jeudi 31 janvier 2013

Lance Weller - Wilderness


Éditeur : Gallmeister - Date de parution : Janvier 2013 - 335 pages magistrales ! 

1864, Abel Truman vient de perdre sa femme peu de temps après la mort de leur petite fille dont il se sent responsable. La guerre de Sécession qui fait rage sera sa croix et il s'engage aux côtés des Sudistes alors qu'il est originaire du Nord.  La bataille de Wildernesse se prépare. Terrible et sanglante. Gravement blessé, Abel échappe de peu à la mort et doit la vie à une jeune esclave en fuite. Fait prisonnier, il  retrouve sa liberté quand le conflit touche à sa fin. Il décide de partir vers la côte Nord-Ouest des Etats-Unis et de s’y installer. 1889, Abel vit sur la côte Pacifique avec son chien dans une cabane, malade et  mutilé, loin des hommes entre mer et forêt. Deux voyous lui volent son chien pour s’en servir dans des combats de chien et le laisse pour mort. Le vieil homme part sur leurs traces à travers les Olympics Mountains décidé à récupérer son chien.  Hanté par son passé et ses souvenirs, son chemin l’amènera à des rencontres.

Mais quel livre ! Avec une écriture qui fait appel à tous les sens mais aussi aux accents poétiques,  Lance Weller nous immerge aussi bien dans la guerre de Succession que dans la complexité de l’âme humaine ou les descriptions de la nature. A travers le personnage d'Abel Truman, on vit littéralement la bataille de la Wildernesse décrite avec un  réalisme qui prend aux tripes . La camaraderie entre soldats mais aussi les râles d’agonie pour l’une des batailles les plus meurtrières entre hommes d’un même pays. Les autres différences comme la couleur de peau qui engendrent la cruauté ne sont pas oubliées. Les convictions et les contradictions humaines sont dépeintes avec force et justesse. Ainsi de l'aide qu'il  trouvera auprès de personnes différentes, Abel s'engagera sur un chemin où la rédemption l'attend.

Tous les personnage sont importants, la bonté ou la violence humaine prennent à la gorge. Pas de pathos ou de sensiblerie mais un récit riche, ample, ambitieux, absolument maîtrisé.  Lance Weller signe ici un livre magistral porté par une écriture sublime ! La puissance de cette lecture, sa  beauté où la noirceur côtoie la lumière m’ont ébranlée.

Un premier roman impressionnant par tous ses aspects ! Vous êtres prévenus, il s'agit d'une lecture dont on ne sort pas indemne...

Et pour finir, ce bruit passait sur leur crâne avant de redescendre dans  leur nuque et le long de leurs bras, comme la sensation qui lorsqu’une chose d'une importance capitale vient de se produire et que  l'on commence à peine à se rendre compte qu'elle est réellement produite. Une chose accomplie de façon délibérée et sur laquelle on ne pourra plus jamais revenir, et dont l’accomplissement fait basculer le monde.Quelque chose, une grande action apparemment prédéterminée  écrite  d'un seul trait dans les nuages et les ténèbres, mais aussi dans le sang des vivants qui en sont les témoins et dans l'âme de ceux qui ont les yeux pour lire un  tel langage.   

Les billets de Dominique, Jérôme



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...