lundi 5 septembre 2011

Fanny Saintenoy - Juste avant

Éditeur : Flammarion- Date de parution : Août 2011 - 118 belles pages en toute simplicité...

Deux récits et deux femmes. Juliette est une vieille dame à l’aube de finir sa vie et Fanny, son arrière-petite-fille  tente de construire la sienne. Un siècle les sépare mais outre les liens du sans, les souvenirs les lient.
Voilà une jolie découverte  de cette rentrée littéraire ! Un premier roman qui en toute simplicité laisse beaucoup d’émotions après sa lecture. Juliette attend la mort mais maintenant elle a peur que son heure soit venue. Pourtant, elle a eu (selon l’expression) une longue vie. Mais s’apprêter à partir est difficile.  Elle voudrait encore un peu de temps. Juste un peu. Juliette plonge dans ses souvenirs, remonte le temps dans une langue sans ambages. Elle qui a connu des moments difficiles à réussi à les surmonter grâce à sa gaieté et un optimisme naturel. Fanny est dans le train pour lui rendre visite. Une visite qui s’impose comme un besoin. Trentenaire, elle  vient de divorcer.  Elle aussi convoque le passé.
Deux récits où les souvenirs se croisent, se superposent par instants,  tissent la toile entre cinq générations.  Juliette fait le point sur sa vie. Forcément, il y a des regrets inavoués qui donnent naissances à d'autres vies aux fondements hypothétiques. Mais, les sourires et la gaieté l'emportent. Fanny est la nouvelle la voix féminine de sa famille. Et, chaque génération a apporté une petite pierre à la jeune femme qu'elle est. 
Les époques changent mais les questions sur l’amour, la vie et la mort sont identiques.
On retiendra de ce premier roman une délicatesse émouvante et simple. Et surtout, chacun gardera longtemps des souvenirs émoustillés, teintés d’une nostalgie surannée.
L'autre jour à la télé, j'ai vu un reportage sur une maison de retraite.Une jeune fille adorable, pleine de convictions, venait chanter avec les mémés et elle leur faisait battre le ryhthme avec des grelots ou des claves, je ne sais plus. La salle s'appelait "Espace tendresse", c'était d'une tristesse à vomir.Je ne peux plus voir ce genre de scène, je ne veux plus.
Le billet de Leiloona.
Et un livre supplémentaire pour le challenge d'Hérisson08 !

13 commentaires:

Anonyme a dit…

je suis une lecrice sans blog et j'ose pour la première fois laisser un commentaire.Je vous félicite pour la diversité de vos lectures.merci, Amicalement, Marie B.

Gwenaelle a dit…

Les premiers romans m'intéressent plus que les auteurs dans la place depuis vingt ans, alors je le note dans ma petite liste...

Mango a dit…

Déjà noté: j'espère que je l'aimerai autant que toi.

claudialucia a dit…

Il me fait peur, ce roman! Tu peux comprendre pourquoi! Enfin si tu dis que la gaité l'emporte.

Géraldine a dit…

Pas tentée plus que cela. J'ai d'autres urgence sur le feu, je passe !

saxaoul a dit…

Ce que tu en dis me donne envie de le lire ! Et si en plus, c'ets un premier roman !

kathel a dit…

Je t'ai déjà sentie plus enthousiaste... mais c'est un premier roman, donc tu es indulgente, non ?

Gambadou a dit…

j'aime noter des petits nouveaux, je le rajoute donc à ma (longue) liste !

Clara a dit…

@ Anonyme : merci ! tout le monde a le droit de laisser de commentaires. Il ne s'agit pas pas d'un cercle privé ( ou d'un club)où sont seulement admis les blogueurs!

@ Gwen : oui, j'aime bien découvrit les premiers romans!

@ Mango : j'ai aimé, j'ai eu la gorge serrée par momemts..

@ Claudia : il n'est pas plombant, je te rassure tout de suite !

@ Géraldine : pour une autre fois alors ?

@ Saxaoul : après l'avoir terminé, il reste des émotions!

@ Kathel : non, non, un très bon premier roman sans aucune faute de style ou de bémol quelconque. Il met en avant des questions universelles !

@ Gambadou : oui, et il en vaut la peine!

L'or des chambres a dit…

Noté déjà dans ma LAL... Et si en plus c'est un premier roman... Ce que tu en dis me tente beaucoup

Jeneen a dit…

bonjour, j'ai beaucoup aimé. C'est amusant, on ne voit pas forcément les mêmes choses mais comme toi, je trouve ce premier roman très réussi et très bien écrit, sans pathos inutile et autres procédés d'écriture larmoyants. Je ne l'ai pas troouvé "plombant" non plus. Pour moi, un très beau roman de cette rentrée (et auusi chez le 1% d'herisson !) A bientôt (j'ia choisi plusieurs romans dont on parle peu, on se retrouvera sans doute sur certains !)

leiloona a dit…

Un premier roman à la douce plume. Je suivrai l'auteur, c'est sûr !

Clara a dit…

@ L'or des chambres : super !!!

@ Jeneen : exactement ! et pour un premier roman, l'auteure a su éviter bien des écueils!!

@ Leiloona : on sera deux alors!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...