samedi 28 août 2010

Que de gentils commentaires... chouette!

Vu les commentaires que j'ai reçu suite à mon billet sur le livre d' Ann Scott - A la folle jeunesse,  lecture  abandonnée, je préfère supprimer mon billet.

Juste des  extraits de ces commentaires:
Chère Clara,

Vous allez voir que je ne suis pas un chic type.
Vous n'avez pas aimé ce roman et vous l'avez écrit, mais avec peu de talent. Ce qui est courageux.
Je me demande d'ailleurs comment on peut oser dire autant de conneries sur un livre que l'on a abandonné.
Et ne montez pas sur vos grands chevaux, s'il vous plait !
Vous avez écrit de la merde sur un livre brillant et ce n'est pas admissible !
Mais sachez que vous êtes bien moins pathétique que vos suiveuses.
Cordialement,
Albert.

Bonjour Clara,

Moi je suis un chic type. Je vous donne l'adresse du Twitter de L**** où elle vient de poster votre blog comme ca vous saurez d'où ca vient si la moitié de la twittosphère vous tombe dessus pendant le week end. A moins que tous choisissent de respecter votre immense professionnalisme.
Sachez que (j'ai effacé le nom de la blogueuse) est un traitre, il a trouvé ce livre intéressant sur un autre blog.
Bertrand, un chic type.

Bonjour,

Il est balaise l'article que vous avez écrit.
Vous avez dû réfléchir pour ça ou alors vous vous êtes basé sur un journaliste de télé 7 jours?
Non car c'est quand même excellent de ne pas savoir de quoi on parle,et encore plus de ne jamais avoir lu ann scott...
Vous êtes un journaliste raté qui se recicle sur twitter c'est ça?
Bien vu,c'est une réussite.
Et tant mieux qu'il y ait des personnes comme vous.Moi ça me donn enecore plus envie de tous les lire.

Et, un commentaire que j'ai supprimé où l'on compare ma famille à la famille Bidochon...

Donc je dis no comment...

42 commentaires:

Sandrine(SD49) a dit…

ben dis donc, si on a meme plus le droit de dire qu'on n'a pas aimé un livre .... pour qui se prennent ils ces commentateurs ??? Continue comme d'habitude j'aime beaucoup ton blog ;-)))

Albert a dit…

C'est charmant ! Ce qui est acceptable c'est ce que vous dites et les commentaires qui vont dans votre sens.
Vous supprimez donc et vous publiez à nouveau, avouez que c'est étrange comme procédé.

Bibliopathe a dit…

Alors même chose que Sandrine, continue ! j'aime lire tes critiques, elles sont constructives et m'ont permis de découvrir de beaux livres ! Bonne continuation donc :)

lasardine a dit…

:(:(:(

Canel a dit…

Ouch, quelle violence ! :-(

Mathilde a dit…

C'est fabuleux de voir qu'en réalité vous n'assumez même pas votre "critique" sur le livre d'Ann Scott. Vous l'avez supprimé. Fabuleux oui ! Finalement aurait-on mis en lumière votre capacité à ne pas savoir quoi dire sur un livre que vous n'avez pas lu ? Vous vous êtes senti coupable ?
Tout aussi fabuleux de publier les commentaires qui mettent en exergue votre incapacité à la critique. Vous vous faites votre propre publicité. Vraiment fabuleux, merveilleux ! J'admire le travail d'artiste !

@Sandrine ; on peut dire du mal d'un livre uniquement si on l'a lu (et le fait de ne le lire qu'à moitié ne rentre pas en ligne de compte...)

Sofynet a dit…

C'est hallucinant la stupidité et le manque d'ouverture de certaines personnes !!! Tout le monde doit donc avoir le même ("bon") avis sur les choses !!! Bon sang, ce que cela peut m'énerver !!! Continue à écrire, même sur les livres abandonnés, les irrespectueux des avis des autres qui se croient plus intelligents ont juste des égaux démesurés et probablement du temps à perdre à encombrer les blogs des autres de leurs critiques fielleuses... Bises !

bladelor a dit…

Une fois de plus on se heurte aux limites de la liberté d'expression et c'est bien dommage...

Tu aurais dû laisser ton article en ligne, cela aurait permis de faire un peu de "pub" pour ces messieurs aux propos affligeants.
Dieu merci, on peut encore dire dans notre pays que l'on n'a pas aimé un livre sans aller directement en prison... mais jusqu'à quand ?

Tu as mon soutien.

Anne Sophie a dit…

et la liberté d'expression ? tu as quand même bien le droit de ne pas aimer un livre ! moi je te soutiens, en plus j'adore ton blog !!

Alex-Mot-à-Mots a dit…

Toi aussi tu en reçois des comme ça. Perso, je ne fais que supprimer les coms, mais pas mon billet, na !

Kathel a dit…

Au lieu de supprimer ton billet, tu aurais pu supprimer ces commentaires fielleux ! Alors, nous n'aurions pas le droit de ne pas aimer un livre ou de l'abandonner, mais eux auraient le droit de balancer des méchancetés gratuites ?
Lamentable !

Anonyme a dit…

Tous ces commentaires sont tellement à côté de la plaque.
Personne n'en veut à Clara de ne pas avoir aimé ce roman, c'est son droit. On lui en veut simplement d'avoir laissé entendre qu'elle l'avait abandonné à la moitié en en ayant donc assez lu pour en parler, alors que quiconque a lu ce roman sait que ce dont elle parlait se trouvait dans les dix premières pages. Une chronique qui conseillait à ses lecteurs d' "éviter" de lire ce livre en précisant avoir créé une rubrique "abandon" rien que pour lui.
Avouez qu'écrire une chronique entière sur un roman dont on n'a lu que 10 pages tout en disant être allé jusqu'à la moitié est un peu suspect.
Comme dirait Ann Scott, lecteurs de Clara, ne croyez pas tout ce qui est écrit..
Flo

Marcellouis a dit…

Bjr,

Moins un problème de liberté d’expression (personne n’a réclamé le retrait de la critique et personne n’a affirmé que vous n’ayez pas le droit de ne pas aimer) que de qualité et d’honnêteté intellectuelle.
Livre pas lu jusqu’au bout, enfilage de clichés sur l’auteure, aucun véritable argument développé venant étayer votre « critique ».
Vous faites un blog ouvert au public, vous en connaissez les règles et les contraintes et vous prenez vous-même l’initiative de supprimer votre article au prétexte que certains de vos lecteurs y trouvent à redire.
A quelle page du livre vous êtes-vous arrêtée ?

Canel a dit…

Mais bien sûr qu'on peut parler d'un livre qu'on a abandonné ! l'idée d'un blog est d'exprimer ce qu'on aime, n'aime pas, dans nos lectures, ce qui peut nous rebuter au point de refermer le livre sans le terminer. Les visiteurs habituels des blogs attendent de nos billets de simples avis de lecteurs. Nous ne sommes pas journalistes, la lecture est pour nous un loisir, une passion, donc on recherche du plaisir, pas des contraintes. Dommage que des auteurs susceptibles rameutent leurs copains quand on a le malheur de ne pas avoir apprécié leur ouvrage.

Cynthia a dit…

J'aurais tout laissé tel quel (article+commentaires) mais je comprends aussi que tu n'aies pas envie que d'autres commentateurs enfoncent le clou.
Depuis quand n'aurait-t-on pas le droit de donner son avis sur un livre, même lu à moitié?
A partir du moment où tu as justifié ton abandon, je ne vois pas où est le problème.
Nous ne sommes pas des machines. Il est normal que certains livres n'entrent pas dans nos goûts, on ne va pas se torturer à les finir juste pour que notre avis puisse être jugé suffisamment constructif.
La lecture doit rester un plaisir avant tout !

zorane a dit…

Clara , tu n'aurais pas dû supprimer ton article. Manifestement le fait qu'un blog de lecture exprime des avis personnels et non professionnels n'a pas l'air d'être évident pour tout le monde! Tu as tout mon soutien

choco a dit…

Tiens, les cons sont revenus de vacances ! ^^

Aifelle a dit…

Ah le côté obscur d'internet ! même commentaire que Kathel, laisse ton billet, supprime les commentaires, il n'est pas tolérable que l'on vienne déverser son fiel chez toi.

Maeve a dit…

Purée, certains se prennent pour les rois du monde... Sympa les petites insultes. :(((
Ca montre un esprit d'ouverture certain.
Tu as mon soutien également.

Remets ta chronique et ne te laisse pas intimider. Nan mais des fois ;-)

Sandrine(SD49) a dit…

ne te laisse pas impressionner Clara on est avec toi !!!!! moi aussi je parle des livres que je n'ai pas aimé et même abandonné, je suis vraiment lamentable ;-)))))

Gwenaelle a dit…

Ces gens font exactement ce qu'ils te reprochent : ne pas aimer et le dire... J'adore! Laisse pisser le mouton, Clara et continue au même cap! C'est trop petit pour que tu t'y arrêtes...

Restling a dit…

C'est hallucinant ce genre de réactions !!! Si on ne peut même plus dire qu'on a abandonné un livre et qu'on l'a abandonné parce qu'on n'aimait pas ce qu'on lisait !!!
@Choco : Hir hir hir trop fort ! :D

Katell a dit…

On nage en plein délire!!! C'est quoi cette histoire? Depuis quand n'a-t-on plus le droit de dire que l'on n'a pas aimé un roman?
La biodiversité est essentielle et pas seulement dans la Nature ;-)

Acr0 a dit…

C'est affligeant.
Pour moi, ces gens-là s'ennuient dans leur vie pour avoir eu le temps d'écrire ce genre de commentaires.
Je sais que cela t'a blessé, mais crois-moi, ils ne méritent même pas que tu t'intéresses à leurs propos.

L'or des chambres a dit…

Je suis atterée... C'est à peine croyable... Que de violence, que de mépris dans ces messages... Je suis désolée pour toi Clara...
Continue à être toi même...
Je t'embrasse

Anonyme a dit…

C'est étonnant que dans tous les gens qui ont commenté ici personne n'ait compris quel avait été réellement le soucis.
Abandonner un livre en cours de route et le dire vous appartient, encore heureux. Là où c'était étrange c'était votre façon d'annoncer "voici le sujet de ce livre" alors que ca ne correspondait qu'au premier chapitre que vous n'avez pas dépassé si j'ai bien compris, et donc sans rapport avec le sujet de ce roman.
Probablement est-ce ma faute d'avoir posté votre lien à Ann ce midi sur Twitter qui en a ri à vos dépends pendant un moment, ce que vous auriez sans doute aussi fait si vous aviez été à sa place! Il n'y a pas mort d'homme et il n'y avait pas de quoi effacer votre chronique.
Sans rancune.
Bertrand

Cécile a dit…

Je n'ai pas lu le billet que tu as supprimé.
Il semblerait que certaines critiques portent sur la "qualité" (de la forme, du fond ?) de ce billet. Et alors ??? Annonces-tu quelque part que tu es une plume professionnelle ??? Non, n'est-ce-pas ?! Tu es là pour l'échange d'une passion : la lecture, et nous les blogueurs, cela nous suffit. Ceux qui te lisent avec mépris n'ont qu'à s'abonner aux mensuels littéraires et s'en satisfaire.

De plus, comme toi, je revendique le droit de ne pas finir un livre qui ne me plaît pas, et sur lequel je m'em... Qui donc pourrait m'obliger à avaler ce qui me semble indigeste, ou taire mon abandon comme s'il s'agissait d'un acte honteux ? Non mais !!!

J'ai plaisir à tendre aux gens que j'aime les livres qui m'ont séduite : ce plaisir se retrouve sur la blogosphère avec les livres voyageurs. Alors, de la même façon qu'on conseille et qu'on partage, nous avons le droit de déconseiller.

Ta parole n'est pas d'évangile, la prend celui qui veut la prendre. Les autres la laissent...

Clara a dit…

"Finalement aurait-on mis en lumière votre capacité à ne pas savoir quoi dire sur un livre que vous n'avez pas lu ? Vous vous êtes senti coupable ?"

Je n'ai pas aimé ni l'histoire ni l'écriture, est ce suffisant?
Et j'ai lu plus que 10 pages...

"Avouez qu'écrire une chronique entière sur un roman dont on n'a lu que 10 pages tout en disant être allé jusqu'à la moitié est un peu suspect."
Mais non, je n'ai pas lu que 10 pages ! Je n'ai pas aimé ce que j'ai lu : ni les thèmes ni l'écriture.

"Livre pas lu jusqu’au bout, enfilage de clichés sur l’auteure, aucun véritable argument développé venant étayer votre « critique »."

Livre pas lu entièrement , c'est pourquoi il y une rubrique abandon.

"Probablement est-ce ma faute d'avoir posté votre lien à Ann ce midi sur Twitter qui en a ri à vos dépends pendant un moment, ce que vous auriez sans doute aussi fait si vous aviez été à sa place! Il n'y a pas mort d'homme et il n'y avait pas de quoi effacer votre chronique."

Apparemment, nous n'avons pas le même humour...Si je vous insultais, vous rigoleriez?

"Comme dirait Ann Scott, lecteurs de Clara, ne croyez pas tout ce qui est écrit.."
Je vous réponds à l'identique : ne croyez pas tout ce qui est écrit ...

Clara a dit…

Et, Merci à tous les autres !
A ceux qui estiment qu'on a le droit d'abandonner une lecture que l'on n'aime pas et de le dire...

Il y a eu une goutte d'eau qui a fait déborder le vase, aussi je préfère laisser cette auteure et ses lecteurs assidus à leurs occupations...

Schlabaya a dit…

Quel dommage d'avoir effacé ton billet ! Tu n'es pas la seule à écrire des billets sur des livres pas aimés et pas finis, et tu n'as pas à te justifier, mais où va-t-on ? Marrant que cet auteur ait besoin de ses chiens de garde pour défendre son roman, elle les envoie aboyer comme ça sur tous ceux qui ne l'ont pas aimé ?

L'Ogresse a dit…

Le delire continue, je vois ! Alors comme ca nous n'avons plus le droit de dire que l'on n'a pas aime le roman d'un auteur francophone vivant ???
Je ne sais pas si tu aurais du ou tu n'aurais pas du retirer ton billet, le probleme est ailleurs...
Ca ne donne pas tres envie de lire ou de parler de la litterature francophone contemporaine tout ca...
Il faut dire aux romanciers et a leurs copains que le pays des Bisounours n'existe pas...

Estellecalim a dit…

Comme quoi, les lecteurs de cette auteure lui ressemblent, semble-t-il.
Aussi secs et malotrus.
Mais le pire, c'est qu'ils continuent à venir sur ton blog puisqu'ils sont revenus dire quelque chose sur ce billet ! ça me fascine, tant de bétise et de temps perdu !

Anonyme a dit…

Vous me semblez avoir eu un à priori dès les premières pages car vous avez des goûts littéraires bien trop intéressants pour être passée à côté de ce nouveau roman d'Ann Scott dont le contenu et surtout l'écriture rompent entièrement avec ses précédents livres. Lisez ce texte vous changerez peut-être d'avis, qui sait.
http://next.liberation.fr/article/fashion-victims
Amicalement.
Bertrand.

Céline a dit…

C'est hallucinant ... Un blog est une page personnelle où l'on peut dire ce que l'on pense personnellement (et c'est en cela qu'il se distingue d'un article journalistique qui demande de l'objectivité). C'est un droit le plus absolu de ne pas finir un livre, et de le dire sur son blog, et de dire pourquoi l'on n'a pas aimé !
En tout cas, la réaction des fans de cet auteur ne donne pas envie de la connaître !

lucie a dit…

je prends connaissance seulement maintenant de ce billet. Je suis effarée. Oui on a le droit de ne pas terminer un livre et de dire qu'il ne nous a pas plu, sans être une journaliste râtée ou une conne finie. Tu n'aurais même pas du supprimer ton billet. En publiant celui là je vois que tu déchaines les foudres encore une fois...C'est gratuit et stupide. Je suis sidérée.

JL a dit…

Ah : L'ego ! Quand on blesse l'ego d'un grand écrivain, voilà ce qui arrive ! Mais rassure-toi : ces gens-là ont l'Ego (tiens, j'y mets une majuscule) tellement sur-développé et ils sont tellement persuadés d'être les meilleurs qu'ils se remettent très vite... si tant est que tes piqûres d'insecte insignifiant aient pu réellement les atteindre !
Pfff... aucune importance... Laisse tomber. Toi, par contre, ça te blesse... et c'est tout à fait inutile !
Amitiés.

Joelle a dit…

Les grincheux ont encore frappé ... et encore une fois, je ne peux que te féliciter de défendre tes droits de lectrice !!! Non mais, ils se prennent pour qui, ces gens ... on a le droit d'abandonner une lecture et de le dire, que cela leur plaise ou non !

BelleSahi a dit…

Je suis effarée par ce que je lis. Ils ont bien peu de talent dans l'insulte...
Je revendique le droit à l'abandon et le droit de le dire. Si un livre ne me donne pas au bout de quelques pages, s'il ne m'offre aucune émotion alors je l'arrête. Nous devrions nous forcer à la lire jusqu'au bout ? Il y en a tant qui nous attendent, qui nous approcheront.
Liberté de pensée. Liberté d'expression.
Un auteur qui se lance dans la grande aventure de la publication doit, il me semble, accepter et s'attendre à connaître la critique négative. Elle est constructive, j'en suis convaincue.
Clara, continue ton blog. Continue de façon non professionnelle parce qu'elle est celle que je préfère. Elle est naturelle, empreinte d'émotions, non convenue et objective.

celsmoon a dit…

La bêtise est un sport national chez les aigris ! Ce genre de choses me hérisse toujours le poil !

Anonyme a dit…

ah la bêtise sans fin dans les deux camps, pathétique, d'un côté les lecteurs de clara qui la défendent comme si on lui avait versé de l'huile brulante sur la tête et qui en profitent pour enfoncer l'auteur comme si elle avait quelque chose à voir avec tout ça et clara qui publie commentaires après commentaires trop contente de se voir à se point soutenue par les copines de son village, et de l'autre côté les lecteurs d'ann scott qui répètent sans arrêt que c'est pas joli joli de désinformer sur le sujet d'un roman alors que c'est bon on a compris et qui parlent tous au nom d'ann scott comme si elle s'était exprimé sur ce sujet autrement qu'en éclatant de rire dix minutes sur son twitter et qui la font passer pour un tyran. tous autant que vous êtes vous avez du temps à perdre, allez lire des livres bon sang!
syl

Anonyme a dit…

le plus pathétique ici c'est toi l'anonyme qui ne donne pas ton nom, qui vient simplement pour casser du ann scott, va te cacher!
syl

attila a dit…

que dire ?????

sur le fond et la forme je m'abstiendrai ...et croyez moi : c'est un effort considérable pour l'impulsive que je suis ....

mais l'optimiste qui sommeille en moi, se réjouit de ce qu'en 2010/2011 il existe encore des lecteurs prêts à s'écharper pour une critique !!! non le livre n'est pas mort !!!!