vendredi 14 septembre 2012

Susan Hill - Des ombres dans la rue


Éditeur : Robert Laffont - Date de parution : Avril 2012 - 401 pages et pratiquement autant de soupirs d'ennui...

Avertissement : O toi lecteur, si tu cherches un bon thriller, si tu veux tourner les pages avec frénésie, si tu veux te ronger  les ongles d'angoisse ou avoir l’esprit occupé tant tu te demandes qui est le coupable, tu peux passer ton chemin !

Prenez une femme  médecin Cat dont le mari est mort. Son frère Simon Serrailler est inspecteur. Célibataire comme il se doit et qui aime boire un verre de whisky quand il rentre chez lui (encore un). A Lafferton, deux prostituées sont retrouvées mortes mais avant cela il faut se taper lire quand même un bon nombre de pages où on nous détaille le quotidien de Cat. Ses difficultés à accepter la mort de son mari, à s’occuper de ses enfants.  D’autres personnages viennent se greffer : la belle-mère de Cat et de Simon, le doyen de la cathédrale comme pour enrober l’histoire ou comme pour un livre qui doit  en comporter un minimum. L’auteure utilise le même procédé pour chaque corps retrouvé. Ce qui permet en début de chapitre de se dire « tiens, ils ont retrouvé un cadavre » ! Car une autre femme disparait elle-aussi.  L’enquête n’en est pas une,  il ne s’agit ni plus ni moins que d’une succession d’évènements. Et le summum, on devine très facilement qui est le coupable ( du suspense? nada!).

J’ai soupiré très, très souvent d’ennui. Après ma lecture,  quand je me suis rendue compte que la 4ème de couverture en disait plus qu’il n'en faut (ce qui m'aurait épargné  300 pages), je me suis dit que j’ai tout simplement perdu mon temps ( et j'ai failli m'arracher les cheveux. A défaut de me ronger les ongles) ...
Un livre comme certains feuilletons télé où l'on peut regarder le 1er épisode, rater au moins 4 saisons et arriver à comprendre ce qui se passe.
Une écriture banale, une trame d’une simplicité affligeante et une grosse déception!












Le billet de Théoma qui renvoie à d'autres liens (et à ce rythme, on va pouvoir créer un anti fan-club)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...