vendredi 9 août 2013

Catherine Charrier - La fréquentation des à-pics


Éditeur : Kero - Date Parution : Mai 2013 - 224 pages et dix-huit tranches de vie vécues par des femmes qui ne peuvent que toucher ! 

Ce sont des histoires de femmes et de filles qui cheminent au bord du précipice. Parfois, elles le voient et il leur vient un brin de vertige, mais, la plupart du temps, elles l’ignorent. Elles se tiennent là comme si de rien n’était. La falaise est escarpée, mais sous leurs pieds la terre est ferme, et puis elles font attention. Sans doute les femmes fréquentent-elles les à-pics depuis longtemps, rompues au maintien en équilibre, mais il me semble qu'entre les années cinquante et aujourd'hui, elles ont exploré ce les alpinistes appelleraient des voies nouvelles, dont il n'existait aucune carte, aucun repère. Elle n'avaient développé aucune tactique, rien ne leur avait été transmis, et pourtant elles sont passées.

Cet extrait de la préface présenté admirablement les dis-huit textes de ce  recueil. Des tranches de vie vécues entre les années cinquante à nos jours, une soixante d'années où le monde a changé et où les femme ont suivi dans ce mouvement. Avec bonheur, appréhension ou à tâtons. Catherine Charrier raconte ces moments où tout change face à une  situation déstabilisante ou nouvelle. Du passage à des responsabilités d'adulte pour une adolescente après les vagues de mai 68 à l'interdiction d'une union mixte considérée comme interdite en passant par une enfant qui découvre que l'acte d'aider des autres n'est pas facile et la fin d'un mariage au tribunal, l'auteure nous immerge dans l'intime, le ressenti des protagonistes. Les émotions mais aussi des des sourires nous cueillent au passage avec une poésie, cette pudeur et ce respect de l'auteure. Elle est là pour retranscrire et non pour juger. Nous aussi d'ailleurs.

Des tranches de vie qui s'apparentent au quotidien, au plus près des femmes et des instants fugaces ou plus  empreints de faits qui en disent beaucoup.
Depuis l'Attente, Catherine charrier a acquis une plus grande maîtrise, a gagné en force dans son écriture. Pari réussi avec ce recueil à la portée universelle à mettre entre toutes les mains des toutes les femmes ! 

Les billets d'AnisCathulu, l'Irrégulière

17 commentaires:

Jeanmi a dit…

Nous cheminons tous au bord du précipice. De toute façon nous y tombons tous un jour. Le tout c'est d'aller le plus loin possible. Ah ce matin je suis de bonne humeur ! ;-))

Aifelle a dit…

La vie a tellement changé pour les femmes en 50 ans, il y a de quoi faire des portraits variés. Je note.

Clara a dit…

@ Jeanmi: si on tombe on se relève toujours (avec plus ou moins de dificulté.. )

Clara a dit…

@ Aifelle: des portraits qui sont comme une chronique de ces soixante dernières années ....

Jérôme a dit…

C'est très sexué et réservé aux femmes alors ? En tout cas si je peux me permettre, la couverture est affreuse !

cathulu a dit…

Une auteure que j'ai découverte avec ce titre et qui mérite, c'est vrai, vu son talent d'avoir de visibilité!C'est bien que tu en parles PS: je vois à l'instant une critique sur ce livre dans Elle de cette semaine, ! Les grands esprits se rencontrent!:)

Une Comète a dit…

Je viens de le télécharger sur ma liseuse ! tu me fais trop envie :))

Anne a dit…

Je note avec intérêt !

krol a dit…

Je viens de lire le billet d'Anis et toutes les deux, vous me tentez terriblement !

Jacky Caudron a dit…

Ah je suis "accroché" là...grave comme dirait mon fils...et contrairement à Jérôme, j'aime la couv'...très épurée...merci

Clara a dit…

@ Jérôme: non mais les femmes y seront plus sensibles ! A bon, tu trouves ?

@ Cathulu : j'avais amé avec quelques bémols son premier livre et j'avais envide de continuer à la suivre (et c'est toujours le cas). C'ets bien qu'on en parle dans les médias ! Grands esprits , pour qui :):::?

@ Une Comète : Yes!!!


@ Anne : ah je suis co,tente !

@ Krol :mince, j'ai raté son billet !

@ Jacky : tu aimera, j'en suis certaine!

antigone a dit…

Le thème est intéressant... ;) Nous sommes toutes confrontées un jour ou l'autre au précipice, non ?

Violette a dit…

tu m'as bien donné envie et m'a fait penser que je n'ai plus lu de nouvelles depuis bouh... Jérôme a raison, la couverture est moche!

Anis a dit…

Oui, elle a vraiment su capter ces moments et ce mouvement aussi de balancement entre acceptation des normes et désir de liberté. je rajoute ton lien.

Clara a dit…

@ Antigone : je pense que certaines aiment les routes droites et ferment les yeux pour ne pas voir les ornières...

@ Violette : des nouvelle qui s'inscrivent dens le temps, l'Histoire et les changements des moeurs ... Le contenu est bon même si la couverture ne fait pas l'unanimité :)!

@ Anis : l'indicible y est retranscrit et ça c'est formidable !

Nadael a dit…

Un très bon recueil de nouvelles, mon billet bientôt.

Clara a dit…

@ Nadael : ca y est, j'ai lu ton billet !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...