samedi 29 janvier 2011

Anne Percin - Comme des trains dans la nuit

Éditeur : Rouergue - Date de parution : 08/01/2011 - 120 pages

Et oui ! Il s’agit du nouveau livre d’Anne Percin ! Un recueil de quatre nouvelles mettant en scène des copains de longue date ou d’un peu moins, des cousins, des amitiés qui se transforment en amour … Des duos  qui se cherchent, qui se  révoltent ou qui s’aiment. En somme, des jeunes qui tendent vers l’âge adulte avec plus ou moins de facilité.
Autant le dire tout de suite,  la  première nouvelle m’a scotchée ! Deux lycéens qui sur fond de reggae vont commettre des actes  de plus en plus dangereux.  On ressent l’ennui qu’ils éprouvent mais surtout la tension qui s’installe. Aucun temps mort pour le lecteur !  Sauf qu’à vouloir trop jouer avec le feu, on se brûle et nos deux ados vont se retrouver face à leurs responsabilités. Loin des hommes  est plus tendre, deux jeunes qui se connaissent depuis longtemps et qui vont vivre leur première fois. Nirvana m’a laissé un goût amer. Ici, on passe du côté de ceux qui n’attendent plus rien de la vie. Alors qu’ils l’ont devant eux. Deux laissés pour compte dans les rues de Londres. Et une révélation : la peinture qui sera leur bouée de sauvetage. J'ai beaucoup aimé La forge. Retour en 68 dans une famille bourgeoise. Quand le vent libérateur de mai souffle sur une jeunesse, en apparence, dorée.
L’écriture d’Anne Percin est vive, prenante et colle, ici,  au plus près à un public d’adolescents.  Une lecture agréable !

Le billet de Gwen
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...