dimanche 18 septembre 2011

Rencontre et interview d'Eric Fottorino

Eric Fottorino à Brest le 15 septembre 2011.

On a tous un premier livre. Ce livre que l’on a commenté  sur nos blogs. Pour moi, il s’agissait de Caresse de rouge d’Eric Fottorino et c’était à l’époque où mon blog ne comportait que des billets d’humeur. Je me rappelle avoir écrit que j’étais à la plage tellement  absorbée par ma lecture que  je n’entendais  même plus  les mères qui appelaient les enfants ou les mettaient en garde. Sauf que je n’avais pas cité ni le titre du livre ni l’auteur ! Et, il s'agit de ce billet qui a permis que ce blog devienne ce qu’il est actuellement .
Jeudi dernier, j’ai pu rencontrer Eric Fottorino. Vous n’imaginez pas à quel point mon cœur  battait la chamade ! Un auteur que j’admire et dont j’ai beaucoup aimé en particulier : Caresse de rouge, Nordeste, Korsakov, Baisers de cinéma. Encore une belle  rencontre au cours de laquelle j’ai pu lui poser quelques questions.  
Eric Fottorino, vous êtes journaliste et  jusque décembre 2010 vous étiez directeur du journal Le Monde,   vous êtes également  écrivain  et  un passionné de la petite reine , comment faites-vous ?
En fait, l’ensemble constitue ma vie. Je me suis inventé  une vie où je pouvais donner  libre cours au journalisme  même ci cette fonction  a évolué par la suite. Le vélo participait à mon équilibre  et me permettait de tenir le coup physiquement.  En ce qui concerne l'écriture, l’envie d’écrire ne m’a jamais quitté car  j’ai toujours eu la sensation d’avoir des choses à dire.  Et j'ai essayé de mener les trois de concert durant toutes ces années.
Justement si l’on se penche sur  vos livres, vous touchez à différents genres : la fiction, l’autobiographie. Vous n’avez pas de domaine de prédilection précis?
Oui, je touche à différents genres. Mais, depuis la publication de mon premier roman Rochelle  dans les années 1990 jusqu’à Dos crawlé qui vient de sortir, il y a des thèmes récurrents : l’enfance, la quête du père ou de la mère, la relation entre l’enfant avec  l'un de ses parents. Ce sont des genres et des univers différents mais avec quelques  fils rouges comme celui de l’enfance ou de l’identité. Par exemple, Nordeste met en scène un vendeur d’enfant et  dans Caresse de rouge il s’agit d’un père qui devient  une mère.
Quel est votre  regard sur les blogs en  tant que journaliste et en tant qu’auteur ?
Pour moi, le blog est l’expression libre de quelqu’un qui dans le domaine des livres,  exprime un point de vue,  un goût en n’ayant aucun lien avec le milieu littéraire. En tant que journaliste, je trouve que le blog ajoute  une corde supplémentaire à la critique littéraire souvent classique dans sa forme. La liberté de ton d’un blog  et son  côté personnalisé ajoute un nouveau point de vue utile au lecteur.  En tant qu’écrivain,  je considère que la grande difficulté  pour un livre est de trouver son public. Même si j’écris depuis vingt ans, à chaque nouveau livre, je me remets en jeu. Et pour un écrivain, le blog est une chance supplémentaire, une force nouvelle d’être connu. Parce qu’il s’agit uniquement des goûts du blogueur et parce que le blog est totalement indépendant de tout autre critère.
Maintenant  que vous avez plus de temps libre, y a t-il une troisième passion qui va venir se greffer à l’écriture et  au vélo ?
Non, car ces dernières années je n’ai pas pu consacrer autant de temps que je l’aurais souhaité à l’écriture. Dans les mois et les années à venir, je vais pouvoir faire aboutir des projets littéraires plus ambitieux qui  permettent d’approfondir la complexité des êtres  humains et du monde dans lequel nous vivons. Et il faut du temps et ce  temps, maintenant, est devant moi.

Un énorme merci  à Eric Fottorino  pour sa gentillesse, son écoute et  son humilité. Comme d’habitude, cette rencontre s’est réalisée grâce à Clémence de la librairie Dialogues.  Et n’oubliez pas que d'ici quelques jours vous pourrez visualiser une interview complète d’Eric Fottorino sur le site de Dialogues !

20 commentaires:

cathulu a dit…

Un auteur qui semble effectivement très sympathique ! J'avais adoré "Un territoire fragile" entre autres!

Cynthia a dit…

Jamais lu encore, il a l'air effectivement sympathique mais je dois dire que depuis le billet de Schlabaya sur son dernier titre, je n'ai plus trop envie de me lancer :/

keisha a dit…

Jamais lu (oui, je sais... ^_^) mais je l'ai écouté sur FI cette semaine!

antigone a dit…

Comme Cathulu, c'est "un territoire fragile" qui m'avait vraiment touché...
Sinon, il faut absolument que tu me dises comment tu fais pour les interviewer. J'ai l'occasion de rencontrer des auteurs mais je suis pour ma part complètement tétanisée...;) Admirative, je suis.

sylire a dit…

J'aime beaucoup cet auteur moi-aussi et j'ai presque tout lu de lui. J'aime beaucoup ce qu'il dit sur les blogs.
Je suis toujours très prise par mon travail et je ne peux pas me libérer pour les rencontres de Dialogues mais ça commence à aller mieux alors j'ai un peu espoir...
Merci pour le partage !

Anne a dit…

Quelle chance tu as eu de rencontrer Eric Fottorino !! Je l'avais entendu sur Radio Classique à l'occasion de "L'homme qui m'aimait tout bas" (quel beau livre !), mais je l'avais aussi découvert avec "Un territoire fragile". Beaucoup d'esprit et de sensibilité chez cet homme-là... J'en ai encore à découvrir dans la PAL, heureusement !

liliba a dit…

Chouette !!!! Et enfin un regard intelligent sur les blogs !!

Clara a dit…

@ Cathulu : il faut que je le lise!


@ Cynthia : il est très sympathique et il a gardé les pieds sur terre... Je te conseille Caresse de rouge si tu veux prendre une claque ! Sinon, Nordeste est un très beau roman !

@ Keisha : bon, tu es es pardonné !

@ Antigone : étrangement, je me sens à l'aise ! On discute et lors de la conversation, je pose quelques questions... Au tout début, j'étais souvent mal à l'aise devant un auteur mais maintenant , je suis comme un poisson dans l'eau !

@ Sylire : je voulais connaître son point de vue sur les blogs en tant que journaliste et en tant qu'écrivain. Et c'est merveilleux de l'entendre dire que c'est un plus pour le lecteur ! J'espère que cette année , tu viendras à certaines rencontres!!!!

@ Anne : le rencontrer était un rêve!

@ Liliba : n'est ce pas ?

Asphodèle a dit…

Hé bé ! Tu vas te reconvertir dans le journalisme ? C'est super pour nous ! Je n'ai encore rien lu mais j'ai noté les titres que tu as donnés... J'ai lu aussi une interview dans Elle de cette semaine, je le connais mieux que ses livres dis donc !!! :)

Gambadou a dit…

je suis en train de lire "dos crawlé", son dernier

Aifelle a dit…

Je n'ai encore rien lu de lui, je note les titres donnés aussi dans les commentaires. Je l'ai souvent entendu en interview à la radio.

Clara a dit…

@ Asphodèle : ohoh, ce n'est pas demain la veille!

@ Gambadou : j'attends un second avis ( celui de Schlabaya m'avait plus que refroidi..)

@ Aifelle : il s'agit d'un auteur à découvrir !

lescahiersdegriotte a dit…

Ah là là, la Bretagne et les rencontres chez Dialogues me manquent...!!

Schlabaya a dit…

Cette interview est très sympathique !
Cynthia, Clara, ne vous arrêtez pas à mon opinion, j'ai souvent des avis très tranchés... J'ai envoyé ce livre à Véronique (http://vdujardin.over-blog.com/) qui voulait le lire, elle l'a apprécié et je crois qu'elle le propose en LV sur son blog. Essayez toujours...

Clara a dit…

@ Griotte : mais tu nous manques aussi!Reviens!!!

@ Schlabaya : je pensais l'emprunter à la biblio.

Nadael a dit…

Merci pour ce partage.

Géraldine a dit…

Parfaite cette interview, tu as trouvé ta voie ! Je ne connais pas cet auteur, et à peine l'homme, juste de nom. Faut manifestement que je me rattrappe. J'aime beaucoup sa réponse sur les blogs.

Malice a dit…

Bonjour Comme Sylire j'aime beaucoup ce qu'il dit à propos des blogs ;-) Cela correspond bien avec la perception que j'en ai.

Clara a dit…

@ Nadael : de rien et c'est toujours gratuit:)

@ Géraldine : venant de toi, l'experte en interviews, c'est un compliment!

@ Malice : oui, une réponse intelligente et censée !

Fransoaz a dit…

L'intervieweuse en chef a encore frappé!
Bravo! Il est bien mené ton questionnaire.
J'ai écouté Carole Martinez avec passion au début du mois.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...