samedi 21 mai 2016

Jean-Luc Seigle - Excusez-moi pour la poussière

Editeur : Flammarion - Date de parution : Janvier 2016 - 88 pages et un régal !

Cette pièce de théâtre écrite par Jean-Luc Seigle (du théâtre ? Oui et j’avoue n’en avoir pas lu depuis le temps du collège/lycée) met en scène Dorothy Parker. Et Jean-Luc Seigle se glisse dans sa peau avec brio ! En huit tableaux allant de 1950 à 1962, Dorothy Parker sous la plume de l’auteur revit et c’est un pur plaisir. Dans sa chambre de l'hôtel Volney, le plus souvent un verre de whisky à la main, au téléphone soit son ex-mari ( qu’elle épousera une seconde fois et dont elle divorcera encore) soit avec une de ses amies ou encore avec Charly le concierge de l’immeuble, j’ai retrouvé son humour caustique, grinçant, acéré que j’avais découvert avec Hymnes à la haine puis dans Mauvaise journée demain.

Car Dorothy Parker dit  ce qu’elle pense. Des femmes d'intérieur au monde d'Hollywood, de son incapacité à écrire à un roman en passant par  la société américaine, elle n’épargne personne. Mais cette pièce permet également d'apprendre des éléments de la vie de Dorothy Parker que j’ignorais. Par exemple, ayant  pris la défense de deux personnes, elle sera victime du maccarthysme et taxée d’être communiste, et bien d'autres choses.

Jean-Luc Seigle rend un bel hommage à cette nouvelliste et scénariste. Une femme engagée , fine observatrice à la personnalité incroyable mais également fragile. Un régal !
Cette pièce été jouée au théâtre Le Lucernaire de janvier à mars 2016.

Ca prend juste du temps d'être méchant. Je dis juste la vérité, toute la vérité, et il arrive quelque fois que la vérité soit méchante.

Et dire que ce qui m'attend c'est une vraie vie de femme ...d'intérieur. Pourquoi nous les femmes finissons toujours par croire qu'une maison, un bout de jardin, une machine à laver, un frigo, un mari, un enfant et un chien c'est la panacée? 

Écrire un roman sur les acteurs et Hollywood ? Tu n'y penses pas, Misty. Il n'y a que les gens apparemment ordinaire qui sont des sujets intéressants.

Lu de Jean-Luc Seigle :   Je vous écris dans le noir - En vieillissant les hommes pleurent

Le billet de l'Irrégulière
Merci Delphine (Dialogues) !

19 commentaires:

cathulu a dit…

Pourquoi pas, mais autant relire Parker directement, non ? :)

Clara Et les mots a dit…

@ Cathulu : ici ce sont les dernières années de sa vie et je ne crois pas que dans ses nouvelles qu'elle se soit dévoilée (comme ici Jean-Luc Seigle l'a fait parler)

Aifelle a dit…

Je suis toujours gênée par un auteur qui se met à parler à la place d'un ou d'une autre. Alors j'hésite ..

Clara Et les mots a dit…

@ Aifelle : j'avais cette réticence mais Delphine (Dialogues) m'a convaincue et elle a bien eu raison !

keisha a dit…

Tout à fait d'accord avec cathulu!

Irrégulière a dit…

J'ai adoré ! J'aurais voulu voir cette pièce sur scène !

sylire a dit…

Très tentée... pour la plume de Jean Luc Seigle, principalement.

Les Livres de Joelle a dit…

Jean-Luc Seigle a sorti un nouveau et je ne le savais pas ! Je l'adore donc je n'hésite pas...

Clara Et les mots a dit…

@ Keisha : ici on apprend des éléments de sa vie ( et de sa mort) qui ne sont pas dans ses nouvelles. Et on découvre d'autres facettes de Dorothy Praker.

@ Irrégulière : je vais chercher ton billet !

@ Sylire: ici il se "fond" avec talent dans Dorothy Parker.

@ Les livres de Joëlle : j'ai au la même réaction quand ma libraire m'en a parlée :)

tant qu'il y aura des livres a dit…

J'ai tellement aimé ses romans qu'il n'y a aucune hésitation à avoir !

zazy a dit…

Donc, deux auteurs à découvrir, le note

antigone a dit…

Il faut vraiment que je le lise. J'ai rencontré Jean Luc Seigle, c'est un homme charmant, et très enthousiaste ! ;)

Delphine Olympe a dit…

Un sujet comme je les aime, mais lire du théâtre...

Valérie a dit…

Je passe parce que si j'adore le théâtre, je n'aime pas en lire. Et puis, j'ai tenté deux fois de lire cet auteur et je n'ai jamais été convaincue.

Clara Et les mots a dit…

@ Tant qu'il y aura des livres : :)))

@ Zazy: oui deux !

@ Antigone : petit livre mais grand plaisir !

@ Delphine : quand Delphine chez Dialogues m' adit que c'était une pièce de théâtre, j'ai ouvert les yeux grands comme des soucoupes volantes en lui disant que non, je n'aimais pas lire du théâtre ( des "traces" des lectures obligatoires). Et là, j'ai vraiment aimé !

@ Valérie : ici, il est Dorothy Parker et c'est complètement différent !

Melanie B a dit…

Pour le coup je suis très intéressée par ce livre/cette pièce ! J'ai découvert son existence ce matin (je suis en train de lire l'excellent "Baronne Blixen" de Dominique de Saint Pern, qui a également écrit sur Dorothy Parker) et je tombe sur ton billet. C'est un signe ! ;-)

Clara Et les mots a dit…

@ Mélanie B : c'est plus qu'un signe :)!

Yv a dit…

Rien à voir sans doute, mais c'est ce que m'ont dit les maçons ce matin qui abattent des murs chez moi : "Excusez-moi pour la poussière"

Clara Et les mots a dit…

@ Yv : :))))) Tstttttt!!!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...