dimanche 25 septembre 2011

Emma Donoghue - Room

Éditeur : Stock - Date de parution : Août 2011 - 400 pages dévorées!

Jack va fêter ses cinq ans. Il n'y a pas  de fête de prévue avec des amis de son âge non juste sa maman. Il ne connaît qu’elle et la chambre dans laquelle ils vivent en permanence. Vingt-quatre heures sur vingt -quatre. Certains soirs, pendant qu'il dort, le Grand Méchant Nick rend visite à sa maman.  Maintenant qu’il a cinq ans, sa mère décide de lui avouer certaines choses sur les mondes qu’il voit à la télé. Elle va mettre au point un plan d'évasion et ils vont réussir à s’échapper.

J’ai été scotchée par ce livre et j'ai juste envie de vous dire : lisez-le ! Raconté par Jack âgé de cinq ans, j’avais une appréhension de me lasser du langage d’un enfant. Et bien,  non ! Dans les  cent cinquante premières pages,  on découvre les conditions de vie de Jack et de sa mère. Hallucinant et terrifiant. Jack ne connait que leur chambre minuscule avec comme seul vue sur l'extérieur une lucarne sur le toit. Sa mère a déployé depuis sa naissance  des trésors d’ingéniosité pour qu’il soit comme un autre petit garçon. Alors, Jack fait de l’exercice, joue et sait lire. Il ignore tout du monde normal et vit une relation fusionnelle avec sa mère. Jack est le fruit du viol de sa mère séquestrée depuis sept ans et elle le protège. Sa mère élabore un plan d’évasion qui doit d'abord permettre à Jack de s'échapper. Et à ce stade du livre, je peux vous assurer que j’étais comme une pile électrique tellement j’avais peur qu'il échoue. La suite du roman nous raconte la découverte du monde par  Jack, ses peurs  et celle de sa mère. Un apprentissage loin d’être facile pour lui comme pour sa mère qui est quelquefois jugée...Je n'en dis pas plus pour que soyez à votre tour balayé d'émotions.

Il s'agit d'un livre sans voyeurisme ou pathos et d'une intensité rare! J’ai été tenue en haleine, sonnée, attendrie et chamboulée par tout l’amour qui s’en dégage! 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...