vendredi 25 mars 2011

Hervé Lossec - Les Bretonnismes

Éditeur : Skol vreizh - Date de parution : octobre 2010 - 101 pages

Les Bretonnismes... Inutile de chercher  ce mot dans votre dictionnaire, il n'y figure pas. Ce petit livre aurait pu également s'intituler " traité d'usage pour comprendre comment est ce qu'on cause par chez nous !".
Hervé Lossec nous livre ici non pas que des expressions traduites du breton et utilisées couramment en français, mais aussi l’histoire d’une langue. Cette langue apprise par mes parents avant le français a bercé mon enfance et ma jeunesse. De la même génération de l’auteur, ils parlaient breton devant nous pour s’entretenir de sujets d’adultes. Mais le cerveau  à force d’être chatouillé par ces sonorités les a comprises.  Et, au bout de quelques années, nous étions capables de comprendre une conversation. Les carottes étaient cuites pour mes parents...
Quand nous nous disputions avec mes sœurs, on nous disait d’arrêter de faire du reuz, qu’on était des tagnous ou des torr-penn. A l’école, on se moquait entre nous  en faisant  biz’ à la carrotte.  On faisait attention de tomber (et je le fais toujours..), on n’était jamais fâché avec son voisin ou rarement… 
Sans être une bretonnante, j’emploie des bretonnismes couramment : prendre les ribines, hopopop.  Et je crois que mon mari continuera toujours d'aller faire de l’essence. Que voulez-vous, on a ça dans nos gènes…
La preuve, cours d’anglais entre les fififilles. "Comment tu traduis maman est  fatiguée ? Tu dois le savoir, elle le dit souvent. Ah oui, et ne me réponds pas : Mum is skuizh ! "
Sans honte mais avec fierté, je continuerai à utiliser des bretonnismes.  Une façon pour moi de rendre aussi hommage et justice à mon père :  pour chaque coup de règle reçu sur les doigts quand il parlait breton à l’école...
Un livre drôle et très instructif !
Les billets de Gwen, Majanissa, Sylire, Yvon

Edit du soir (espoir) : ce livre est accessible à   tous  (pur beurre ou non).

17 commentaires:

Gwenaelle a dit…

Riboul... moi je sais ce que ça veut dire parce que je l'ai entendu aussi plus d'une fois! Cet Bretonnismes sont drôles et renforcent notre originalité, non?

Irrégulière a dit…

ça existe pour les autres régions ? En tout cas j'aime beaucoup l'idée !

Aifelle a dit…

Est-ce qu'il est accessible au non-bretons ????

So' a dit…

ahaha trop fort, je croyais que ça venait de l'anglais squeeze. il faut trop que je lise ce livre, je vais avoir du plaisir!
C'est Gwenaëlle, plus haut, qui m'a dit de venir voir par ici...
So' de KerBiloute

sylire a dit…

Euh, je n'ai pas fait de billet sur ce livre, je crois. Mais je l'ai offert récemment à mon père (et parcouru, donc, bien entendu !). Comme toi, j'utilise des bretonnismes et parfois même sans le savoir !

Margotte a dit…

Voilà qui va me plaire ! Mais on ne le dit pas partout en France "Je vais aller faire de l'essence ?" ;-)

moustafette a dit…

Une bonne façon de s'initier ?

Manu a dit…

On utilise chacun nos petits mots de chez nous ! On a aussi beaucoup de belgicismes et je me rends compte arfois, en parlant avec mon mari français, que j'ai des difficultés à trouver un équivalent en bon français. Du moins qui exprime aussi bien mon idée :-D

Joelle a dit…

Je pense qu'on va l'offrir à mon beau-père mais bien sûr, maintenant qu'on a eu cette idée, on ne voit plus l'auteur en séances de dédicaces !!! Et je ne suis pas bretonne mais j'ai aussi toujours dit aller faire de l'essence même si je sais que ce n'est pas correct ;)

Choco a dit…

Tiens je ne suis pas bretonne mais l'expression "biz biz à la carotte" est monté jusqu'à moi ! Une petite madeleine cette expression ! Quelle en est l'origine et le sens en fait ??

Géraldine a dit…

J'aurais bien besoin de ce livre, moi la ch'ti installée en Bretagne, même si, dans les expressions que tu as citées, j'ai l'impression que certaines se sont nationalisées... A moins que ce soit mon intégration qui me permette de les comprendre et d'avoir l'impression de les utiliser depuis toujours.

Miss Alfie a dit…

Je l'ai acheté lors de mon dernier séjour chez mes parents, et j'ai beaucoup aimé le découvrir et redécouvrir certaines expressions que j'emploie naturellement et qui font faire les yeux ronds aux habitants de ma nouvelle régions (qui, ceci dit, sont très bons aussi côté expressions locales !).

Clara a dit…

@ Gwen : tout à fait d'accord!

@ Irrégulière : mystère...

@ Aifelle : il est accessible à tous ! certains de nos bretonnismes sont devenus des expressions de la langue français. L'auteur l'explique très bien !

@ So' : oh que nenni ! ce livre est une vraie mine de réjouissances et on apprend beaucoup !

@ Sylire : bon, autant pour moi !

@ Margotte : le verbe "faire" a une utilisation très large dans nos contrées : la journée est faite ( quand elle est finie), on fait du du vélo...

@ Moustafette : il te le faut !!!( un indispensable)

@ Manu : cette diversité est une richesse !

@ Joëlle : il était jeudi dernier à Brest, ah, zut! Toi aussi, tu fais de l'essence ?

@ Choce : biz' à la carotte est une expression bilingue avec le mot biz' qui en breton signifie doigt.

@ Géraldine : certains bretonnismes sont devenus des expressions de la langue française ! On peut en être fier ...

@ Miss Alfie : ça fait plaisir de lire que les bretonnismes ont de beaux jours devant eux !

Clo a dit…

@clara, des bretonnismes devenu des expression françaises? je serais curieuse de savoir lesquels?

Clara a dit…

@ Clo : pardon, je voulais parler de mots. Dns mon dictionnaire je trouve le mot 'baragouiner' ( par exemple) avec comme origine bretonne bara : pain et gwein : vin...et l'expression certes argotique "y voir que dalle " vient du breton.

Grimmy a dit…

Je l'ai offert à mon père (avec une petite signature mar plij). Est-ce qu'il a d'autres personnes que moi àavoir décuvert tardivement que non, "être bousard" n'était pas un terme argotique français forgé sur l'image "avoir de la bouse dans les oreilles"?

Clara a dit…

@ Grimmy : oui, moi!!!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...