samedi 28 janvier 2012

Bertrand Guillot - Le métro est un sport collectif


Éditeur : Rue Fromentin - Date de parution : Janvier 2012 - 170 pages souterraines remplies de fraicheur !

Le métro est  invariablement associé à la cohue aux heures de pointe, aux gens qui ne sourient pas, à un individualisme souvent  flagrant,  aux retards ou aux perturbations. Mais c’est également un  lieu où les barrières sociales n’existent plus. Actif, touriste de passage, personnes qui font la manche... ces personnes se frôlent, cohabitent le temps de quelques minutes ou plus.

L'auteur a arpenté durant une année le métro  avec son carnet à la main.  Il nous livre des  chroniques de ce monde souterrain. Un monde à part où l’on subit la musique des baladeurs ou alors les conversations téléphoniques, la mauvaise humeur… Et puis, il y a des étincelles de plaisir, des regards échangés sans un mot ou des mercis sincères. Avec beaucoup d'humour, il nous transpose ces scènes avec ces personnages  et ce sont autant de portraits où l'on peut se reconnaître. Par exemple, quand je me rends à Paris,  j'ai les yeux fixés sur le plan de la ligne  de peur de rater mon arrêt ( mais pas en mode "je me cramponne à  mon sac de toutes mes forces" quand même…). Et puis, il y a ces pensées qui traversent l’esprit, ces remarques que l’on aimerait avoir le courage de dire mais que l’on tait. Bertrand Guillot les écrit avec franchise. Sans endosser un costume de robin des bois du métro qui aurait fait régner justice et politesse.  Si le ton se fait quelquefois léger, il n’en demeure pas moins que ce livre est un miroir de nous-mêmes…Car le métro est un théâtre qui se joue tous les jours à ciel fermé.

J’ai retrouvé avec plaisir le sens de d’observation de Bertrand Guillot que j’avais découvert dans b.a.–ba la vie sans savoir lire et cette capacité à s’interroger sur lui-même et les autres. Ce livre s’adresse à tout le monde et non pas qu’aux adeptes du métro parisien ! Pour preuve,  j’ai  vécu certaines situations relatées dans ce livre dans mes bus provinciaux. Cette lecture, si elle donne le sourire aux lèvres, nous pousse également à réviser nos comportements ou attitudes. A lire et à mettre en pratique!

Je repense à ce moment, je revois cette fossette, je me dis qu'elle n' a pas de chance, cette jolie comédienne. Il y a quelques années, tous les sourires du monde lui disaient qu'elle était jolie. Aujourd'hui, elle croit seulement qu'on vient de la reconnaître. Etre connu, on le sait, ça doit être pénible. Etre semi-connu, c'est peut-être pire.

14 commentaires:

leiloona a dit…

Lu mais billet programmé pour la semaine prochaine, on aurait presque pu se faire une lecture commune ! :D

Un joli moment pour moi aussi.

keisha a dit…

Je t'envoie un mail... J'ai découvert hier ce livre sur internet, car je suis allée faire un tour sur le blog de l'auteur (joli brin de plume sur son blog!)

Theoma a dit…

il m'attend sur l'étagère... joli billet !

zazy a dit…

Lu ton billet sur Babelio et j'ai apprécié !!! je me note ce livre dans ma LAL

Aifelle a dit…

Il a l'air pas mal du tout ce livre, je le note.

lucie a dit…

ça me tente ça tiens !

Nadael a dit…

Intéressant, moi qui suis de la campagne...j'ai dû prendre le métro deux ou trois fois dans ma vie, et le souvenir que j'en ai est froid, oppressant, angoissant...

Emma a dit…

Plutôt tentant, ça donne envie.

Nina a dit…

Je vais le lire car à chaque fois que je vais à Paris j'adore prendre le métro, c'est un univers à lui tout seul. Je suis un peu comme au cinéma, tellement les gens y sont de toutes les classes sociales, chaque station à sa particularité, et moi aussi je regarde le plan des stations. Mais ça ne m'étonne pas que l'on doit retrouver des scènes identiques dans les bus et aussi dans les trams.

Clara a dit…

@ Leiloona : mince pour la LC... des chroniques réalistes mais sans avoir un ton moralisateur !

@ keisha : Ok!

@ Theoma : je ne pouvais qu'aimer ce livre ! Je note de temps en temps temps les gens, le situations rencontrées dans le bus... Les transports en communs sont un lieu de brassage qui reflète la société !

@ Zazy : merci de ta venue !

@ Aifelle : Ok M'dame!

@ Lucie : tu aimeras !

@ Nadael : quand je me rends à Paris et que je prends le métro, mon premier regard est toujours interrogateur... Et pourtant j'ai habité ( il y a très longtemps) en région parisienne et pris le métro pendant 4 ans.

@ Emma :j'ai retrouvé un petit goût de Philippe Delerm également dans ces textes!

@ Nina : je suis comme toi ! Tu as raison , le métro est un univers, un monde à lui seul, un melting pot le temps de quelques minutes...

Loo a dit…

J'ai vu récemment un critique de ce livre sur un autre blog. Pour moi il devient évident que je dois me le procurer. La lecture 2012 s'annonce cocasse !

Alex Mot-à-Mots a dit…

Le titre est fort sympathique, en tout cas.

Franswa a dit…

Merci pour le billet! Ça donne envie de le lire (dans le métro?).

Clara a dit…

@ Loo : un planning déjà chargé ?:)...

@ Alex : oui !! un sport collectif et non individuel...

@ Franswa : oui ! ce livre permettrait de nouer des conversations dans le métro , j'en suis certaine!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...