jeudi 1 mars 2012

Amanda Eyre Ward - Ferme les yeux


Éditeur : Buchet Chastel -Date de parution : Mars 2012 - 319 pages adorées!

Etats-Unis. Austin, Août 2010.Lauren agent immobilier et trentenaire est très proche de son frère Alex depuis l’enfance. Surtout depuis ses six ans quand leur mère leur mère a été retrouvée assassinée et leur père arrêté. Si Alex a toujours été convaincu de l’innocence de ce dernier, pour Lauren il est coupable. Quand Alex lui annonce son départ prochain pour l’Irak en tant que médecin, Lauren angoisse et panique. Son compagnon Gerry assiste impuissant à ses crises. A l’autre bout de l’Amérique, Sylvia, quarantenaire, quitte le père de son futur enfant. Enceinte de cinq mois, elle rejoint New-York où habite Victoria son amie depuis toujours.

Dire que j’ai aimé ce livre est un euphémisme car je l’ai adoré ! Et une fois commencé, je n’ai pas pu le reposer. Bref, je l'ai dévoré! 
Déjà, l’écriture d’Amanda Eyre Ward m’a harponnée. Avec un style limpide, fluide et sans fioriture, l’auteure commence son roman en revenant à l’époque du décès de la mère de Lauren. Histoire de nous titiller et de nous ferrer (mission réussie !). Puis, on découvre la vie de Lauren adulte. Lorsque son frère part en Irak, Lauren devient sujette à des crises d’angoisse oppressantes. Le passé a refait surface : Alex lui a parlé de leur père, de ses visites en prison et de sa conviction de son innocence. Quant à Sylvia qui fuit le présent en bus, elle se dessine un avenir pour elle et son futur bébé. Victoria, son amie, l’amie qu’elle a toujours aidée va à son tour pouvoir la dépanner. C’est ce qu’elle pense. Lauren commence à avoir des doutes sur la culpabilité de son père tandis que Sylvia espère avoir pris la bonne décision en quittant son ami. Toutes les deux plongent dans leurs souvenirs...

Difficile de ne pas en dire de trop pour ne rien dévoiler de l’intrigue de ce roman très habilement construit. Sachez que Lauren, Sylvia et Victoria sont liées par un secret qui a changé plus d’une vie. On découvre au fil des pages la personnalité de chacune et comment l’enfance les a façonnées. Si la mère de Lauren est décédée jeune, celle de Sylvia l’a élevée seule et sans amour. Victoria fille unique de parents fortunés a toujours eu ce qu'elle voulait.Trois vies chahutées, bouleversées tôt ou tard...

Petit à petit, les pièces du puzzle s’imbriquent et offrent un tableau sans compassion et  vraiment captivant avec beaucoup de subtilité! Un très, très bon moment de lecture !
Ce roman a obtenu le grand prix des Lectrices ELLE USA en septembre 2011.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...