jeudi 1 août 2013

Laurent Gaudé - Le soleil des Scorta


Éditeur : Actes sud - Date de parution 2006 - 284 pages âpres et splendides ! 

Nous sommes en Italie du sud dans le petit village Montepuccio. Un village où les Scorta sont nés. Une famille qui commence avec Luciano Mascalzone. Petit voyou revenu après quinze années passées sous les barreaux. Son retour sera pour le femme qu'il aimée, une nuit et une journée suffiront à déclencher la vengeance des habitants et sa mort. Sans le savoir, Luciano aura laissé une autre trace. Un enfant qui sera maudit dès sa naissance Rocco Scorta Mascalzone. Premier des Scorta et dont le sang charrie l'héritage de son père. Contrebandier, jouisseur de la vie, l'argent lui amènera le respect. Quand le signes de la mort s'approchent, Rocco le sait et signe un pacte avec le curé et laisse un héritage maudit aux villageois. Il donne toute sa fortune à l'église pour le village et ses trois enfants sans le sou. Le curé les envoie loin de l'Italie. Trois enfants pauvres unis par les liens du sang par ceux de la famille qui iront à New-York et reviendront enrichis à Montepuccio. Le nouveau curé a enterré leur mère dans la fosse commune. Les deux frères et la soeur lui réclament une procession et un enterrement digne des Scorta. Le curé n'en a cure de ce pacte. Leur ami d'enfance Raffaele en les aidant deviendra lui aussi un Scorta et apprendra leur secret. Il travaillent durs pour ouvrir un tabac et sortir de la misère qui leur collent à la peau. Humbles, dignes, tous se marient, ont des enfants et s'établissent dans la vie. Mais le sang parle toujours. Aussi fort que le soleil du sud. La lignée des Sorta, leurs histoire est celle d'une famille heureux d'être des Scorta. Des culs terreux travailleurs porteurs d'un héritage familial lourd mais qui les unit, attachés à leur terre natale et dont le nom est une richesse et une malédiction. Mais changer le destin n'est pas facile quand le sang des Scorta coule dans vos veines.

Roman magnifique où l'écriture âpre, riche de Laurent Gaudé brille comme le soleil de l'Italie, où l'histoire de cette famille faite de malheurs est contrebalancée par des bonheurs, par le labeur de la  sueur et par ce nom des Scorta. Splendide tout simplement ! 

Nous n'avons été ni meilleurs ni pires que les autres, Elia. Nous avons essayé. C'est tout. De toutes nos forces, nous avons essayé. Chaque génération essaie. Construire quelque chose. Consolider ce que l'on possède. Ou l'agrandir. Prendre soin des siens. Chacun essaie de faire au mieux. (...) Quand tu te bats pour quelque chose, quand tu travailles jour et nuit comme un damné et que tu n'as plus le temps de voir ta femme et tes enfants , quand tu sues pour construire quelque chose , tu vis les plus beaux moments de ta vie.

Lu du même auteur : La porte des enfers et Ouragan

23 commentaires:

cathulu a dit…

Toujours pas découvert cet auteur, pfff !:)J'espère que tu vas mieux maintenant ! le retour du soleil va peut être t'aider un peu ! Bises

Clara a dit…

@ Cathulu : sublime ! je te conseille de commencer par celui là. Ca va mieux, merci ... mais dur,dur ces deux jours passés. Allez, carpe diem !!!

Aifelle a dit…

Aujourd'hui c'est moi qui copie sur Cathulu !

keisha a dit…

Je vais aussi copier sur cathulu (étonnant, non? ^_^)
Commentaire paresseux, la canicule menace mes derniers neurones en service)

Hélène a dit…

Un roman très beau que j'ai plaisir à relire regulièrement.

krol a dit…

C'est avec ce roman que j'ai découvert Laurent Gaudé, il y a donc 9 ans ! J'ai énormément aimé !

Athalie a dit…

Un livre splendide ! Avec des scènes d'anthologie : le repas de la famille Scorta dans la lumière d'un moment de fraternité reste un passage que je relis régulièrement, il va dans le sens d'un très beau Carpe diem ...

catherine a dit…

je l'ai lu il y a longtemps et cela m'a fait aimer Gaudé , du moins aussi Eldorado sur les migrants à Lampedusa et la porte de l'enfer. De belles images de l'Italie

Asphodèle a dit…

A ce jour et sur les trois que j'ai lus de cet auteur, celui-ci reste mon favori, on y sent des accents de sincérité qu'il n'y a pas forcément dans les autres !!! Un petit chef d'oeuvre...

Dominique a dit…

un superbe roman dommage que l'auteur ait fait moins bien ensuite
je l'ai lu avec délectation et je l'ai écouté il y a peu, papier ou audio la force est la même

zarline a dit…

Pareil que cathulu, toujours pas lu cet auteur alors que ce livre-ci et sauf erreur deux ou trois autres trainent dans ma PAL depuis des lustres. Yapluka!

Jérôme a dit…

Le meilleur roman de Gaudé pour moi. J'ai adoré l'atmosphère étouffante de ce coin d'Italie brûlé par le soleil.

Kathel a dit…

C'est le premier Gaudé que j'ai lu, mais je ne peux pas dire que ce soit mon préféré, mes souvenirs en sont fort vagues...

Le Papou a dit…

J'ai beaucoup aimé celui-là, une ambiance très particulière. Beaucoup moins les autres.
Le Papou

sylire a dit…

C'est mon préféré de Laurent Gaudé. Un coup de cœur à l'époque.

Emma a dit…

Un vrai coup de coeur lors de sa sortie, et j'en garde toujours un excellent souvenir...

Karine a dit…

J'ai adoré ce roman, de même que le roi Tsongor. J'ai presque peur de relire l'auteur de peur de ne pas autant aimer!

Clara a dit…

@ Aifelle @ keisha : à lire absolument !

@Hélène : oui tout à fait le genre de romans dans lequel on aime se replonger !

@ Krol : un livre qui date mais un bonheur immense !

@ Athalie : ce passage est merveilleux !

@ Catherine : son écriture magnifie cette histoire !

@ Asphodèle : oui , le plus beau !!!

@ Dominqiue : la porte des enfers plus sombre certes est pas mal aussi !

@ Zarline ; non??? !!!!

@ Jérôme : l' attachement à cette terre, à ce village qui n'offre pas grand'chose est rendu brillamment. Et les liens de cette famille : sublime !


@ Kathel : c'est clair que je ne suis pas prête de l'oublier !

@ Le Papou : un vrai bon roman qui prend aux tripes par sa beauté !

@ Sylire : c'en est un aussi pour moi !

@ Emma : un livre que l'on ne peut pas oublier ..

@ Karine : je te comprends car quand on tombe sur une pépite, l'appréhension de lire du moins bon de la part de l'auteur est toujours présente ! La barre est haute avec ce livre !





Leiloona a dit…

Je ne sais même pas pourquoi je ne l'ai pas lu celui-ci.

Midola a dit…

Un très beau roman en effet, même si "La mort du Roi Tsongor" reste mon préféré.

Clara a dit…

@ Leiloona : toi la fan de Gaudé ? Non???

@ Midola: je l'ai acheté...

Géraldine a dit…

Je l'ai lu assez récemment et me suis délectée. D'autant plus que lu en livre audio très bien interprêté, avec des bruitages qui m'ont emmenée tout droit dans le sud de l'italie !

Miss Alfie a dit…

Ca fait longtemps que je l'ai lu, mais comme tu le dis, l'écriture de l'auteur sait faire passer la chaleur de l'Italie. J'avais beaucoup aimé !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...