samedi 28 mai 2011

Lettre de Colette à Maurice Ravel

Toujours dans le cadre de l'opération A vous de lire 2011, je vous propose de découvrir une lettre adressée par cette chère Colette à son "vieux" probablement Maurice Ravel.


À la demande de Jacques Rouché, directeur de l'Opéra  de Paris, Colette travaille à un livret pour un projet de ballet, qui se transforme en livret de fantaisie lyrique dansée : L'Enfant et les sortilèges. À partir de 1916, elle collabore avec Maurice Ravel qui n'achèvera la musique qu'en 1924. La fantaisie sera créée à l'opéra de Monte-Carlo, le 21 mars 1925, sur une chorégraphie de Georges Balanchine. Cette lettre, sans doute adressée à Ravel, semble évoquer un projet de création à Londres. Colette informe le compositeur de son entrevue avec la ballerine russe Anna Pavlova : « Elle trouve la chose très intéressante mais elle demande qu'on lui envoie la réduction pour piano avec le scénario écrit dessus [...] elle dit qu'elle monterait la chose à Londres tout de suite ».


Une lettre écrite  dans l’urgence mais avec naturel. Ah Colette ! Une de mes auteures chouchoutes avec qui j'ai passé de nombreuse heures à l'adolescence...

4 commentaires:

liliba a dit…

si je peux me permettre, elle écrit comme un cochon !!!

Nina a dit…

Je ne connaissais pas cette lettre, c'est intéressant. Ou l'as tu déniché ? Je suis curieuse !!!

Clara a dit…

@ Liliba: js usis d'accord !

@ Nina : elle provient des archives de la bibliothèque de Paris.

Manuel Cornejo a dit…

RECTIFICATION : La lettre de Colette, très intéressante, ne peut EN AUCUN CAS être adressée à Maurice RAVEL. Dans TOUTES ses correspondances connues au compositeur (récemment éditées et reproduites en facsimilé par Michel DELAHAYE dans l’article « L’ENFANT ET LES SORTILEGES. RAVEL, COLETTE, DIAGHILEV » aux CAHIERS MAURICE RAVEL n°13 parus en 2010 aux éditions SEGUIER-ATLANTICA, pages 31 à 73), Colette le VOUVOIE systématiquement, certes en commençant ses lettres par « CHER AMI ». Le destinataire de la lettre (« CHER VIEUX… ») de Colette conservée au Musée des Lettres et Manuscrits est donc nécessairement une autre personne que l’auteur de « l’Enfant et les Sortilèges »…
Bien cordialement,
Manuel Cornejo (chercheur sur les aspects méconnus de la biographie de Maurice Ravel et sur la correspondance inédite de ce dernier) http://cahiersravel.blogspot.com

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...