jeudi 5 avril 2012

David Whitehouse - Couché


Éditeur : Plon - Date de parution : Avril 2012 - 264 pages et un auteur à suivre de près ! 

A l’âge d’entrer dans la vie adulte, Malcom surnommé Mal s’est couché pour ne plus se relever. En vingt années d’inactivité et de gloutonneries, il est devenu l’homme le plus gros du monde. Sa mère s’occupe de lui, son père supporte tant bien que mal cette situation alors que son frère Ted, de deux ans son cadet, souffre depuis l’enfance Mal soit  toujours le centre d’intérêt.

Mal a toujours fait ce qu’il voulait en étant enfant : se déshabiller en public ou ne pas tenir compte des règles. Ses excentricités lui ont été toujours pardonnées par sa mère persuadée que s’occuper de sa famille est le sens profond de sa vie tandis que son père est devenu un autre homme après un accident qui a coûté la vie à plusieurs personnes dans une mine dont il avait supervisé la construction. Entre jalousie et admiration, son frère Ted a toujours pâti de la présence de Mal. Quand Mal âgé de vingt-cinq ans plaque sa fiancée Lou, son travail et se couche pour ne plus se lever, toute la vie de la famille s’en trouve affectée. A travers le regard de Ted, on assiste à la transformation de Mal en celle d’un homme qui mange à longueur de journées. Alternant  passé et présent, on plonge dans la vie de cette famille.  Après être protectrice et réconfortante, la vertigineuse spirale de la nourriture en devient tyrannique. Ce choix qui semble purement égoïste sera un catalyseur  pour Ted et ses parents car Mal bien que bloqué dans son lit leur offrira leurs véritables places dans ce monde.

Dans ce premier roman original et remarquable par la qualité d'écriture,  David Whitehouse nous questionne sur les liens de la famille, du destin que l’on a entre ses mains et le sens de la vie. Un livre qui jongle entre absurdité et gravité d'où il se dégage beaucoup d'amour et de tendresse !

- Ben moi, si a-t-il dit, et c'est tout le problème. Si on n'a pas les moyens d'accomplir son destin, pourquoi se forcer à faire quelque chose à tout prix? 
(...)
- Je travaille assis dans un fauteuil.Je me bats sur un écran d'ordinateur.  Quand je vote, ça ne change rien. Ce que je gagne ne peut rien acheter. Peut-être que le sens de ma vie est d'en donner un à la vie des autres.

Le billet de Cathulu.





11 commentaires:

cathulu a dit…

Plein de thèmes dans ce roman et si à nous deux on n'arrive pas à convaincre !:)))

Clara a dit…

@ Cathulu : oui et dans ce cas, je rends mon tablier:)!

Anne a dit…

Euh... ne rends pas ton tablier, hein, mais honnêtement, celui-ci ne m'attire pas tellement... Je note scupulusement le lien, ne t'inquiète pas !

Aifelle a dit…

Et bien même à deux, vous ne m'avez pas convaincue, cette histoire ne me dit rien qui vaille.

Yv a dit…

Tentant, même si la version d'Alexandre le Bienheureux est sûrement plus joyeuse

keisha a dit…

Ben toi plus cathulu, deux avis qui comptent...Quand même, bizarre, non?

Mélo a dit…

Vache, il a l'air dur quand même ce livre. Intéressant mais je ne me lancerai pas dans sa lecture pour le moment.

Gwenaelle a dit…

Moi non plus je ne suis pas vraiment attirée par cette histoire... Tiens, je vais plutôt lire "Elle spécial maigrir"... non, je blague! ;-)

Clara a dit…

@ Anne : non???

@ Aifelle : ohhhh!

@ Yv : vous faites de la résistance aujourd'hui ?

@ Keisha : pfouuu, je boude !

@ Mélo : l'écriture est grandiose!

@ Gwen : alors quel est le nouveau régime révolutionnaire pour perdre 5 kilos en une semaine avant l'été ?
1) ne pas manger
2) payer cher pour des gélules minceur
3) payer très cher pour une nouvelle méthode venue des Etats-Unis ....

Alex Mot-à-Mots a dit…

Un premier roman prometteur, je note !

Clara a dit…

@ Alex : oui !!!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...