jeudi 31 mars 2011

Annie Ernaux - L'autre fille

Éditeur : NIL - Date de parution : Mars 2011 - 78 pages sincères et touchantes...

La  collection Les affranchis propose aux auteurs d’écrire une lettre. Pas n’importe quelle lettre. Celle qu’ils n’ont jamais écrite.
Annie Ernaux écrit à sœur aînée décédée à l’âge de 6 ans, avant sa naissance. Une sœur dont elle a appris par hasard l’existence. Annie Ernaux est âgée de 10 ans lorsqu'elle surprend une conversation  un soir d’août 1950 entre sa mère et  une cliente. Des mots pesants, lourds de conséquence qu’elle n’aurait pas dû entendre : A la fin, elle dit de toi "elle était plus gentille que celle-là". Celle-là, c'est moi. Et avec cette  écriture sans mots inutiles, Annie Ernaux touche juste.  Qu’y a-t-il derrière gentille ?  Une sœur dont ses parents ne lui ont jamais parlé ni ouvertement ou à demi-mots.  Le poids, la douleur  de la maladie qui emporte un enfant ou celui  de regarder la fille qui « remplace » l’autre.  Sujets tabous pour ses parents. Alors, elle remonte le cours de l’histoire familiale, cherche à comprendre. L'auteure revisite son statut d'enfant d'unique et recolle les fragments des souvenirs. 
Annie Ernaux m’a touchée une fois de plus, j’ai tourné la dernière page  la gorge serrée. Sans fioriture et avec des mots  très justes, délicats, comme elle sait le faire si bien,  elle nous fait cadeau d’une très belle lettre. Récit dont la sincérité, la teneur  m’ont ébranlée…  
Tu n’as d’existence qu’au travers de ton empreinte sur la mienne. T’écrire, ce n’est rien d’autre que faire le tour de ton absence. Décrire l’héritage d’absence.
Les billets de Cathulu et celui de  Laure qui renvoie à d’autres liens.

23 commentaires:

Les Livres de George a dit…

j'ai très très envie de découvrir ce texte dont le sujet paraît bouleversant et qui, je suis sûre me touchera beaucoup !

Gwenaelle a dit…

J'ai vu cette petite collection l'autre jour à la librairie et je suis passée à côté sans regarder. Bon, il faut que j'y retourne...

Stephie a dit…

Je n'ai lu qu'une fois l'auteur et je n'avais pas aimé. Je ne sais si je retenterai un jour. L'avantage de ce livre c'est qu'il est court. Alors peut-être avec lui...

Fransoaz a dit…

J'ai aimé plusieurs titres de Annie Ernaux. La lecture de cette petite lettre est prévue dans la quinzaine venir.

cathulu a dit…

Rapide!:)))

Kathel a dit…

Ce n'est pas un livre pour moi, je crois...

Aifelle a dit…

Une petite collection qui a l'air prometteuse. Je le lirai à l'occasion.

Alex Mot-à-Mots a dit…

Une très belle écriture que la sienne. Un roman qui doit être boulversant.

Yv a dit…

J'aime beaucoup cette auteure, son sens de la phrase courte directe, ses textes très beaux même dénués de fioriture.

Phil a dit…

Ça fait un moment que j'ai Annie Ernaux dans ma liste d'auteurs à lire. Ton commentaire me donne vraiment envie de découvrir son œuvre. Il va falloir que je m'y mette !

antigone a dit…

Très envie de le lire celui-ci...et vous en remettez toi et Cathulu de nouvelles couches !! ;o)

sylire a dit…

Elle me tente aussi beaucoup cette lettre et j'aime bien l'idée de cette collection.

Griotte a dit…

Comme Fransoaz, j'ai aimé plusieurs titres de cette auteure alors cette lettre fera également partie de mes lectures.

Clara a dit…

@ George : une lettre tout simplement magnifique! en quelques pages, Annie Ernaux a donné un grand livre !

@ Gwen : c'ets certain que je vais suivre cette collection !

@ Stephie : lis-le, il y a le choix des mots, cette précision qui percute ...

@ Fransoaz : pour moi, un de ses plus beaux livres !

@ Cathulu : eh oui comme Beep Beep !

@ Kathel : un coup de coeur pour moi !

@ Aifelle : oh que oui ! A mon avis, on a avoir la droit à de très beaux textes...

@ Alex : beau, juste , sensible et touchant, écrit avec talent... que demander de plus?

@ Yv : je te rejoins entièrement !

@ Antigone : tu ne pourras que l'aimer !

@ Phil :il faut découvrir cette grande auteure et son écriture . Merci de ta visite !

@ Sylire : cette collection va faire un malheur !

@ Griotte : je suis encore toute chamboulée...

dasola a dit…

Bonsoir Clara, je le note. Je pense que ces pages sont émouvantes. Bonne soirée.

Christine a dit…

Rien que le début de ton commentaire me donne très envie de lire ce texte. Je vais donc me l'inscrire dans mes prochaines lectures. Merci pour ton avis

Coumarine a dit…

je l'ai lu il y a quelques jours déjà...grande émotion, ce livre a réveillé bcp de choses en moi...

Violaine a dit…

Je partage ton enthousiasme à propos de ce très beau livre qui ne fait que confirmer à mes yeux le talent d'écrivain d'Annie Ernaux.
Elle analyse les choses avec beaucoup de lucidité et comme tu l'as très justement remarqué "sans fioritures". C'est ce qui fait, il me semble, la force de son écriture : cette impression que chaque mot est nécessaire et parfaitement à sa place.

Delphine a dit…

Je viens de le lire je suis très touchée

Luocine a dit…

j'ai aimé ce livre et votre commentaire alors j'ai mis un lien vers votre site.
Amicalement Luocine

Clara a dit…

@ Dasola: je pense que cete collection va nous réserver de belles émotions !

@ Christine : une lecture en apnée totale !!! Merci pour ton commentaire !

@ Coumarine : une génération me sépare de cette auteure et pourtant, je trouve toujours des échos dans ses écrits...

@ Violaine : elle sait faire passer beaucoup d'émotions avec très peu de mots. Et pour moi, il s'agit d'une forme de perfection de l'écriture.

@ Delphine : je suis contente !!!
il s'agit d'un très beau livre. Délicat , pudique et tout en finesse.

@ Luocine : merci Luocine !

Asphodèle a dit…

J'avais adoré ce texte bouleversant et l'avais fait suivre à Delphine, je suis contente de voir que nous pouvons avoir des "sensibilités" communes...

Géraldine a dit…

Voilà, j'ai lu ce texte magnifique qui donnerait aussi envie d'écrire certaines lettres qui bouclerait des boucles...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...