dimanche 29 août 2010

Amanda Smyth - Black Rock

Editeur : Phebus – Date de parution : 26/08/2010 – 349 pages qui se lisent toutes seules et un très beau roman…


1955, Tobago, depuis sa naissance, Célia est élevée par sa tante Tassi. Sa mère est morte en lui donnant le jour et son père vit à Southampton en Angleterre. Entourée de ses deux cousines Vera et Violet, Celia possède un esprit vif et curieux. Son rêve est de partir de Black Rock et de rejoindre l’Angleterre. Célia déteste le second mari Roman de sa tante : un individu sans vergogne, alcoolique et coureur de jupons. En devenant une jeune fille, Roman se montre de plus en plus intéressé par les charmes de Celia. A 16 ans, il la viole. Celia s’enfuit de Black Rock et s’embarque pour Trinité là où sa tante Sula habite. Elle se fait engager en tant que domestique dans la famille du docteur Rodriguez.


Premier Avertissement : surtout ne lisez pas la quatrième de couverture qui en dit beaucoup trop !

Second Avertissement : une fois qu’on commence cette lecture, on ne la lâche plus…



J’ai aimé ce livre, oh que oui ! Et j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre le parcours de Célia. Car malgré le sort qui s’acharne sur elle, Celia fait preuve de courage et d’intelligence. Bien que traumatisée par son viol, elle va découvrir progressivement et tout en en douceur l’amour physique. Mais l’homme qu’elle aime est marié et chargé de famille. Animée d’une vengeance sourde envers Roman, elle se construit et apprend à composer malgré sa couleur de peau et son emploi. Et là, je sais que vous allez dire « mais ce livre n’a rien de nouveau, ce sont des thèmes récurrents ». Oui, les sujets abordés ne sont pas nouveaux : les différences entre les personnes de couleur, l’amour (qui fait tourner le monde depuis toujours), les sentiments… Mais, toute la différence est dans le style.


L’écriture d’Amanda Smyth est harmonieuse, un vrai délice ! Un style qui m’a captivée et transportée.


Un très, très beau roman qui m’a enchantée! Voilà… maintenant, vous savez ce qui vous reste à faire …


Je remercie les éditions Phebus pour ce livre.
Et un de plus :


Challenge 1% rentrée littéraire

9 commentaires:

Joelle a dit…

Il n'est probablement pas encore sur les étagères de la biblio mais je vais surveiller :)

Clara a dit…

@ Joëlle : il est à lire!!!

keisha a dit…

Tu en parles avec tant d'enthousiasme que... je veux le lire!
En plus j'aime cet éditeur (ça c'est de l'argument!)

Clara a dit…

@ Keisha: je te l'envoie !

Aifelle a dit…

Bon, ben oui, on a compris ce qui nous reste à faire. Je vais le guetter à la bibliothèque.

Géraldine a dit…

Euh, ben non, je ne vois pas ce qu'il me reste à faire...!!!??? le lire ? Ah !? Pourquoi pas, mais plus tard, car ma PAL a pris un petit coup avec mes escapades de vacances...Le tout, avec interview à la clé.... Donc ne pas traîner. Biz

Sabbio a dit…

Je viens de chez Keisha qui a écrit également un très beau billet sur ce roman et qui a mis que tu le faisais voyager! Si c'est toujours le cas j'aimerais beaucoup le recevoir :)

claudialucia ma librairie a dit…

Je viens de lire le livre et d'écrire un billet. J'ai bien aimé mais je suis moins enthousiaste que toi? Je trouve que l'écrivain a de grandes qualités mais qu'elle écrit sur un sujet un peu trop rebattu - le viol par le beau père - et qu'elle le traite d'une manière presque anecdotique et qui me touche peu. J'ai lu des livres sur ce sujet qui était moins superficiel. Je vais bientôt le publier et je mettrai un lien vers ton blog.

claudialucia ma librairie a dit…

Au fait, bon dimanche! Il pleut chez nous. Et chez toi? On devait aller voir un spectacle en plein air au festival mais on a annulé.