lundi 21 janvier 2013

Jussi Adler-Olsen - Délivrance


Éditeur : Albin Michel - Date de parution : Janvier 2013 - 665 pages imposibles à lâcher !

Une bouteille à la  mer repêchée en Ecosse rejoint le département de police V à Copenhague. La bouteille contient un message de SOS écrit  en danois et datant d'une dizaine d'années. Le vice-commissaire Carl Mørck ne prend pas l'affaire à la légère car le message a été écrit avec du sang.  Chargé d'enquêter sur des dossiers non résolus  avec ses deux assistants Assad et Rose, il s'attaque à celle-ci.

Si l'affaire peut dater à priori, Carl Mørck ne se doute pas que le criminel applique toujours le même schéma bien rôdé. Faire connaissance dans une famille aisée ayant plusieurs enfants et appartenant à une secte religieuses. Sympathiser avec les parents, enlever deux des enfants et demander une très forte rançon. Puis, il ne libère qu'un seul des enfants, tue l'autre et menace la famille. Si jamais elle parle à la police ou à la communauté, il frappera à nouveau. On suit en parallèle le nouvel enlèvement  que prépare le criminel tout en prenant connaissance de son environnement proche et de son passé , et   l'enquête de police.  Et quand deux enfant sont à nouveau enlevés  et que l'on sait ce qui les  attend, la tension tension monte d'un cran.

Pour moi, ce thriller est  bon par l'intrigue diablement bien ficelée et par le suspense "temps" qui va en crescendo !  L'ensemble saupoudré  habilement d'humour l'emporte largement  sur une écriture un peu faiblarde par moment tout comme certaines incohérences ( la femme du tueur porte une robe rouge deux pages plus tard, elle est en jean).
Et je me suis surprise à tourner les pages de plus en plus vite et à ne pas pouvoir lâcher ce livre !
N 'ayant pas lu les livres précédents, si j'ai eu  un peu de mal au départ  à situer qui étaient Rose, Assad, Hardy et à cerner la personnalité de Carl Mørck, je n'ai pas été bloquée dans ma lecture.

Pas de temps mort, effet  page-turner garanti et une enquête très bien menée ! Une chose eet certaine, Jussi Alder-Olsen sait ferrer son lecteur !

Les billets de Keisha, Lystig, Valérie
Et trois challenges dont celui de Lystig dans lequel je m'incruste !











Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...