jeudi 24 janvier 2013

Maria Semple - Bernadette a disparu


Éditeur : Plon - Date de parution : Janvier 2013 - 369 pages géniales!

Sa mère Bernadatte et son père Elgie ayant brandi une carotte comme récompense pour ses résultats scolaires, Bee gamine de quinze ans surdouée demande un voyage familial en Antarctique. Ils habitent à Seattle, la ville de Microsoft où on père est l'un de ses informaticiens qui ramène du travail chez lui. Bernadette souffrant d’angoisses ne supporte pas l’environnement, les voisines, les mères d'école qui veulent se mêler de tout. Imprévisible, ayant  du tempérament et un humour décapant, la veille du départ pour l'Antarctique Bernadette disparaît.

Voilà un bandeau de livre non mensonger qui m’a permis de me découvrir un point commun avec Jonathan Franzen. Comme lui, je n’ai pas lâché ce livre et je l’ai dévoré ! Bee est une enfant surdouée et ses parents ne veulent pas lui refuser le voyage qu’elle demande. Sauf qu’il constitue pour sa mère Bernadette . Agoraphobe, tétanisée par certains angoisses, elle emploie en Inde une assistante qui s’occupe de ses courses et de toute ses démarches sans que son mari Elgie ne soit au courant. Excentrique, architecte de génie ayant abandonné sa carrière pour celle de son mari, Bernadette ne supporte pas la vie à Seattle. Sans prévenir, elle disparaît et sa fille Bee va essayer de la retrouver grâce à tous les documents. S’en suit un récit à la structure étonnante avec des échanges de mails, de fax, de notes sans temps mort et  rythmé. Bee découvre les facette de la personnalité de sa mère  et les surprises sont nombreuses. Si il y un petit air de Desperate Housewives dans ce roman, la  réflexion sur la place d’une firme comme Microsoft dans une ville où tout le monde vit, respire et  mange pour son employeur et la satire sociale sont bien présentes !

De l'humour , des rebondissements, une écriture vive, pas de temps mort, bref un vrai régal !

Le billet de Cathulu
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...