mercredi 18 août 2010

Laurent Gaudé - Ouragan



Editeur : ACTES SUD - Date de parution : 15/08/2010- 180 pages

Nouvelle–Orléans, une forte tempête est annoncée. Alors que la plupart des habitants désertent la Louisiane, certains y demeurent comme Josephine Linc. Steelson, la «négresse »presque centenaire, Rose et son petit garçon , un groupe de prisonniers et un révérend. Kenau Burns lui quitte le Texas pour y revenir et retrouver Rose, son ancien amour, qu’il a quitté il y a six ans. Un cyclone d’une violence sans précédent s’abat plongeant la ville dans un décor apocalyptique.

J'ai eu du mal à rentrer dans ce livre où Laurent Gaudé nous fait découvrir par fragments chacun des personnages tout en suivant la progression du cyclone.

Mais, une fois plongée dans ce livre, j'ai suivi chacun des protagonistes. Josephine Linc. Steelson, forte personnalité, qui aime rappeler qu'elle est une vieille "négresse" n'est pas sans rappeler Zola Jackson de Gilles Leroy. Rose qui a du mal à aimer son petit garçon et qui peine dans la vie. Kenau Burns fuyant l'enfer des plateformes pétrolières et voulant oublier ces dernières années. Un révérend qui dans le cyclone voit l'oeuvre de la main de Dieu et se croit investi d'une mission divine. Des prisonniers, abandonnés dans leurs cellules, vont réussir à s'évader de la prison croyant accéder à une liberté.

Tous ces personnages vont se se croiser car l'auteur nous parle du cyclone Katrina qui s'est abattu sur la Nouvelle-Orleans en 2005 mais sans jamais le nommer. Alors que la nature reprend ses droits sur les Hommes, le cyclone va modifier la vie de ces personnages. Certains y gagneront en tranquillité intérieure, survivront ou périront.

Avec ce livre, Laurent Gaudé pointe les défaillances des missions de sauvetage et d'évacuation des habitants lors du cyclone Katrina.

J'ai particulièrement aimé Josephine Linc. Steelson, qui à elle seule porte l'histoire de la population noire de la Nouvelle-Orléans.

Un roman fort par l'écriture et ses personnages que j'ai pris plaisir à lire. Mais, durant toute ma lecture, j'ai eu à l'esprit le livre Zola Jackson de Gilles Leroy sur le même thème.

Je remercie Hélène et Dialogues Croisés pour ce livre qui s'inscrit dans le challenge du 1% de la rentrée littéraire.


24 commentaires:

cathulu a dit…

Toujours pas lu cet auteur mais , comme toi je crains d'avoir en tête le roman de Leroy alors je passe...

Hélène a dit…

Ce roman me tente bien, ma libraire me l'a d'ailleurs conseillé... Je retiens

lencreuse a dit…

Je n'ai pas lu le livre de Leroy, alors je ne devrais pas être influencée ;-) Et puis, l'écriture de Gaudé est toujours un plaisir. Je me souviens avoir eu du mal aussi à rentrer au départ dans "La porte des enfers" contrairement à ses autres titres. De toute façon, il est dans ma liste des "auteurs à lire dans la rentrée littéraire"!

Cécile a dit…

Je suis impatiente de l'avoir en mains, car j'adore cet auteur. J'ai lu un extrait dans un magazine, je vais me précipiter dessus, c'est certain !

Liyah a dit…

C'est un auteur que j'aime beaucoup ! J'adore son style fort comme tu dis ! Il m'a toujours fait entrer dans ses histoires ! Je me le note ! Merci pour ce billet, Clara !

Aifelle a dit…

Je n'arrive pas à m'intéresser à cet auteur, je ne sais pas vraiment pourquoi. L'impression que son univers ne me conviendrait pas.

lasardine a dit…

il faut absolument que je lise cet auteur!!! je note, je note!!
merci :)

Gwenaelle a dit…

Gaudé écrit toujours des choses fortes...

papillon a dit…

J'aime bien Laurent Gaudé, mais j'ai tellement aimé le roman de Leroy que je vais attendre pour celui-ci.

Manu a dit…

J'ai aimé "La porte des enfers" de cet auteur mais je ne le sens pas celui-ci.

L'Ogresse a dit…

Pas tres emballee, donc. C'est dommage le theme central etait interessant...

Kathel a dit…

J'ai beaucoup aimé "Le soleil des Scorta" et plus encore "La porte des enfers", mais l'Italie y était pour beaucoup... Là, ce ne sera pas une priorité.

latite06 a dit…

Je le note, je ne connais pas du tout cet auteur :-)

Clara a dit…

@ Cathulu : tout de suite, le livre de Gilles Leroy m'est revenu à l'esprit... ma lecture en a été "parasitée".

@ Hélène : j'ai préféré "la porte des enfers" du même auteur

@ Lencreuse : si tu n'as pas lu Zola Jackson, tu seras plus réceptive à ce livre.

@ Cécile : son écriture est toujours aussi belle et forte...

@ Liyah : Laurent Gaudé possède un style, une force dans l'écriture !

@ Aifelle : je ne sais pas si on peut parler d'un univers. Son écriture est puissante : des mots, des phrases comme un vent qui tourbillonne et qui te laisse un peu sonnée..

@ Gwen : oui!!!!

@ Lasardine : allez, zou , dans la LAL!

@ Papillon : il vaut mieux attendre en effet. Mais les trames se ressemblent donc il est difficile de faire abstraction de Zola Jacskon.

@ Manu : j'ai préféré "la porte des enfers" où l'étude des personnages est ( à mon goût) plus approfondie.

@ L'ogresse : en ayant lu le livre de Gilles Leroy, j'ai sûrement moins apprécié ce livre...

@ Kathel : les descriptions de cette nature qui s'approprie la ville sont grandioses !

@ Latite06 : il faut découvrir cet auteur !

Géraldine a dit…

Un auteur que je dois toujours découvrir. Cette rentrée littéraire sera peut-être l'occasion.

Pickwick a dit…

Hum, pas totalement convaincue... il faut dire que je vais etre très sélect dans mes choix pour la rentrée littéraire !

Sébastien L a dit…

Eh bien, je me laisse tenter ! Je viens de lire En attendant Babylone, qui porte aussi sur la Nouvelle-Orléans, mais avant Katrina. Lire les deux, c'est assez complémentaire, je pense !

Kikine a dit…

Oui, c'est toujours le problème quand on lit un livre dont le sujet a été déjà couvert par une de nos lectures précédentes. Difficile de ne pas comparer ou se remémorer l'autre livre ... ça me gâche toujours un peu ma lecture ce genre de situations

Leiloona a dit…

Je n'ai pas lu le roman de Leory, mais je compte lire les deux ! :P

Clara a dit…

@ Géraldine : il faut lire Laurent Gaudé et découvrir son écriture!

@ Pickwick : select de chez select, ma chère!

@ Sébastien L : Zola Jackson est construit sur la même trame...

@ Kikine : oui, tout à fait !

@ Leiloona : les deux sont des romans puissants!

Sébastien L a dit…

Alors je devrais lire les trois :) en tous cas, le Laurent Gaudé est tout aussi bon, et comme toi, j'ai une préférence pour Josephine Linc.

valérie a dit…

J'ai demandé ce roman à Hélène moi aussi. C'est peut-être une occasion de me réconciler avec gaudé.

Restling a dit…

Je n'ai jamais lu l'auteur, ce pourrait être l'occasion de découvrir sa plume.

Nico a dit…

Une déception de mon point de vue: trop de personnages pour un si court roman(190 pages, comprenant pas mal de pages vierges...), trop de changement de paragraphes, un style tatillon avec des phrases très courtes très à la mode, trop de sujets évoqués (folie, vie carcérale, amour...) qui éclipsent le sujet principal du roman: l'ouragan. Bref, Gaudé nous a habitué à mieux. Un roman que j'oublierai vite.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...