlock m'attend, ce sera ma première rencontre avec cet auteur !

Nicole G a dit…

Clara, moi qui n'ai encore rien lu de cet auteur, lequel de ses romans me conseillerais tu pour faire sa connaissance ?

Clara a dit…

@ Delphine : avec quel titre?

@ Ana : cet auteur est pour toi alors !

@ Npukette : il faut bien une première fois:)

@ Nicole : la fin du monde a du retard ( sélectionné pour le prix Orange 2014)

Delphine Olympe a dit…

Pas un de ses plus connus, ni d'ailleurs de ses meilleurs : Les nains de la mort. Il y a notamment dans ce roman une scène absolument hilarante d'attente d'un bus un dimanche matin dans une station excentrée de Londres. Le bus que le héros attend des heures, qui ne vient pas et qui finit par arriver au moment précis où le héros s'est éloigné... C'est archi-basique comme épisode, on l'a tous vécu, mais c'est raconté d'une façon formidable !

Clara a dit…

@Delphine : en effet, je n'avais jamais entendu parler de ce titre. JM Erre me fait rire avec tous ses romans !

Alex Mot-à-Mots a dit…

Chic, un nouveau roman de cet auteur !

Clara a dit…

@ Alex : oui!!!!

Géraldine a dit…

Je ne connaissais pas du tout, mais ça me semble excellent et délirant ! Je note !!!

dasola a dit…

Bonjour Clara, j'ai terminé ce roman la semaine dernière, je me suis régalée. Qu'est-ce que c'est amusant. Je l'ai préféré au précédent.

alex-6 a dit…

dasola nous avez dit sur son blog que tu t'étais éclaté pour ce livre je confirme
c'est bien qu'il existe ce genre d'auteur qui valorise l'humour

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...