lundi 5 septembre 2016

Laurent Mauvignier - Continuer

Éditeur : Les Éditions de Minuit - Date de parution : Septembre 2016 - 239 pages magistrales et un immense coup de cœur ! 

Un divorce houleux, une installation à Bordeaux où "elle croyait connaître des gens avant de s’apercevoir que c’était plutôt son mari qu’ils connaissaient, pas elle ", Sybille que l’on dit avoir tout raté (les grandes ambitions de sa jeunesse, son mariage) est l’ombre d’elle-même. "Victime collatéral" du déchirement de ses parents, son fils Samuel âgé de seize ans l’ignore ou presque et part à la dérive. Un électrochoc pour Sybille qui ne peut pas laisser sombrer son fils ou continuer à l’entraîner dans sa propre chute. Elle décide de quitter son emploi d’infirmière pour plusieurs mois, de vendre la maison de ses parents et de partir avec Samuel au Kirghizistan. Un périple à cheval, leur passion commune avant que Samuel ne décroche, afin qu’il puisse "reconstruire sa vie, redonner du sens à la vie, tout remodeler".

Des scènes grandioses à couper le souffle avec les chevaux (qui semblent comme suspendues hors du temps),  des sentiments violents et larvés de Samuel envers sa mère, son mépris envers les personnes qui les accueillent et dont il ne comprend pas la langue, de Sybille dont on apprend par bribes le passé, Laurent Mauvignier excelle à décrire les sentiments et les différentes relations. Que ce soit la figure du père pour Samuel mise sur un piédestal, l’amour de Sybille pour son fils, la relation conflictuelle entre l’adolescent  et sa mère qui se débat avec ses anciens démons en espérant voir Samuel s’ouvrir sur l’extérieur.

Du regard du fils sur sa mère (et c’est très juste et réaliste ce portait de Samuel qui saisit à la perfection le mal-être, la colère et la peur) et inversement, des chevauchées à travers ce pays dont Sybille a préparé l’itinéraire de voyage, des imprévus au danger, tout est admirable.
Avec des allers-retours entre passé et présent avec en fond une chanson de Bowie, l’écriture est tout simplement sublime. Nerveuse, brutale ou plus douce pour ce roman intimiste, bouleversant, optimiste entre une mère et son fils et qui rend parfaitement le contexte social actuel.
Un livre coup de cœur  !

Il ne comprend pas, quelque chose est en train de soulever sa mère et de l'emmener vers une zone d'elle-même dont il ignore tout. Et ça, Samuel en est troublé, il la regarde avec l'envie de lui sourire –et peut-être même que depuis tout à l'heure il sourit vraiment, comme un fils peut sourire à sa mère, avec pudeur et amour, avec une forme de tendresse et de complicité qui se passe de mots parce qu'elle les contient tous, dans le secret d'un sentiment qui les dépasse.

Lu de cet auteur : Apprendre à finir - Autour du monde Dans la foule - Des hommes -Loin d'eux - Seuls

30 commentaires:

Gwenaëlle a dit…

Tu es plus que convaincante là...

Clara Et les mots a dit…

@ Gwen : LE livre que j'attendais, Laurent Mauvignier est un maestro !

Alex Mot-à-Mots a dit…

Quel enthousiasme ! Mais le sujet me fait un peu peur.

Aifelle a dit…

Je n'ai encore rien lu de lui, je crois qu'il me fait un peu peur.

Nicole G a dit…

Tu sais quoi ? Je n'ai jamais lu Mauvignier... Tu me pousses à le découvrir, là !

Virginie a dit…

J'ai raté "Autour du monde", abandonné lâchement après qq chapitres, mais voila chroniques sur 2 livres différents qui me donnent envie de revoir ma position !

mimi a dit…

en piste pour les matchs de la rentrée....attendons donc !

cuné a dit…

Je le note, le souligne et surtout, me promets de le lire :)

keisha a dit…

What? Un roman français de la rentrée qui me fait envie?

Marie-Claude Rioux a dit…

C'est une première! C'est le troisième romans français qui me fait très envie. Décidément...

Clara Et les mots a dit…

@ Alex @ Aifelle : peur de sen écriture ou du sujet ?

@ Nicole G : il faut tout lire de cet auteur !

@ Virginie : pour moi un auteur incontournable qui ne m' a jamais déçue.

@ Mimi : quels matchs???

@ Cuné : J'aime d'amour tout que j'ai lu de Laurent Mauvignier et avec ce roman, j'ai visualisé chaque scène, j'ai ressenti la tension comme l'amour maternel et j'ai été transportée par l'ensemble !

@ Keisha : yes!!!

@ Marie-Claude Rioux : normal, Laurent Mauvignier c'est du grand art !

Saxaoul a dit…

Tu me fais regretter de ne pas l'avoir sélectionné pour les matchs de la rentrée littéraire ! Il faudra que je trouve une autre occasion de le lire.

Clara Et les mots a dit…

@ Saxaoul : je suis une inconditionnelle de cet auteur même si je l'ai découvert assez tard mais ça été une vraie révélation !

Itzamna a dit…

J'avais bien aimé "Autour du monde", je vais peut-être me laisser tenter par celui-ci : ton billet donne très envie ;-)

Delphine Olympe a dit…

J'avais déjà envie, mais après ton billet, je ne pourrai évidemment pas faire l'impasse !

Fanny a dit…

J'ai chroniqué "Des hommes" il n'y a pas si longtemps que ça, je voulais découvrir Mauvignier. J'ai été totalement séduite!

Et donc c'est tout logiquement que son nouveau roman me faisait envie, je suis heureuse de voir que tu as apprécié et ça me conforte dans l'idée de le lire!

zazy a dit…

je l'ai noté

Eva a dit…

J'ai beaucoup aimé son intervention au Forum Fnac Livres, je lirai donc ce nouveau roman avec plaisir!

In Cold Blog a dit…

Etant au départ un inconditionnel de Mauvignier, je sais que je l'aurait lu malgré les bémols lus dans la presse, mais avec un tel billet, je suis certain d'en revenir une nouvelle fois conquis.

Jérôme a dit…

On sent ton plus gros coup de cœur de la rentrée, je ne vais donc pas pouvoir faire l'impasse ;)

Aifelle a dit…

Peur que son univers soit trop austère.

Clara Et les mots a dit…

@ Itzamna : tous les romans de Laurent Mauvignier sont à lire !

@ Delphine @ Eva @ Zazy : :)))Bonne lecture !!

@ Fanny : j'ai été séduite avec un titre et depuis, c'est plus que du bonheur (car c'est très fort) à chaque lecture .

@ In Cold Blog : j'ai pensé à toi ( forcément!). Je n'ai pas lu les critiques presse une fois de plus j'ai été soufflée et transportée ! Un coup de coeur pour Mathilde (Dialogues) également.

@ Jérôme : oui ! Déjà son écriture est le summum ( un régal) c'est puissant et juste ! On se prend des claques d'émotions !

@ Aifelle : dans ce roman, l'espoir est bien présent. Son univers n'est pas austère à mon goût, sur des thèmes pas forcément gais, il sonde et il restitue à merveille l'âme humaine , les relations, le vécu.

sylire a dit…

J'ai beaucoup aimé ce livre également comme tu le sais. Pour les mêmes raisons que toi. Je n'ai pas lu non plus les critiques presse.

celina a dit…

J'aime aussi beaucoup l'écriture de Laurent Mauvignier. Je l'ai découvert avec "Dans la foule", puis "Le Lien", "Des Hommes" et "Autour du Monde" (un peu moins aimé celui-là). Ses romans ont une ampleur extraordinaire alors je suis ravie de lire que son dernier est tout simplement magnifique !

Yv a dit…

Pas encore lu Mauviginer, mais celui-ci me tente bien

Valérie G a dit…

Je le lirai sans faute. J'adore sa plume.

Clara Et les mots a dit…

@ Sylire : j'ai hâte de lire ton billet !

@ Celina : tu es également une fan ! Bonne lecture !

@ Yv : un auteur incontournable pour moi.

@ Valérie G. : nous sommes deux :) !

Gambadou a dit…

Avec tous ces coups de coeur pour ce livre, je ne peux que le mettre sur ma LAL en pole position !

Noukette a dit…

Je me le suis fait dédicacer au Forum Fnac ! ;-)

Clara Et les mots a dit…

@ Gambadou : hier , j'en en encore reparlé avec une libraire pour qui c'est également un coup de coeur. On envisage de créer un fan-club:)!

@ Noukette : je défaille... !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...