samedi 17 septembre 2011

Emmanuelle Urien - Tous nos petits morceaux

Éditeur : NOIR SI BLEU - Date de parution : Septembre 2011 - 175 pages de pur bonheur !

Si vous aviez rangé Emmanuelle Urien dans la catégorie nouvelles à chute, et bien,  vous pouvez vous mordre les doigts. Celle qui m’avait régalée avec son écriture mordante et ses fins renversantes réussit un  véritable tour de force.  Celui de se renouveler ! Et elle le réussit haut la main! Avec une écriture où les phrases virevoltent et accrochent l’œil, elle nous promène entre plusieurs époques. On y croise un médecin,  une femme qui décide de rentrer au couvent ou encore une jeune maman… et des miroirs. L’objet recueille les confessions, imagine, contemple et raconte. Il capte les pensées, sonde les cœurs et les âmes de celui ou celle  qui se regarde. Et quand les glaces sans tain, bien qu'impuissantes, ont la faculté de penser, une voix surgit. Plus qu'un double-je, le miroir révèle les blessures profondes et les failles.
A chaque nouvelle, on découvre le personnage dans une situation par le biais du miroir. Cette narration instaure une intimité. Et comme c'est Emmanuelle Urien, elle creuse au plus profond et nous amène là où c'est sensible. Au final, ça peut faire mal, très mal...L'écriture est bonifiée, enrichie d’une palette de nuances subtiles sans perdre ce piquant, cette touche qui est  propre à Emmanuelle Urien. L’auteure se fait psyché de l’âme humaine et  je suis tout simplement épatée !
Alors oui, j’y ai inséré plein de marque-page et j’ai relu des passages rien que pour le plaisir ! Du pur bonheur qui donne un livre hérisson. Et après cette lecture, je peux vous assurer que vous regarderez différemment votre miroir…
Elle murmurait, nous disait  qu’elle avait déjà fait cela, il y a longtemps, quand  elle était petite fille, sous une véranda encombrée de plantes vertes. Un puzzle de lumière. Des souvenirs heureux. Un miroir aux alouettes.

31 commentaires:

cathulu a dit…

Devant un tel enthousiasme, comment ne pas craquer !:))

L'Ogresse a dit…

Tiens, tu me donnes envie de lire celui-ci et tous les autres.

Au fait, elle n'est plus editee par Gallimard ? Etrange...

lucie a dit…

je suis grande fan de cette auteure dont j'ai adoré le recueil "la collecte des monstres"

leiloona a dit…

Dis, tu ne le ferai pas voyager par hasard ? :P
Je ne connais pas du tout cet auteur, mais là ton billet me donne envie de la découvrir !

keisha a dit…

J'avoue m'être un peu lassée des nouvelles à chute (parfois sanglante) qui ne me surprenaient plus vraiment. Mais si elle se renouvelle; là c'est bien tentant!

Clara a dit…

@ Cathulu : pour avoir lu ses recueils précédents et son roman, je suis épatée !

@ L'Ogresse : son dernier recueil était édité chez Quadratures.

@ Lucie : dans mes bras !!!!je suis également une fan!

@ Leiloona : je t'ai envoyé un mail!

flou a dit…

ça fait longtemps que je lorgne ses livres en librairie, je crois que tu viens de me convaincre de me lancer!

Loubhi 49 a dit…

là aussi tu me donnes trop envie, il va falloir que je le trouve

lescahiersdegriotte a dit…

Connaît pas... Ca a l'air pas mal

Aifelle a dit…

Court, noir, sans sucre, m'attend dans ma PAL pour commencer.

Cynthia a dit…

C'est typiquement le genre d'auteure dont j'achèterais le nouveau livre les yeux fermés ! (donc oui, il est déjà noté ;))

alain a dit…

J'adore ce qu'écrit Emmanuelle Urien..

sylire a dit…

J'avais beaucoup aimé ses nouvelles alors je retiens le titre !

Gambadou a dit…

quelle tentatrice !

Clara a dit…

@ Keisha : et c'est pour cetteraison que je suis si enthousiaste!

@ Flou : je suis une fan de cete auteure!

@ Loubhi 49 : il est encore tout chaud , il est sorti depuis le 13 septembre ...

@ Les cahiers de griotte : comment ? ? il faut réparer ça tout de suite !!!!

@ Aifelle : "court, noir, sans sucre" est terrible!

@ Cynthia : on peur créer un fan club:)?

@ Alain : Pareil!

@ Sylire : tu ne seras pas déçue !

@ Gambadou :oui,mais il s'agit Emmanuelle Urien ! Et c'est typiquement le genre de livre que j'aime relire juste pour le plaisir des mots bien formulés!

Manu a dit…

J'ai Court, noir et sans sucre dans ma PAL mais je n'ai pas encore osé l'aborder.

L'or des chambres a dit…

Je n'ai pas tellement aimé le seul titre que j'ai lu d'elle : "Tu devrais voir quelqu'un"

choupynette a dit…

j'aime beaucoup Urien. Je n'ai pas encore lu celui-ci par contre.

Stephie a dit…

J'avais beaucoup aimé "Tu devrais voir quelqu'un", il faudrait que je retente l'expérience ;)

In Cold Blog a dit…

Si j'avais bien aimé La collecte des monstres, j'avais été lassé par le côté systématique des fins à chute de ses nouvelles. Dommage car le style était plaisant.
Puisqu'elle a abandonné cette forme pour ce nouveau recueil, c'est l'occasion idéale pour moi de renouer avec l'auteur. Je note donc.

Clara a dit…

@ Manu : il faut se préparer psychologiquement ! Attention aux chutes !!!

@ L'or des chambres : "tu devrais voir quelqu'un" n'est pas mon préféré...

@ Choupynette : bienvenue au Club!

@ Stephie : celui-ci vaut qu'on s'y attarde !

@ ICB : justement, au départ, j'avais cette appréhension de retrouver des nouvelles à chute. Parce que depuis, je préfère les nouvelles dont la fin est ouverte ou du moins sans l'effet de rideau systématique. Et je suis contente car elle s'est renouvelée! En plus, l'écriture est un petit bijou...

Yv a dit…

Si 3 les premières nouvelles sont un peu décevantes, les suivantes sont excellentes, particulièrement parce que l'auteure change de registre et d'écriture.

Clara a dit…

@ Yv : pour moi, elle sont de qualité égales. On est d'accord sur le fait qu'elle se renouvelle !

Nadael a dit…

Je ne connais pas cette auteure mais ton enthousiasme fait envie!

wens a dit…

j devant tous ces commentaires élogieux je note

Flo a dit…

Je rejoins entièrement ton avis et vais l'ajouter en lien à mon propre article. C'est indubitablement son meilleur recueil à ce jour.

Clara a dit…

@ Nadael : il faut lire cette auteure !

@ Wens : tu serais comblé!

@ Flo : Tu me ravis!!!! Oui, il s'agit de son meilleur recueil de nouvelles !!!! Et j'en redemande des phrases aussi ciselées, des personnages dont l'âme se révèle au fil des pages.
Emmanuelle Urien a travaillé son son écriture qui s'en retrouve enrichie et c'est du bonheur !

Les époques servent de support à ses personnages. Attachants, troublants et touchants.

Anonyme a dit…

Elles sont toutes à chute les nouvelles de ce recueil !

Clara a dit…

@ Anonyme : non...

claudialucia a dit…

Je viens de le terminer et je publie mon billet mercredi! Je dois dire que certaines de ces nouvelles ont beaucoup de force; l'auteure a du talent. Merci à toi pour ce livre voyageur. A qui dois-je l'envoyer maintenant?

Clara a dit…

@ Claudia : il rentre à Brest !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...