mardi 10 août 2010

Abdellatif Laâbi - Le fond de la jarre


Editeur : Gallimard- Collection : Folio - Date de parution : 07/2010 - 277 pages où l'on "plonge" dans Fès d'une autre époque ..

Namouss raconte son enfance au Maroc. A travers son regard d’enfant, on découvre Fès et ses coutumes, Fès d’une époque révolue.

Dès le départ, j’aurais bien aimé savoir à quelle date se déroule ce récit. Ma patience a été récompensée car soixante- sept pages plus loin, Namouss est à l’école et l’instituteur écrit la date de novembre 1949. Un peu moins perdue dans l’espace temps, j’ai suivi Namouss dont l’âge doit se situer entre 7 et 10 ans.

Sa mère, Ghita femme de tempérament, est omniprésente tout au long de ce livre. Une mère qui a la langue bien pendue, maîtresse du gynécée. Namouss passe beaucoup de temps avec elle. Son père Driss est plus discret comme le reste de la famille. L’école lui permet de découvrir et d’apprendre le français. D’ailleurs, il met un point d’honneur à être un bon élève. Il y a Fès la populaire : son marché, ses boutiques, ses codes des familles, sa culture et l’envie d’indépendance d’un pays qui se fait sentir. Le ton est léger souvent humoristique, il parle de monseigneur ramadan, mais j’ai trouvé le rythme de ce livre lent, trop lent à mon goût.

Au final, un livre qui permet de voyager, il suffit juste de fermer les yeux et se de laisser imprégner par le récit...

Merci à l'ami BOB et aux éditions Folio pour ce partenariat.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...