jeudi 19 août 2010

Abdelkader Djemaï - Un moment d'oubli


Editeur : Éd. du Seuil - Date de parution : 05/02/2009 - 85 pages

Un homme la cinquantaine passée erre dans une ville. Un homme à la dérive noyant son chagrin dans l’alcool et qui s’est retrouvé dans la rue. Un homme qui avait une famille et un travail. Comment peut-on en arriver là ?

Dans ce livre, on suit le cheminement de Jean-Jacques Sarranoné quelques années après la guerre. Les souvenirs de la vie passée et heureuse remontent à la surface, distillés, mettant encore plus en exergue sa situation actuelle. On veut savoir ce a pu se produire, pourquoi il a quitté sa femme et son fils adolescent. Son quotidien désormais c’est la rue, il est un clochard. Et on apprend le drame, la cassure, le chagrin qui sont devenus son fardeau. On comprend…

Et là, vu le thème, vous vous dites, elle a été bouleversée, fracassée d'émotions. Une vie qui bascule, un personnage qui perd pied… mais non, j’ai trouvé ce récit fastidieux même si j'ai compris le chagrin de cet homme.

Une lecture en demi-teinte et trop courte à mon goût.

Personne ne sait ton nom ni d'où tu viens. Tu n'as même pas un sobriquet, méchant ou sympathique.
Ni de chien ou de chat pour te tenir compagnie. Tu n'es qu'un fantôme, une silhouette morte, une ombre creuse qui se traîne sur les trottoirs de S...


Antigone a aimé l'écriture mais l'a trouvé également trop court...

9 commentaires:

keisha a dit…

Ton petit coeur mou s'endurcit? ^_^

Pickwick a dit…

Oups ! Bon, ben... je passe quoi !

Gwenaelle a dit…

Tu deviens dure! ;-)

Liyah a dit…

Je passe aussi ! Je crois que comme toi, je vais noter que les coups de coeur !

L'Ogresse a dit…

Ouh la, Clara, c'etait si decevant que ca ?

Cynthia a dit…

Pfiou, 85 pages pour un tel portrait...je comprends que tu n'aies pas eu le temps de t'accrocher à ce personnage :/

antigone a dit…

Je l'ai lu aussi...
http://antigonehc.canalblog.com/archives/2009/09/09/14975693.html
Même sentiment que toi sur ce livre dont l'écriture m'a pourtant séduite !

Aifelle a dit…

Vu ton avis et celui d'Antigone, pfittt ! je passe. Bonnes vacances Clara, prépare-toi plutôt au choc climatique quand il faudra songer au retour. Celui de demain va être délicieux.

Clara a dit…

@ Keisha : mon petit coeur est toujours aussi artichaud!

@ Pickwick : oui, tu peux!

@ Gwen : non! je ne peux pas être bouleversée ou émue si le fond, le contenu n'y sont pas...

@ Liyah : celui-là tu peux l'ignorer...

@ Cynthia: c'est beaucoup trop court pour ce genre de thème. C'est juste effleuré..

@ Antigone : j'ai ajouté ton lien.
J'ai trouvé l'écriture "scolaire", fastidieuse...

@ Aifelle : je ne pense même pas au retour... Carpe diem!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...