mercredi 26 janvier 2011

Bertrand Guillot - b.a.-ba la vie sans savoir lire

Éditeur : rue fromentin - Date de parution : 13/01/2011 - 218 pages

« Donner de son temps pour aider les autres ». Consacrer quelques heures par semaine pour apprendre à lire et à écrire à des adultes. En 2008, Bertrand Guillot l’a fait sans formation préalable mais avec beaucoup de motivation et l’envie d’aider.  Il raconte cette formidable aventure humaine.
3 100 000 de personnes en France sont illettrées. Soit 9% de la population de 18 à 65 ans ayant  été scolarisée dans notre pays. Et,  ce chiffre ne prend pas en compte les personnes  qui ont appris une autre langue ou un autre alphabet à la base.  Sujet sensible et tabou sur lequel les institutions préfèrent fermer les yeux. Heureusement, il y a des bénévoles. Des gens comme Bertrand Guillot qui se lancent avec de la motivation et de la volonté. Et il en faut ! 
Sans jamais tomber dans le larmoyant, avec humour et beaucoup de pudeur, Bertrand Guillot m’a fait sourire et m’a émue !  Là où certains auraient cherché à cacher leurs erreurs commises, lui ose les dire. Simplement.  Et, le professeur apprend lui-aussi. Derrière les visages d’Amadou, de Bah, de Nabil ou de  Philomène, ce sont autant de situations différentes : emplois précaires, chômage. Et les problèmes rencontrés au quotidien.  Comment remplir un papier administratif ou déchiffrer une facture, une adresse ? Alors oui, quelquefois Bertrand Guillot s’est senti découragé mais quelle joie quand un mot est prononcé correctement ! J’ai soutenu de tout cœur ces élèves et ce livre m'a beaucoup touchée.  
Alors, j'ai juste envie de dire  bravo à tous ces gens formidables : à ceux qui aident et  à ceux qui poussent la porte pour apprendre !

L'avis de Cuné.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...