lundi 27 juin 2011

Susan Fromberg Schaeffer - Folie d'une femme séduite

Éditeur : Belfond - Date de parution : Mai 2011 - 780 pages

Vermont, 1896,  Agnès Dempster âgée de 16 ans quitte la ferme familiale pour s’installer à Montpelier. Elle fait la connaissance  de Frank Holt un tailleur de pierre et en tombe très vite amoureuse.  Le mariage est prévu l’année suivante mais Frank est étouffé par cet amour obsessionnel.  Il s’éloigne d’Agnès, revoit la fille qu'il fréquentait auparavant. Mais, Agnès ne vit que pour  Franck et elle va commettre un acte fou. Tuer cette rivale et essayer de se suicider. Le procès d’Agnès  a lieu,  enflammant les esprits des habitants  de Montpelier. Déclarée folle, Agnès est internée.
Je lis très rarement des « pavés » mais mes poignets étant en forme ( alléluia !), j’en ai profité pour me lancer dans cette lecture. Et j’ai été soufflée ! Résumer  ou décrire l’ensemble de ce livre est difficile car  les  thèmes abordés sont nombreux. Il faut savoir qu’il a été inspiré d’un fait réel qui défraya la chronique dans les années 1890. Je peux vous dire que la psychologie,  la folie sont les pivots  de ce roman remarquable. Remarquable car tout y est décrit avec brio.
A sa naissance, Agnès est rejetée  par sa mère.  En grandissant, elle trouve de l’amour et de l’affection auprès de sa grand-mère, une femme fantasque. Sa mère ne s’est pas remise du décès accidentel  de sa première fille à l’âge de 5 ans  à qui elle vouait  un amour inconditionnel.  Après le décès de sa grand-mère, Agnès décide de quitter sa campagne. Malgré la richesse de la famille, elle veut avoir sa liberté, son indépendance et travailler. A Montpelier, elle trouve un emploi de couturière et coupe les ponts avec ses parents. Et là, sa vie  bascule. Agnès tombe amoureuse de Frank.  Peu à peu, elle tombe dans une passion dévastatrice. Elle ne vit que par Frank. Un amour fou dans lequel elle se jette à corps  perdu. Enceinte de Frank,  elle se fait avorter dans des conditions  abominables (n’oublions pas qu’il s’agissait d’un acte illégal). Ses sentiments deviennent obsessionnels.  Lorsque Frank préfère prendre du recul et s’éloigner d’elle, la jeune fille qu’elle était  perd tout contrôle. Elle  tue froidement l’ancienne petite amie de Frank et tente de se suicider. Malgré les pronostics des médecins, Agnès survit. Pour sa défense, l’avocat plaide la folie héréditaire. Le psychiatre parle  de la folie de la femme séduite. L’opinion publique s'enfamme, les journaux font leurs choux gras. Mensonges, fausses déclarations sont relayés dans la presse.  Agnès est déclarée folle et internée par un jury exclusivement masculin.  Le  docteur Train, un psychiatre précurseur en matière de psychanalyse, est persuadé  qu’Agnès peut guérir. Je n’en dis pas plus !
Que dire, sinon que ce roman m’a passionnée  ! Superbement écrit, j'ai tourné chaque page avidement....
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...