mercredi 4 mai 2011

Frédérique Clémençon - Les petits

Éditeur : Editions de l'Olivier - Date de parution : Janvier 2011 - 200 pages et 8 nouvelles cinglantes !


Les petits, c’est mignon. Tout le monde le dit. Oh, ces enfants adorables avec leurs airs innocents, leurs grands yeux empreints de naïveté. Tiens, il a bousculé son petit copain ? Oh, ce n’est pas grave. Il ne l’a pas fait exprès. Forcément. C’est un enfant. Il ne peut pas penser à mal.  Qui irait oser imaginer l’inverse ? Non, impensable. Vraiment. Vous en êtes certains? Détrompez-vous...

Frédérique Clémençon nous envoie une gifle en pleine figure. Les petits ne sont pas tous des anges. Ni les adultes d’ailleurs. En huit nouvelles scotchantes, elle met le doigt sur des sujets pas jolis, jolis. Dérangeants mais criants de vérité.  L’injustice, l’exclusion, les différences à tout âge et dans tous les milieux. Une mère de famille qui s’éloigne de ses enfants. L'amour maternel qui s'épuise et se meurt lentement. Ou encore la petite fille modèle adulée par sa mère et vouée à une grande carrière de pianiste. Le rêve avorté du parent qui le transmet  à son enfant ( mon fils, tu seras... !).Mais quand le vent de la rébellion se soulève, attention, la chute sera d’autant plus dure.

Alors, forcément je ne pouvais qu’aimer ce livre mais ( le fameux mais),  pourquoi  écrire des phrases longues, très, très longues?  Si longues que j’ai eu l’impression de me perdre par moment…J'aurais préféré plus de concision comme dans la dernière nouvelle. Et c’est dommage car l’écriture de l’auteure m’a déstabilisée.  Alors, oui ce sont des nouvelles qui ont l'effet d'une douche froide ( à condition de ne pas s'égarer dans les looongues phrases).

Les billets de Cathulu, Gwen, Lucie, Noann
Oui,  j'aime  les nouvelles ...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...