samedi 19 mars 2011

Henning Mankell - Les chaussures italiennes

Éditeur : Points - Date de parution : 10/02/2011 - 373 pages magnifiques...

Fredrik Welin vit reclus sur une île de la Baltique depuis douze ans. A soixante-six ans, cet ancien chirurgien sans femme ni amis a pour seule activité une baignade quotidienne dans un trou de glace.  Un homme bourru, solitaire que  la visite régulière du facteur gêne.  Fredrik préfère la compagnie de son chien et de son chat. Il tient un journal où il consigne la météo.   Fredrik voit son ancien amour de jeunesse arrivé sur son île. Harriet munie de son déambulateur, Harriet, son cancer et la demande d’honorer une promesse qu’il lui avait faite il y a bien longtemps.
Dire que j’ai aimé ce livre est incomplet car  je l’ai ressenti, j’ai tourné chaque page en étant imprégnée de chaque mot ! J’ai eu la gorge serrée à la lecture de certaines phrases. Des phrases qui font mouche par leur sens profond et  qui interpellent. Je les ai relues  à voix hautes et transcrites précieusement dans un carnet le cœur vibrant d’émotions. Car les chaussures italiennes fait partie de ces livres qui vous laissent une marque indélébile.
Avec la venue d’Harriet, Fredrik se retrouve face à son passé, à ses actes manqués, aux portes dérobées qu’il a  ouvertes et empruntées. La fuite, le mensonge dont on rougit  et qui finalement conforte et sert de nid douillet. Personne n’est totalement blanc ou noir, chacun a ses secrets, ses fautes inavouées. Fredrik et Harriet vont peu à peu oser se dire la vérité.  Et comme toutes les vérités,  ça fait mal, ça réjouit ou ça donne envie de crier et de regretter tout ce temps passé. Harriet est mourante.  Fredrik acceptera sa demande qui le conduira à se remettre en question et à changer de vie. Progressivement, il enlèvera ses œillères, lèvera le voile sur  ses erreurs  et commencera une nouvelle vie tournée vers les autres.
Un livre magnifique où les personnages sont criants d’humanité et de cette quête de la vie.  Je reste volontairement avare en détails pour que cette histoire vous  transporte, vous colle à la peau et vous fasse vibrer. L’écriture fait ressortir et s’accorde comme un instrument de musique à la partition des sentiments. Et dans ce décor presque surréaliste de cette île perdue,  la tristesse, la gaieté ou la mélancolie n’en sont que plus beaux.   Le silence conféré aux paysages de cette nature de lacs, de forêts amplifie la portée des mots. Un gros coup de cœur !
Les gens sur les îles sont rarement bruyants ou expansifs. L'horizon est trop grand pour ça.


30 commentaires:

Kathel a dit…

Un livre à garder précieusement, au moins en mémoire !

Noukette a dit…

Il faut vraiment que je découvre cet auteur ! Je note ce titre moi aussi précieusement !

Mango a dit…

Décidément il plaît beaucoup et j'ai très envie de le lire aussi!

Gwenaelle a dit…

A te lire, on sent que tu as été transportée. C'est vrai, c'est une très belle histoire.

antigone a dit…

Ah je vois que ce livre a encore séduit. ;o) Normal, c'est un bon livre.

Aifelle a dit…

Tu ne pouvais pas ne pas aimer ce livre ! J'ai assisté à un débat avec Mankell cet après-midi, la classe :-))

Anjelica a dit…

noté !

Lystig a dit…

ce vendredi, j'ai voulu l'acheter, mais il n'y en avait plus à l'hypermarché où j'ai fait mes courses !!!!
(oui, comme un ivrogne cache ses bouteilles, je cache mes achats de livres au milieu des courses familiales de nourriture !!!!!!!!!)

Manu a dit…

Ohlalalalala déjà qu'il était noté sur ma LAL (enfin ce qui en tient lieu), tu vas me donner très envie de l'acheter avec un tel billet !

Fransoaz a dit…

Quel plaisir de lire et relire de beaux billets sur ce livre qui m'a aussi ravie et transportée.

sylire a dit…

Un livre que j'ai repéré depuis un bon moment. J'attends que l'occasion se présente.

Clara a dit…

@ Kathel : j'ai été transportée !


@ Noukette : oh que oui !!!

@ Mango : il s'en dégage tellement de d'émotions etde réflexions qu'il faut le lire!

@ Gwen : oh ouiet pas qu'un peu, je transporte mon ballot d'émois!

@ Antigone : un très bon livre à mes yeux ! Il va faire chavirer de nombreuses personnes !

@ Aifelle : ohhhh!!! j'attends ton compte-rendu !!!!

@ Anjelica : et surligné?

@ Lystig : bien vu comme méthode.... "oh, mais tu as achété pour plus de 200 euros decourse" "oui mais tu sais mon chéri mais l'inflation, la hausse des matières premières, on le paie!"

@ Manu : un indispensable dans la biblio !

@ Fransoaz : de telles émotions avec un livre c'est rare et précieux !

@ Sylire : tu vas adorer!

Didi a dit…

Je pense l'acquérir très vite de plus il est désormais en version poche chez Pocket alors !
Des chaussures italiennes moins chères ce ne peut être que bien :-)
Il séduit beaucoup je n'en lis que du bien et depuis longtemps !
Bises et bon dimanche Clara !

lucie a dit…

j'ai vu ce matin la grande librairie et la rencontre avec cet auteur m'a donné envie de lire de lui polar et fiction. Tu enfonces le clou !

Bénédicte a dit…

J'aimerai beaucoup le lire

alinea a dit…

moi aussi je l'ai bien apprécié celui-ci mais j'ai eu une preference pour "profondeur" du même auteur, malgré que cela soit plus noir.

choupynette a dit…

il me réconciliera peut-être avec l'auteur... je le note en tout cas!

Valérie a dit…

Oh oui, quel beau roman et quels beaux personnages!

moustafette a dit…

Je suis en train de le lire et, déménagement oblige, le rythme de ma lecture en a été cassé; je rame un peu dans le dernier tiers du roman.

Theoma a dit…

En plus, il se bonifie avec le temps !

Isa a dit…

pffff celui-là aussi je veux le lire. je ne sais plus par quel bout prendre ma LAL ma PAL ....

Clara a dit…

@ Didi : oui, il est enfin en poche alors raison de plus pour se faire plaisir !

@ Lucie : quand j el'ai vu ne poche, je n'ai pas pu résister ( je suis faible, parfois!)

@ Bébéndicte : un beau et grand coup de coeur !

@ Alinea : ohoh, tu me tentes ! Et merci de ta visite !

@ Chouynette : tu vas te réconcilier et lui faire deux grosses bises pour le remercier car tu seras émue !

@ Valérie : oui et sur toute la ligne !

@ Moustafette : ah ben ça va pas... ton déménagment est terminé (d'ailleurs, bienvenue en Bretagne !) donc tu peux te replonger dedans ! Mais , lis également "les bretonnismes" pour "comprendre comment on cause" !

@ Theoma : l'auteur ou le livre ?

@ Isa: ouille, n'utilise pas de mots qui font mal...

Géraldine a dit…

Mon dieu, je veux du temps. Je n'ai lu qu'un mankell, un de ses polars. Bien sur j'ai aimé et j'en veux plus et ton billet me fait dire que je lirais ce livre.
Comme dans la grande librairie, où Busnel disait qu'il y avait un style Mankell reconnaissable entre 1000. je veux percevoir cette différence !

Yv a dit…

Un des meilleurs Mankell pour moi et je suis fan !

Michel a dit…

un gros coup de coeur également pour moi, un roman rare et magnifique, merveilleux style d'écriture de Mankell dont j'avais lu tous ses polars mais pas encore de roman.A découvrir et savourer :-)

Géraldine a dit…

Un rythme lent et captivant, les saisons qui passent et aucun personnage ordinaire quelque part, même s'ils sont juste humains. Une très belle lecture, un roman hors du commun.
C'est grâce à ton billet que j'ai couru l'acheter et l'ai lu en priorité !

Grimmy a dit…

Je le note pour une future lecture.

mireille a dit…

Setu! je l'ai terminé hier soir.
Encore un merci à vous!
Je n'avais lu que "le retour du prof de danse"
Très bon livre,très humain.A garder en mémoire.

manU a dit…

Vraiment, ça donne envie !

Clara a dit…

@ ManU, Géradine, Yv, Michel; Mireille, Grimmy : il est BEAU!!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...