mardi 12 avril 2011

Marie-Sabine Roger - Et tu te soumettras à la loi de ton père

Éditeur : Thierry magnier - Date de parution : Mars 2008 - 143 pages saisissantes...

Avertissement : J’ai lu ce livre en apnée totale. Scotchée.

La narratrice âgée de 10 ans parle de son père avec des  mots qui claquent et qui résonnent. Des termes où la peur et la religion se côtoient. Quand  la religion, ici le catholicisme (n’en déplaise à certaines bonnes âmes trop bien pensantes…) rime avec fanatisme et intégrisme.
Tu es mon père et je te crains.
« Il faut ». « On doit ». « On ne peut pas »...
Ta religion ne sait se décliner qu'en interdits. Tu ne nous éduques pas, tu nous dresses. Tu ne nous élèves pas. Tu nous rabaisses.
Je suis petite et Dieu est grand. Maman parle de moins en moins. Elle a des silences de douleur, qui nouent le ventre à peine on la regarde.
Mais moi je grandis, et mes questions grandissent avec moi.
Quel est ce Dieu de foudre et de colère, qui aime aussi peu ses enfants ?
Il me fait peur. Je n'en veux pas.
La foi, entre les mains d'un homme comme toi, c'est une arme de poing.


Une famille comme tant d’autres, on pourrait le croire. Une famille pratiquante qui ne fait pas de bruit et un père extrêmement croyant. Un fanatique qui fait régner un climat de soumission et de peur. Son épouse et ses enfants subissent les dérives de la religion.  Les aînés sont déjà partis de la maison,  il ne reste que la fille et son petit frère Fabien. Enfant handicapé entouré d'amour par sa mère et considéré par son père comme un fardeau imposé par Dieu.   A ses questions, les  réponses sont invariables. Des « preuves » extraites de la bible. Et sous couvert de la religion, il s’agit de lâcheté comme on porte sa croix, de dire courage et soyez forts  à ceux qui demandent de l’aide. Marcher droit, courber l’échine et prier. Un père qui utilise la foi comme un bâton. Dérives extrémistes où l’on ne parle pas, où l’Amour prêché par Dieu n’est que relations distantes, sévères et froides. Cette petite fille  découvre le monde tel qu’il est. Un choc, une  révolte souterraine car elle comprend que son père lui a menti ou occulté bien des choses. Une enfance sans gaieté, sans joie au nom d'un Dieu idolâtré par son père.

Ce livre m’a fait chavirer !! Des phrases justes sans fioriture ou de mot superflu qui sautent à la gorge. KO assuré. Une lecture saisissante dont on ne sort pas indemne… Vous êtes prévenus. 

Le plaisir est un trésor secret, un bien-être qui se resquille. C'est du bonheur de braconnier.

L’enfance, quand rien ne vous permet de rester un enfant, c’est une longue et inutile peine, un cruel emprisonnement.

Le billet de Chiffonnette 
 

30 commentaires:

bladelor a dit…

On sent ton émotion à travers les mots, je note. décidément cette maison d'édition me plaît de plus en plus. Edité chez eux également je viens de lire Silence, on irradie, une autre lecture coup de poing.

Gwenaelle a dit…

Un sujet très intéressant. J'espère le trouver dans ma médiathèque...

Cécile a dit…

Superbe billet où on sent toute ton émotion. Et combien ce fanatisme religieux peut broyer et faire des dégâts irrévocables ! (J'en connais...) Je note de suite ce livre !
Mais Clara, je ne peux m'empêcher de relever tes mots : "...extrêmement croyant. Tellement croyant qu'il fait régner un climat de soumission et de peur." Penses-tu que le fait d'être extrêmement croyant entraîne forcément ce type de dérive ? Tu sais, mon père était extrêmement croyant,il a été d'une formidable bonté et d'une grande tolérance durant toute sa vie, était reconnu par tous pour cela. Sur notre fratrie de 5 enfants, seuls 2 ont leurs propres enfants baptisés et mènent une vie de croyants. Et mon père en était attristé, c'est certain, mais n'a jamais fait de reproches...

Clara a dit…

@ Bladelor : Les éditions Thierry Magnier publie des livres de qualité ! Marie-Savien Roger parle d'un sujet très sensible : la religion et ses dérives. Elle n'a pas choisi la facilité et ce livre est une réussite totale !!!!

@ Gwen : je l'ai trouvé à la biblio ! Tu aimeras ce livre, c'est certain! Et quel plaisir de retrouver cette auteure !!!! je suis baba...

Ys a dit…

Je n'aime pas les gens trop croyants, les gens trop quelque chose en général, mais les trop croyants en particulier parce qu'ils croient qu'ils sont sur terre pour montrer aux autres comment il faut vivre. Mais comme le dit Cécile, il peut y voir des hommes bons tout simplement, croyants ou pas d'ailleurs.
Ceci dit, dans l'extrait que tu cites, j'ai du mal à imaginer un narrateur de dix ans...

Clara a dit…

@ Ys : Chacun est libre de croire en un Dieu ou non. La tolérance est la base, j'imagine, de toute religion. Après il faudrait que tout le monde s'en souvienne et l'applique, croyant ou non.

Il faut lire ce livre et dans d'autres extraits, on est face à une enfant de 10 ans qui s'interroge et qui confond, mélange les mots ou qui ne comprend pas leur sens.

Clara a dit…

@ Cécile : je suis tout à fait d'accord et je me suis mal exprimée. Je m'en excuse!!! On peut être très croyant sans être fanatique. Heureusement ! D'ailleurs, je vais apporter une modification.

Par contre, je pense que toute religion malheureusement a des dérives. Ce n'est la religion qui est en cause mais les Hommes...

Et je ne peux m'empêcher d'avoir envie de hurler quand j'entends des enfants de 14 ou 15 ans ( ou plus) tenir des propos racistes ou discrimatoires sous couvert de la bible...

Clara a dit…

@ Cécile : j'ai modifié mon billet pour qu'il n'y ait pas de malentendu.

Anonyme a dit…

Ca fait un moment que je passe de manière régulière sur votre blog dont j'apprécie vraiment les billets, vous avez une sensibilité extraordinaire pour décrire vos lectures... Merci pour tout ça, aujourd'hui encore vous m'avez fait ajouter un livre à une liste de souhaits déjà bien longue...
Au plaisir de vous "suivre" encore ;-)
Nathalie

Cécile a dit…

@Clara,

Je me doutais bien qu'il s'agissait d'une "mauvaise tournure" ;)
En tous cas, j'ai bien noté ce livre !

gambadou a dit…

oh, oh, voilà un post bien tentant, je note tout de suite

Clara a dit…

@ Nathalie : merci énormément ! si j'arrive à retranscrire une toute petite partie des émotions que les auteurs font passer par leurs mots, leurs histoires alors c'est merveilleux !!
Merci encore car votre commentaire me touche beaucoup !!!!

Isa a dit…

Je note. Le point de vue a l'air très intéressant.

Fransoaz a dit…

Je ne connaissais pas ce titre.
Marie Sabine Roger frappe fort encore
dirait-on.

zarline a dit…

Ma meilleure amie a connu une situation similaire en plus soft avec sa mère. Pas de violence mais beaucoup d'interdits au non de la religion et ça avait l'art de me mettre hors de moi à l'adolescence. Pas sûre donc que j'arrive à garder mon calme durant cette lecture. Et j'allais faire la même remarque qu'Ys, l'extrait me parait en décalage avec une narratrice de 10 ans mais si tu dis que le reste tient la route...

Coumarine a dit…

ce livre m'intéressera surement, par son sujet...
Merci Clara...!

keisha a dit…

Que vois-je? des phrases courtes? Pas sur que ça me plaise... (bon, tu comprends ma blague, je suppose...)

Amélie a dit…

Je ne connais pas encore ce livre, mais pour être croyante moi-même, et connaître aussi les problèmes liés à l'intégrisme par ma famille, je peux assurer qu'être croyant ne mène pas à la violence, au manque d'amour ou aux interdits systématiques au nom de la Bible (ou de la foi de manière plus large). Ce qui est en cause ici, ce n'est pas la foi elle-même mais l'interprétation qu'en fait le père, apparemment. Quand les textes bibliques sont mal interprétés pour permettre à certains de s'assurer du pouvoir sur d'autres, ça donne la pire des choses. Mais on est plus dans la foi, là, mais dans la dictature pure et simple. Ce n'est pas la même chose.
En tout cas, merci Clara pour ce billet : si je le trouve, il rejoindra sans doute rapidement la liste déjà longue des livres que je me suis promis de lire... Tu en parles vraiment très bien.

Stephie a dit…

Ouais, ben, on est prévenus en effet... non, non, je ne lis plus tes avis, c'est dit ;-P

Theoma a dit…

j'aime bcp l'auteure et avec un tel billet, j'ai hâte !

Clara a dit…

@ Gambadou : un sujet sensible mais très bien traité !

@ Isa : j'a été scotchée ....

@ Fransoaz : oui !!!!

@ Zarline : le récit commence lorque la narratrice a 10 ans et se termine avant son entrée au collège.
Je trouve extrêmement courageux de la part de l'auteure de traiter du fanatisme lié au catholicisme. Et,il existe des poignées d'Hommes dans toute religion qui la détournent.

@ Coumarine : un livre qui devrait, à mon sens, être au programme dans les écoles...

@ Keisha : marrante, va !

@ Amélie : tout à fait ! il ne s'agit pas de la religion qui est mise en cause mais ses dérives extrêmes. Et l'intégrisme existe dans la religion catholique catholicisme intégriste comme dans d'autres religions.

Une de mes filles l'a subi. A travers des paroles méchantes, cruelles, des comportements odieux où la tolérance n'avait pas de place.

@ Stéphie : on fait sa fière ?
Ou Capri ( Stéphie) c'est fini ?

@ Theoma : Marie-Sabine Roger est une de mes auteures chouchoutes !

Géraldine a dit…

Un sujet qui me parle beaucoup beaucoup, d'un milieu que je connais assez bien, sauf que chez moi, cette tyrannie de dieu, j'étais la seule à la ressentir. Mes 2 parents baignaient dedans, et ma soeur y baigne maintenant encore plus. Je dirais plus sournois encore car la tyrannie est discrète aux yeux de l'exérieur. Mais les dégats sont terribles.
je note ce titre.

Aifelle a dit…

Je n'ai lu que "la tête en friche" avec bonheur, j'ai bien l'intention de lire tous les suivants.

Stephie a dit…

Je ne fais pas ma fière, mais je suis actuellement prise en otage et menacée par ma PAL ;-P

Karine:) a dit…

Oh c'est tentant ça... j'aime l'approche du fanatisme via le catholicisme!

siri a dit…

je l'ai pris à la médiathèque et il a rejoint "générosité" dans ma valise de livres !

Clara a dit…

@ Géraldine : ce livre est terrible !!! Marie-Sabine Roger m'a scotchée !

@ Aifelle : j'aime Marie-Sabine Roger !!! il s'ahit d'une de mes auteures chouchoutes !

@ Stéphie : damned! Ta PAL est une terroriste :)!

@ Karine : il s'agit d'un angle de vision qui diffère de ce que l'on peut lire ou entendre généralement.
Car quand le mot intrégrisme est avancé, il est souvent associé à une seule et même religion.

@ Siri : ah chouette !!!et merci de ta visite !

Anne a dit…

Je note ce titre aussi ! J'ai trouvé en bouquinerie "Le quatrième soupirail" dont on m'a dit le plus grand bien aussi. Et evidemment les titres publiés au Rouergue récemment sont excellents...

siri a dit…

la lecture de ce livre a fait l'effet d'un uppercut ! avant de le mettre dans la valise, j'ai lu les premières lignes et j'ai été happée par l'histoire. a la fin, je me suis dit "et après..?" comment se reconstruire ? comment va t elle aborder sa vie : ses relations amoureuses, amicales. ses désirs, ses projets ? Bref, je me suis attachée (..un peu identifiée ?...) à cette petite fille et j'aurai aimé en savoir plus.
merci de m'avoir fait connaitre cette auteur, je viens d'emprunter "vivement l'avenir" qui a eu un prix en février.

Clara a dit…

@ Anne : les éditions du Rouergue sont de grande qualité! J'adore cette auteure!

@ Siri : je suis contente !!!!! Et je te conseille les nouvelles de cette auteure ! dans mon index, tu trouveras mes chroniques.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...