jeudi 6 janvier 2011

Christine Orban - Le pays de l'absence

Éditeur : Albin Michel - Date de parution : 05/01/2011 - 169 pages

Elle  attend avec inquiétude sa mère qui vient de Casablanca pour les fêtes de Noel. Sa mère qui avant était si coquette, qui jouait au bridge et qui maintenant confond une peluche avec un animal. Une mère qui a des absences, qu’il faut réconforter et surveiller.
Ce livre nous place dans une situation que nous pouvons connaître.  Une situation où les rôles sont inversés, celui où on se fait parent pour nos parents.  Christine Oban nous parle de la maladie de sa mère qui vous l’aurez compris est celle d’Alzheimer. Le temps où ces quelques jours, sa mère est chez elle, elle écrit ce quotidien. Le ton se fait drôle, sérieux ou amer. Les souvenirs d’enfance reviennent également mais l’on sent une retenue. Elle lève le voile sur certains pans mais pas sur tout… Par pudeur ou par respect ? Je ne sais pas.

Mais (le fameux mais), je suis restée en dehors de ce récit. Trop court à mon goût.  Certes, l'auteure décrit la dure maladie d’Alzheimer mais j'aurai aimé qu'au delà de ces constatations  qu'une réflexion soit amenée. Et, j'ai été gênée que le récit porte les marques de la vie "aisée" de l'auteure.

Le billet d'Hérisson qui a été très émue.

19 commentaires:

Anonyme a dit…

SIncèrement, les problèmes familiaux et de santé des gens en vue, je m'en fous! Là, c'est dit... Signé, Madame Grognon

Fransoaz a dit…

Le sujet de ce livre m'intéresse, mais si l'auteur reste au niveau du constat,ça perd de son intérêt.

Aifelle a dit…

C'est décidément une maladie qui inspire beaucoup les romanciers. Pas très envie de ce genre de lecture en ce moment.

keisha a dit…

Yv en parle joliment aussi.

Reka a dit…

j'ai lu de cette auteure "n'oublie pas d'être heureuse" qui ne m'avait pas complètement convaincue / embarquée. Je ne pense pas récidiver.

Boulie a dit…

Tiens c'est rigolo que tu parles de ce livre, je l'ai aperçu dans un article du Elle hier...
Je n'étais déjà pas tentée, tu me confirmes que ce ne sera pas la lecture du mois !
Merci

Yv a dit…

J'ai bien aimé ce livre. Je ne crois pas qu'il faille y voir les malheurs des gens aisés et en vue? Ca va tout de même un peu plus loin que cela. C'est plutôt le quotidien d'une femme confrontée à la maladie de sa mère et à ses propres interrogations. On peut ne pas adhérer, je comprends, je me suis posé la question de l'utilité du livre pendant toute ma lecture et puis, en y réfléchissant, je trouve qu'il est un témoignage intéressant.

Alex Mot-à-Mots a dit…

Devenir les parents de ses parents, je vis ça presque au quotidien (et la mienne n'a pas Alzeimer) alors non, je n'en lirai pas plus.

Karine:) a dit…

Ce livre n'est pas pour moi, je le sens... il y a des sujets que je préfère éviter. Je suis une grosse peureuse, dans la vie.

sylire a dit…

Je pense qu'il y a mieux sur le thème... Je passe.

Clara a dit…

@ Gwen qui a oublié de se connecter : je ne sais pas si c'est une auteure en vue ou à à la mode. Eh ben, on est hyper grognon? !

@ Fransoaz : pour moi, oui. Je n'ai rien appris et j en'ai pas été émue..

@ Aifelle : eh oui !

@ Keisha : ah, je vais aller lire son billet !

@ Reka : je suis à contre-courant visiblement !

@ Boulie : ce livre ne m'a rien apporté..

@ Yv : je ne sais si pas l'auteure est une personne en vue. J'ai refermé ce livre en n'ayant rien rien appris de plus de ce que je peux entendre de la bouche de personnes qui sont dans cette situation. Sauf qu'à la différence, ils ont d'autres soucis car cette maladie demande une prise en charge adaptée dans des établissements ou une aide à domicile.
Un aspect financier qui ne touche pas l'auteure. Tant mieux pour elle. Mais je ne pense pas que beaucoup de personnes puissent payer quelqu'un qui vienne à leur domicile garder leur parent pendant qu'ils partent en vacances au ski. Et c'est vrai, ça m'a gênée...

@ Alex : oui, je comprends !

@ Karine :) : on a le droit de d'avoir peur de certains sujets !

@ Sylire : je pense qu'il y d'autres livres plus approfondis sur le sujet.

Véro a dit…

Pas mal de livres sur ce sujet en ce moment...

Géraldine a dit…

Je l'ai reçu également, sans le demandé et c'est bien là le problème. Car je n'ai pas du tout envie de lire des livres sur ce sujet en ce moment... Et ton billet ne m'y incite pas plus.

Marie a dit…

Pas tellement tentée...
Par contre, sur le thème de cette maladie, j'avais lu un très beau roman l'an dernier : L'histoire de l'oubli, de Stefan Merrill Block
Pas de ton mélodramatique et très original !

Clara a dit…

@ Véro : un maladie qui touche beaucoup de monde donc naturellement, il y a des livres sur ce sujet ...

@ Géraldine : le sujet m'intéressait. Par contre, je suis à contre courant des autres avis...
Et oui, quelquefois, on reçoit des livres sans rien demander ....Mais c'est rare !

@ Marie : merci pour ce titre ! je le note !

Pascale a dit…

j'ai hésité à le prendre chez Dialogues, je crois , pff je ne sais plus là ou ailleurs, j'avais bien aimé l'un de ses romans, mais je ne me souviens plus non plus du titre, pire qu'Alzeimer chez moi aussi; c'est une maladie dont on parle de plus en plus devenue certainement moins tabou ou mieux reconnue. Tiens je suis entrain de lire justement un livre de chez Dialogues " le monde à ma fenêtre" qui sortira tantôt, une femme qui parle aussi de sa maladie ...
si je le croise en biblio je le lirai car je me souviens que sa plume m'avait plu à christine Orban ... nous verrons cela !
bon dimanche à toi

Clara a dit…

@ Pascale : tu éveilles ma curiosité avec "le monde à ma fenêtre".

moustafette a dit…

Peut-être le lirai-je quand je ne serai plus concerné par le sujet, mais là j'ai ma dose actuellement !

Clara a dit…

@ Moustafette : OK M'dame !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...