dimanche 15 avril 2012

Daniel Pennac - Journal d'un corps

Éditeur : Gallimard - Date de parution : Février 2012 - 382 pages ADOREES!

Comment écrire sur le corps sans ennuyer le lecteur ? Comment décrire cette merveilleuse machine couplée aux sentiments, aux événements extérieurs en abordant le point de vue d’un homme depuis son enfance jusqu’à l'avant dernier souffle ?

Daniel Pennac a brillement réussi ce pari et ce livre est tout simplement passionnant ! Sous forme de journal, dans une écriture exquise et peaufinée, le narrateur relate  la découverte, l’apprentissage de son corps de l'âge de douze ans à celui de quatre-vingt-sept ans en 2010. Un garçon intelligent piqué de la curiosité, désireux de comprendre les mécanismes et  la transformation de son  corps. De cette métamorphose perpétuelle, il y a aussi ce corps qui réagit aux diverses émotions : l’amitié, l’amour du cœur et physique, la douleur, la peur et le chagrin dans les contextes sociaux. Des propos tenus  sans tabous par un garçon devenu  au fil des années, père puis grand-père toujours admiratif et pratiquant l'humour!

Dans ce livre intelligent, Daniel Pennac nous rappelle  que l'homme et son  corps  sont indissociables. Unis pour le meilleur et pour le pire.

Un gros coup de cœur pour pour cette lecture dont je me suis régalée avec un sourire (flagrant) de bonheur ! Et une lecture hérisson tant j’y ai inséré une quantité de marque pages  !

13 ans, 5 mois, 6 jours 
C'est en ôtant mon pyjama que je me suis rappelé ce que papa disait. Ejaculation, mon garçon. Si ça t'arrive pendant la nuit n'aie pas peur, ce n'est pas que tu recommences à faire pipi au lit, c'est l'avenir qui s'installe.

 mai 68 
La rue sera-t-elle en  train d'écrire le journal du corps ?

51 ans, 1 mois, 12 jours vendredi 22 novembre 1974
Je traverserai trois fois Paris après certaines journées de travail ! Ravi par ma démarche si bien graissée, chevilles souples, genoux stables, mollets fermes, hanches solides, pourquoi rentrer ? Marchons encore, jouissons de ce corps en marche. C'est le bonheur du corps qui fait la beauté du paysage.


Les billets dithyrambiques de Brize, Cuné, Mirontaine , Valérie, Véronique

 

49 commentaires:

cathulu a dit…

Si tout le monde s'y met !:)) Bon, j'attendrai quand même la sortie en poche au cas où...Trop de déceptions en ce moment !:)

Clara a dit…

@ Cathulu : impossible d'être déçu avec ce livre !

keisha a dit…

Toujours à la page 37, mais uniquement parce que d'autres lectures sont là et que je ne veux pas le lire trop vite et le gâcher!

Cuné a dit…

Puisqu'on te le dit, Cathulu... :)))

Clara a dit…

@ Kesiha ; oui, ll faut prendre le temps de le savourer !

@ Cuné : rien à faire, elle fait sa frileuse!

Mango a dit…

Dès que je le vois à la bibli...

Valérie a dit…

Ah oui, alors, il mérite ce gros coup de coeur! Quel beau roman, si juste!

krol a dit…

Tiens, finalement tu l'as lu, tu me disais sur mon blog que tu ne le voulais pas... visiblement tu as bien fait. Je n'ai pas eu ce coupe coeur que tu as eu. Tu es bien plus enthousiaste que moi. J'ai aimé sans plus. Mais il est vrai qu'on peut citer beaucoup de passages...

Astrid a dit…

Je le note car à te lire il a l'air génial. Je n'ai jamais lu Pennac mais tout le monde en dit du bien il faudra que je lie lise un jour.
Merci pour cette découverte et je te souhaite un bon dimanche

sylire a dit…

Je le lirai, c'est certain !

mirontaine a dit…

J'étais convaincue que tu allais l'aimer!
Bon dimanche Clara!

Irrégulière a dit…

ça fait plusieurs avis positifs que je lis, il va vraiment falloir que j'y jette un oeil !

Véronique (alias la Pyrénéenne) a dit…

Je vois que tu as largement succombé toi aussi ! :-D

Anne a dit…

Bon, bon, bon... je vais faire la file à la bibli ou plutôt attendre la sortie poche. C'est vrai qu'il y a très longtemps que je n'ai lu de Pennac (ça date de la série Malaussène, c'est dire... et c'était tellement délicieux !)

diabazo a dit…

Tiens un Pennac ! J'ai toujours aimé les Pennac, dès que celui-ci sort en poche, je pense que je vais craquer :)

Manu a dit…

Ah chouette, un nouveau Pennac de qualité !

bladelor a dit…

J'hésitais à le lire, tu m'as convaincue, merci !

lucie a dit…

ah pennac !! j’adore même si je t'avoue que celui là m'effraie un peu, le corps et tout ce qu'il sécrète, berk.

Violaine a dit…

La démarche est certes originale mais pas non plus révolutionnaire. Le tour de force que réussit l'auteur, c'est de créer un bon roman à partir de ce matériau si concret qu'est le corps. J'ai beaucoup aimé et j'ai passé un très bon moment de lecture mais j'avais tellement entendu dire que c'était exceptionnel que je m'attendais à mieux, donc un tout petit peu déçue.

Stephie a dit…

Je vais finir par avoir envie de le lire...

Sophie/vicim a dit…

oui, oui, 1000 fois oui ! Il faut que je le lise !

Anna Blume a dit…

Et hop, un livre de plus dans ma liste !!! merci

Géraldine a dit…

J'étais déjà convaincu, reste à croiser les doigts pour que ma Bib l'acquiert !

Isa a dit…

ça devient de plus en plus difficile de résister à l'appel de ce livre !!!

Pastelle a dit…

Je l'ai commencé hier soir.
Et là je souris car j'adore ce concept de "lecture hérisson".
Trop mignon ! ;)

Brize a dit…

J'aime ton enthousiasme !

Yv a dit…

Très tenté dès la sortie, je le suis encore plus maintenant.

antigone a dit…

Avec tous ces billets enthousiastes, comment faire pour résister ! Mais je suis comme Cathulu, je vais attendre...

Cynthia a dit…

Noté chez moi aussi penses-tu ! ;)

yueyin a dit…

Un coup de coeur pour moi aussi, mais je n'ai pas encore écrit mon billet... je trouve difficile d'en parler mais tu le fais très bien :-)

Aifelle a dit…

Je le lirai, c'est sûr. Je le prendrai à la bibliothèque ou j'attendrai le poche, comme Cathulu, il n'y a pas d'urgence.

Leiloona a dit…

Je ne sais pas pourquoi, mais quelque chose me retient encore ...

Asphodèle a dit…

Certes je le note mais j'attendrai aussi la sortie Poche... ;)

Nadael a dit…

On doit me le prêter...j'ai hâte quand je lis ton billet!

Anna Blume a dit…

Bon ben j'hesitais... Je n'hésite plus !! Et hop un de plus dans ma liste

Clara a dit…

@ Mango : oui !!

@ Valérie : oui, je l'ai adoré tout come toi!

@ Krol : mais finalement me libraires ont su me convaincre :)

@ Astrid : mon premier Pennac et je suis conquise ! Merci de ta venue !

@ Sylire : oui, un indispensable !

@ Mirontaine : quel beau livre !

@ Irrégulière ; une fois commencé, on ne peut plus le lâcher !

@ Veronique : entièrement et totalement !

@ Anne : un achat que je ne regrette pas !

@ Diabazo : j'ai découvert l'auteur avec ce livre et je suis sous le charme ! Merci de te venue!

@ Manu : à noter !

@ Bladelor : chouette !

@ Lucie :l'humour sert à faire passer beaucoup de choses !

@ Violaine : c'est le danger.Je ne me souvenais plus des billets donc je l'ai lu avec un regard de découverte !

@ Stephie : oh que oui !

@Sophie : il faut le lire !

@ Anna : tu es de retour, génial !

@ Géraldine : et des deux mains:)

@ Isa : un bonheur de lecture comme celui-la ne se refuse pas !

@ Pastelle : je n'aime pas corner mes livres alors ils deviennent des hérissons sans épines mais avec des marque-pages ! Merci pour ta venue !

@ Brize : quand je suis enthousiaste, j'aime le montrer et le partager !

@ Yv : un livre merveilleux !

@ Antigone : tu vas te regaler !

@ Cynthia : il m' a réconcilié avec mon (foutu) corps !

@ Yueyin : encore un coup de coeur, génial ! j'ai hâte de lire ton billet !

@ Leilooona : un conseil, muselle tes appréhensions... :)!

@ Asphodèle : on ne peut pas tout lire en un temps donné ..hélas !

@ Nadael : bonne lecture alors !

@ Anna: hihiiii!

Anis a dit…

J'aime beaucoup cet auteur et sa plume parfois malicieuse.

Noann a dit…

Je n'aime vraiment pas ce type, et je trouve qu'il écrit mal et formule ses idées parfois comme un potache attardé. Son roman 'comme un roman' m'avait déçu par son style bâclé.

Cela dit, tu donnes envie de tenter à nouveau une lecture

Clara a dit…

@ Anis:oui, un brin de malice délicieux !

@ Noann : fichtre ! et bien j'aimerai pouvoir écrire comme un potache:)!

lasardine a dit…

il ne me dit toujours rien malgré pas mal de billets encourageants...

Clara a dit…

@ Lasardine : on sourit à cette lecture !

Philisine Cave a dit…

J'aime beaucoup Pennac qui a désacralisé la lecture en permettant dons son livre Comme un roman d'autoriser le lecteur ou la lectrice à ne pas terminer un livre. J'ai apprécié aussi sa tribu Maullaussène. Je suis contente de lire ton enthousiasme.

Clara a dit…

@ Philisine Cave : oui et gardons précieusement nos droits de lecteur !

Noukette a dit…

Hé hé hé... J'ai pas résisté..., je me le suis offert ! ;-)

Clara a dit…

@ Noukette : tu as bien fait !!!!

Cécile a dit…

Je suis en train de le lire, et je commence à être sous le charme. Une question me taraude : tu n'as pas abordé dans ton billet le fait que ton corps à toi te fasse souvent souffrir...J'en suis aux 100ères pages, je ne sais pas si le sujet sera abordé ainsi, mais déjà, m'a frappée l'explication que le narrateur donne à son envie d'écrire ce journal : "Si je décris exactement tout ce que je ressens, mon journal sera un ambassadeur entre mon esprit et mon corps. Il sera le traducteur de mes sensations". Cela m'a frappée car je souffre d'un eczéma depuis peu suite à un choc émotionnel...

Cécile a dit…

PS : excuse-moi, Clara, je me permets de te poser cette question car je sais que tu parles parfois de tes souffrances physiques sur ce blog, mais tu peux retirer ce comm si tu le trouves "déplacé" . Bises

Clara a dit…

@ Cécile : non, non ta question n'est pas du tout déplacée. Je ne l'ai pas évoqué alors que bien entendu lors de cette lecture je pensais mon à propre corps parce que je voulais que le personne qui lisent mon billet ne pensent pas qu'il est question dans ce livre du corps malade mais dans sa globalité.

Alors oui, avec l'humour de Pennac, je dirai qu'à mon âge, j'ai un corps capricieux de petite vieille. Un corps qui régie mes journées et mes activités.

Quand tu cites " Si je décris exactement tout ce que je ressens, mon journal sera un ambassadeur entre mon esprit et mon corps. Il sera le traducteur de mes sensations", j'ai écrit ( sur ce blog) mes douleurs, je les ai disséquées, passées au scalpel parce que ma maladie fait partie intégrante de ma vie depuis plus de 10 ans.

céline a dit…

Quel beau roman ! Ah que j'aime Pennac, sa plume si juste !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...