vendredi 11 novembre 2011

Michael Dobbs - Churchill à Yalta

Éditeur : ZDL - Date de parution : Mai 2011 - 359 pages passionnantes !

Il est impossible de comprendre réellement ce qui s’est produit à Yalta sans sonder le cœur et les entrailles de ces trois vieillards épuisés, dont l’un, Roosevelt, n’avait plus que quelques  semaines à vivre. Ce qu’ils ont accompli en quelques jours devait affecter de façon dramatique le cours de l’Histoire pendant les cinquante années à venir et mettre en péril tant d’enjeux pour lesquels ils étaient entrés en guerre.  Il est presque impossible d’avoir une lecture claire de ces évènements si l’on n’a pas cherché à comprendre ces trois hommes, leurs ambitions, leurs craintes, leurs haines et leurs passions. Alors, seulement, l’Histoire explose soudain de vie.

Cet extrait de la préface signée par l’auteur colle parfaitement au livre. Yalta, dans mon esprit ce nom évoque une photo d’un livre d’histoire. Une photo  où l’on voit Churchill, Roosevelt et Staline. Ma mémoire  ne m’a pas trahie, j’ai vérifié. Staline a l’allure altière du vainqueur. Il peut se le permettre. Du 4 au 11 févier 1945, après la défaite de l’Allemagne, Churchill, Roosevelt et Staline sont réunis à Yalta. Staline a invité et Roosevelt et Churchill à venir car il  refuse de quitter la Russie. En fait, les dirigeants Américains et Anglais n’ont pas et  le choix et ont obtempéré devant Staline.  Ces trois hommes  âgés ont entre  leurs mains l’avenir du monde. Roosevelt est malade et rêve à ce qu’il voudrait laisser derrière lui, les futures Nations-Unis. Staline veut conquérir et marcher sur toute  l’Europe de l'Ouest. Churchill a deviné que le dirigeant Russe  était un homme capable du pire. Il veut défendre l’Europe contre les ambitions de Staline et sauver la Pologne. Et voilà, comment je me suis retrouvée à tourner  avec envie chaque de ce livre qui m'a captivée ! Je ne suis pas une férue d’Histoire mais l’auteur par le regard de Churchill, l’homme et le politicien, nous donne un point de vue sur ce qui allait être le creuset des accords de Yalta. Bien sûr, il s'agit d'un roman mais d'un roman dont les points historiques sont réels. 

Ce qui aurait pu être assommant ou mortellement ennuyeux ne l’est pas ! L’écriture teintée d’humour s’accorde à révéler les facettes de ces trois hommes. On revit ces journées :  les enjeux considérables, la tension et les tractations qui se sont effectuées en coulisses mais aussi ce que fut l'invasion de la Pologne (âmes sensibles, certains passages sont durs). 

Suite à cette lecture, j’ai changé mon point de vue sur Churchill. Le personnage grincheux, coléreux, autoritaire est devenu à mes yeux un homme qui possédait de nombreuses qualités humaines.  Peut-être que ma vision est faussée mais ce livre est tout simplement passionnant ! 

Merci aux agents littéraires de me l'avoir proposé car sans eux, je ne n’aurai pas fait la démarche spontanée d’aller vers ce roman.

Les billets de Catherine ( la culture se partage), Yv.

6 commentaires:

Anne a dit…

Je note ce titre !! Je rêve de lire les mémoires de Churchill( mais le pavé me fait un peu peur). Ce roman serait déjà une porte d'entrée intéressante, dirait-on.

Clara a dit…

@ Anne : alors, ce livre est pour toi !!!!

mireille a dit…

Le Churchill des relations avant l'indépendance de l'Inde n'est pas sympathique du tout.
cf: Pour l'amour de l'Inde Catherine Clément
et Demain la liberté de Dominique
Lapierre.

Clara a dit…

@ Mireille : ici, il s'agit d'un Churchill âgé, fatigué mais qui veut se battre contre Staline. Et il s'agit d'un roman...

Alex Mot-à-Mots a dit…

Pas un peu trop romancé comme personnage, finalement ?

Clara a dit…

@ Alex : ah non!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...