vendredi 25 mars 2011

Hervé Lossec - Les Bretonnismes

Éditeur : Skol vreizh - Date de parution : octobre 2010 - 101 pages

Les Bretonnismes... Inutile de chercher  ce mot dans votre dictionnaire, il n'y figure pas. Ce petit livre aurait pu également s'intituler " traité d'usage pour comprendre comment est ce qu'on cause par chez nous !".
Hervé Lossec nous livre ici non pas que des expressions traduites du breton et utilisées couramment en français, mais aussi l’histoire d’une langue. Cette langue apprise par mes parents avant le français a bercé mon enfance et ma jeunesse. De la même génération de l’auteur, ils parlaient breton devant nous pour s’entretenir de sujets d’adultes. Mais le cerveau  à force d’être chatouillé par ces sonorités les a comprises.  Et, au bout de quelques années, nous étions capables de comprendre une conversation. Les carottes étaient cuites pour mes parents...
Quand nous nous disputions avec mes sœurs, on nous disait d’arrêter de faire du reuz, qu’on était des tagnous ou des torr-penn. A l’école, on se moquait entre nous  en faisant  biz’ à la carrotte.  On faisait attention de tomber (et je le fais toujours..), on n’était jamais fâché avec son voisin ou rarement… 
Sans être une bretonnante, j’emploie des bretonnismes couramment : prendre les ribines, hopopop.  Et je crois que mon mari continuera toujours d'aller faire de l’essence. Que voulez-vous, on a ça dans nos gènes…
La preuve, cours d’anglais entre les fififilles. "Comment tu traduis maman est  fatiguée ? Tu dois le savoir, elle le dit souvent. Ah oui, et ne me réponds pas : Mum is skuizh ! "
Sans honte mais avec fierté, je continuerai à utiliser des bretonnismes.  Une façon pour moi de rendre aussi hommage et justice à mon père :  pour chaque coup de règle reçu sur les doigts quand il parlait breton à l’école...
Un livre drôle et très instructif !
Les billets de Gwen, Majanissa, Sylire, Yvon

Edit du soir (espoir) : ce livre est accessible à   tous  (pur beurre ou non).
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...