mardi 27 décembre 2011

Benoît Séverac - Silence

Éditeur : Syros jeunesse - Date de parution : Septembre 2011 - 150 pages au ton juste!


Aller à une rave pour la première fois,  avaler deux cachets d’ecstasy pour impressionner sa copine. Sauf que Jules, un lycéen tranquille  n’avait pas prévu de se réveiller à l’hôpital dans un silence total. Un silence qui perdure.  Après quelques jours passés dans le coma, Jules est définitivement sourd. 

Je dois dire que j’ai été agréablement surprise par ce roman pour ados. Les thèmes de la drogue et du handicap  sont abordés sous un angle qui devrait toucher bon nombre d’adolescents car le ton est  juste. Suffisamment pour faire réfléchir le lecteur, l’amener à  tirer lui-même ses propres conclusions tout en étant également un livre préventif. Car oui, on peut devenir handicapé en avalant de la drogue. Ou en  mourir. Le personnage principal Jules commet beaucoup d’impairs. Aller à une soirée alors que ses parents pensent  qu’il passe la soirée chez son ami (et vice versa), mentir à la police qui enquête sur un trafic de drogue… Sans être un délinquant ni le fils parfait, cet adolescent est tiraillé de questions où bien entendu l’amitié a une place importante.  Il va lui falloir accepter son handicap et vivre avec. Jules trouve un appui solide auprès de Damien un infirmier. Et Damien lui apprend à positiver malgré sa surdité.
Si le dénouement est prévisible, il n’empêche que ce roman possède de nombreuses qualités !

Le billet de Liyah

7 commentaires:

saxaoul a dit…

Je n'ai jamais entendu parler de ce livre... Ce n'est pas trop moralisateur ??? Si ce n'est pas le cas, c'est peut être plus efficace qu'un discourt d'adulte.

Stephie a dit…

Je l'ai lu il y a peu et c'est un bon roman, un bon message aux ados.

Liyah a dit…

Un roman bien écrit et qui parera sûrement aux ados !
Merci pour le lien, Clara ! ;-)

gambadou a dit…

a partir de quel age a t-on avis ?

Manu a dit…

Je me dis que j'ai moi-même été en soirée alors que j'avais dit à mes parents que je dormais chez une copine. Je n'ai pas pris de drogue heureusement, mais il aurait pu m'arriver bien d'autres choses : accident de voitures, ... Un roman qui aborde des sujets qui touchent les ados !

Clara a dit…

@ Saxaoul : non justement et c'est la force de ce livre!

@ Stephie : oups, je n'ai pas vu ton billet...

@ Liyah : je l'avais repéré chez toi Miss!

@ Gambadou : je penche pour 15 ans. Après, tout dépend de la maturité de l'ado.

@ Manu : oui ! Et, dans ce livre l'infirmier par son dialogue ( il communique avec Jules par écrit) est génial ! Sans lui faire miroiter l'impossible, il l'aide à prendre conscience de beaucoup de choses!

choupynette a dit…

Encore un roman qui prouve que dans la littérature jeunesse il y a de très bonnes choses!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...