lundi 2 mai 2011

Vanessa Caffin - Rossmore avenue

Éditeur : BELFOND - Date de parution : Avril 2011 - 235 pages sans suprise...

Quatrième de couverture :
Lily Brochant s'est installée il y a dix ans à Los Angeles, où elle a suivi un amour de passage.
Allergique à l'inculture américaine, elle se débat au milieu du vernis californien, décidée à imposer un ton résolument irrévérencieux et parisien, bien intriguant pour la communauté du 500, Rossmore avenue, le petit immeuble chic et vieille Angleterre de Hancock Park où elle a posé ses valises.

Reine du shiatsu auprès d'une clientèle fortunée, elle se jette sur le pouls de ses voisins pour mieux traquer leurs manques affectifs : Jane, malmenée par un fils hyperactif bien décidée àdémasquer les infidélités de son mari ; Georges, un Français sexagénaire inconsolable depuis le décès de sa femme, parti à L.A dans l'espoir de rencontrer son idole, Sylvie Vratar; Luke, peintre dépressif en mal d'inspiration ; et Cora, concierge latino mélancolique rêvant de fuiren Norvège.  Mais quand le mari de Cora est retrouvé mort dans les poubelles et qu'un natif de L.A se met à courtiser Lily à la française, la vie prend des tours inattendus au 500, Rossmore avenueUne comédie délurée et subtile, dans l'esprit des Chroniques de San Francisco, où s'expriment avec justesse les fantaisies de l'âme humaine, la solitude et le doute.

Ah, la quatrième de couverture, il y a de quoi dire, n’est ce pas In Cold Blog ?  Aguicheuse et tentatrice  surtout quand elle vous attrape en faisant référence à un autre livre.  Et bingo ! Prise au piège sauf  que je suis passée complètement à côté de cette lecture. Pour avoir lu deux tomes des Chroniques de San Franscisco, je trouve la comparaison exagérée !

Pour être honnête, j’ai trouvé les personnages caricaturaux à l’extrême.  Beaucoup de clichés, trop de clichés, que des clichés. Et le cliché tue le cliché. Je me suis ennuyée du début à la fin. Le mari qui trompe  sa femme, le peintre en mal d’inspiration et le personnage principal : Lily. Elle chapote les habitants de ce petit immeuble, prend  le pouls de tout le monde (très important dans le shiatsu) et veut tomber amoureuse. Ah oui ! L'allergie à l'inculture américaine se résume à deux ou trois phrases délayées dans cette histoire...
L'écriture est agrable mais de là à dire que l'auteur décrit avec subtilité l'âme humaine(et là,  je préfère m'abstenir de tout commentaire).
Un livre comme un téléfilm américain sans surprise où les femmes se réveillent maquillées et coiffées ( fichtre!). 
Argent, tromperies, célibataire cherchant l'âme sœur : du déjà lu et vu...

Alors voilà, je n’ai pas envie  de m’éterniser sur un livre que je n’ai pas aimé du tout et que j'ai trouvé terriblement fade.
Inutile d'indiquer que je ne suis pas du tout d'accord avec cette quatrième de couverture. L'auteur peut se féliciter car son livre a été sélectionné au Festival de Berlin et un film verra le jour. Etonnant? Non car ce synopsis ( pardon) ce livre comporte les ingrédients de base...

Une lecture dans le cadre de Dialogues Croisés

26 commentaires:

cathulu a dit…

Suite à plusieurs critiques élogieuse dans la presse il me tentait, mon banquierr et moi te remercions!:)

Gwenaelle a dit…

Je crois que ça ne m'aurait pas attirée, de toute façon...

Stephie a dit…

Je vais me remettre aux Chroniques de San Francisco plutôt alors ;)

Manu a dit…

Ouf, je l'avais coché pour babelio mais ce n'est pas celui-là que je vais recevoir.

Nina a dit…

Bon tu l'as lu en entier c'est déjà bien en voilà un que je ne lirais pas ma PAL est pleine à craquée !!!

Clara a dit…

@ Cathulu : que de bonnes critiques presse, la 4ème de couv' annonçait une comdié subtile.. je n'ai pas trouvé cet aspect ni d'autres!

@ Gwen : afaire réglée!

@ Stephie : ah oui!

@ Manu : je suis la seule stroumph(ette) grognon! Un livre "tout ça pour ça"...

@ Nina : pages aérées donc peu de temps de lecture!

Joelle a dit…

Je l'avais noté à cause de la référence aux Chroniques de San Francisco mais vu ce que tu en dis, je l'enlève de ma LAL tout de suite ! Je ne suis plus du tout tentée !!!

Leiloona a dit…

Il est dans ma PAL, arff, plus trop envie de me précipiter dessus, là ! :-o

Clara a dit…

@ leiloona : je n'y ai trouvé aucun intérêt...( je suis dure mais honnête :))

Cynthia a dit…

Un livre que je ne noterai donc pas, merci ^^

Ness a dit…

Mince, je vais le recevoir à l'occasion de la dernière Masse Critique de Babelio !

Clara a dit…

@ Cynthia : je suis peut-être passée à côté d'un bon livre !

@ Ness : j'attends ton avis alors !

MyaRosa a dit…

Oula ! J'ai bien fait de passer mon chemin.

juliette a dit…

J'aime ton billet... Ou comment les 4èmes et les pitch peuvent être des pièges.

Clara a dit…

@ MyaRosa, @ Juliette : A ma lecture , j'avais en tête le pitch de la 4ème de couverture. Du coup, un avis grognon!!!

Ness a dit…

Finalement tu avais raison, j'ai pas non plus accroché.

http://mespetiteslectures.blogvie.com/

Clara a dit…

@ Ness : 4ème de couverture un peu ( ou beaucoup) mensongère ...

alex arte a dit…

Coucou Clara, pour vivre entre L.A et Paris, je peux te dire qu'on est très très loin des clichés dans ce livre que personnellement j'ai adoré. On n'est pas dans les clichés, juste dans la vraie vie qui a L.A n'est pas vraiment comme les autres ! En tant que franco-américaine, j'ai trouvé ce livre tellement juste, les dialogues savoureux. Et franchement, quelle écriture ! Moi, j'attends la suite et vraiment je recommande cette lecture plaisir qui fait aussi réfléchir.

Laura a dit…

bonjour Alex Arte, je suis heureuse de lire ton commentaire car j'ai ressenti le même plaisir à cette lecture aussi drôle que rafraîchissante. Les clichés ? Mais la vie n'est-elle pas clichée par définition ?

Clara a dit…

@ Alex Arte et Laura : tant mieux si vous avez aimé ce livre. Pour ma part, je m'attendais à autre chose au vu de la 4ème de couverture.

Alex Arte, je n'ai pas trouvé que l'écriture avait quelque chose de particulier ou de singulier.
Laura : la vie est une succession de clichés? je ne crois pas..

Merci de votre visite !

Nicole a dit…

Clara,

Je suis surprise de vos commentaires sur la quatrième de couverture. En effet, j'aurais aimé avoir votre avis sur le livre et non sur la quatrième: nous savons tous que la quatrième doit susciter l'envie. Avez-vous, oui ou non, lu le livre totalement ou l'avez vous juste survolé en vous disant que ce style de livre ne devait être que la compilation de clichés ? Bref, je suis déçu de votre travail, car vous m'aviez habituée à plus de finesse et des commentaires avec plus d'impacts.
Bonne lecture a ceux qui souhaitent tout de même le lire.
Nicole

Clara a dit…

Bonjour Nicole,
Vous êtes déçue de mon « travail », c’est votre droit (encore que le terme « travail » soit peu appropréé). Mais douter que j’ai survolé ce livre me blesse.

Pourquoi j’ai lu ce livre ?
A cause de ma quatrième de couverture qui m’attirait ! J’aime lire par plaisir donc je ne vois pas pourquoi je me serais lancée dans cette lecture si par aavance, je ne savais que je n’allais pas aimer. Oui, je l’ai lu, je peux même vous révéler certains détails comme comment meurt le mari de la concierge pour prouver ma bonne foi. Ou encore avec qui le mari de l’amie de l’héroïne la trompe.

N’ayant rien trouvé d’original à ce livre (c’est mon droit), j’ai mis la quatrième de couverture au lieu de faire un résumé.
Par contre, ce livre, à mon goût, a tout pour faire un film distrayant.

Vous dites que je me manque de finesse, je ne vais pas vous dire que j‘'ai été émue par la délicatesse de l’écriture ou la subtilité psychologique des personnages, car ce serait ne pas être honnête avec ce que je pense.
Tous les livres que je commente sont LUS et non feuilletés ou survolés.

Je vous souhaite de belles lectures !

Julia a dit…

Bonjour Clara,
Intriguée par les avis divergents sur ce livre sur ton blog, je suis allée l'acheter ce week-end. Je n'ai pas pu le poser. je l'ai surtout trouvé drôle. J'aime les lectures plaisir, me laisser emporter dans une histoire. Et je trouve que ce livre très frais remplit cette mission à merveille. On passe un très bon moment, on rit, et on en apprend un peu plus sur les américains. Ils sont fous avec le dating non ? En tous cas, bravo pour ton blog Clara, j'adore.

Clara a dit…

@ Bonjour Julia,
j'aime également les livres détente. Mais, il n' y a pas eu le "tilt" déclencheur avec celui-ci. Hélas, ça peut arriver !

Clara

parcifal off a dit…

Et bien tes commentaires négatifs, très négatifs, m'ont donné envie de juger par moi même. J'ai donc été agréablement surpris car l'ensemble se lit vite et bien. si je suis déçu c'est surtout parce que j'ai l'impression que l'auteure laisse les personnages en plan au moment où on aurait aimé en savoir plus.
Quant à la comparaison avec les chroniques de San Francisco elle m'a été vendue aussi par ma libraire qui lit une bonne partie de ce qu'elle vend. Ce ne sont pas là des chroniques, le livre est très bien construit, une mécanique huilée pour nous garder jusqu'au bout. De la même auteure je conseillerais "Mémoire vive" plus noir que celui-ci.
bonnes lectures à tous

Clara a dit…

@ Parcifall off : des thèmes sans uacunenouveauté ... une mécanique sans surprise où l'on devine ce qui va se passer. Je vous engage à lire d'autres livres que jen'ai pas aimés ! Les goûts et les couleurs... Bonne continuation!
PS : il est tombé des mains ( d'une de mes libraires...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...